Le camp de la goutte d'eau. De Daniel Bilalian

L'enfer s'appelle Rawa Ruska...
En 1942, les nazis ouvrent en Ukraine un camp disciplinaire destiné à briser à tout jamais les prisonniers de guerre français récidivistes de l'évasion. Sous-alimentés, sans eau - un seul robinet pour douze mille hommes -, dévorés par la vermine, livrés à la cruauté de leurs gardiens, les évadés repris doivent dépierrer des ballasts, raser des cimetières, assister, impuissants, au génocide du peuple juif dans les camps d'extermination voisins.
Et pourtant, l'enfer - « le camp de la goutte d'eau », s'indignera Winston Churchill - ne viendra pas à bout d'eux. Malgré les exécutions, l'épuisement, les poux et la dysenterie, les prisonniers de Rawa Ruska ne cèdent en rien. Ils enterrent dignement leurs morts, célèbrent avec panache le 14 Juillet et affrontent sans peur la menace des mitrailleuses.
Surtout, de ce camp d'où nul n'aurait dû sortir, les Français vont monter parmi les plus spectaculaires évasions de la Seconde Guerre mondiale.
Un document exceptionnel.

L’auteur
Daniel Bilalian, né le 10 avril 1947 à Paris, est un journaliste français, d'origine arménienne.
Après des études de droit, il devient journaliste à L'Union de Reims. À partir de 1971, il est correspondant régional pour l'ORTF, avant d'intégrer la rédaction nationale d'Antenne 2 ou il sera notamment Grand reporter avant de présenter Antenne 2 midi. Il présente quelques journaux en 1976. Il présente le journal de 13 heures de 1979 à 1981 puis il revient à Antenne 2 midi en 1982 avant de passer au 20 heures en alternance avec Christine Ockrent. Il est remplacé au bout de quelques mois par Claude Sérillon. Après deux ans d'absence aux journaux de la chaine, il revient en 1987 pour présenter les journaux du week-end jusqu'en 1990.
Par ailleurs, il était présentateur de Stars à la barre puis des Dossiers de l'écran - devenu Mardi Soir - avant d'être évincé en 1991, après un débat sur l'extrême-droite en France.
Il retourne à la présentation des journaux sur France 2 en 1994, au 13 heures en remplacement d'Henri Sannier parti pour le Soir 3. En septembre 1995, il devient présentateur du 20 heures en alternance avec Bruno Masure. Après le départ de ce dernier à la rentrée 1997, il présente les journaux de la semaine alors que Béatrice Schönberg présente ceux du week-end. Il est remplacé par Claude Sérillon en août 1998. Après avoir été mis au placard, il revient une nouvelle fois au 13 heures en septembre 2001 qu'il quitte en juillet 2004 pour devenir directeur de la rédaction des sports de France Télévisions.
Il fut longtemps présentateur des opérations spéciales.
En juillet 2005, Daniel Bilalian est fait chevalier de la Légion d'Honneur.
Il a publié trois livres.

Collection Documents aux éditions Presses de la Cité
Nombre de pages 260 pages
Dimensions 23,00 cm x 14,00 cm
Poids 370 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-258-15263-2 – 9782258152632
Prix : 19 €

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Bilalian

C'est vrai que Bilalian a eu un fameux parcours dans les méandres du PAF.
Je ne savais pas qu'il avait reçu le Légion d'Honneur, j'en suis heureux pour lui.