RECIPROCITY DESIGN LIEGE 2018

écrit par admin
le 23/12/2018

LE BILAN FINAL
L’édition 2018 de RECIPROCITY design Liège vient de s’achever.
Du 5 octobre au 
25 novembre 2018, elle a animé la province de Liège et les villes de l’Euregio, avec un vaste programme d’expositions, de workshops et de conférences.
Grâce à une synergie exemplaire entre le service Culture de la Province de Liège et Wallonie Design (qui en ont assuré la direction générale), la Ville de Liège (qui a mis à disposition ses espaces muséaux), les galeries, les centres d’arts et les commerces qui ont adhéré à la manifestation et à la direction artistique confiée à Giovanna Massoni, RECIPROCITY s’affirme comme un événement fédérateur et participatif où le design est présenté comme une méthodologie de réflexion, de recherche et d’action pour améliorer la qualité de vie et faciliter le partage de cette pratique entre designers, instances publiques, entreprises, écoles et citoyens.

Le design est une discipline issue d’un rapport direct et indispensable avec les gens, l’industrie locale, l’artisanat et les écoles. Il fonde ses propos et son éthique sur une liaison profonde avec la société contemporaine. Ce n’est pas un hasard si les thématiques traitées dans cette édition ont voulu mettre en valeur les réponses des designers, architectes et graphistes internationaux face à la fragilité de l’tre humain ainsi que les écoles comme espaces privilégiés de recherche durable et éthique.

La triennale internationale du design de Liège a voulu montrer, voire démontrer ce que le design peut apporter à l’innovation sociale, à de nouvelles pratiques, à de nouveaux usages, de nouvelles démarches de transformation de la société. Expositions, workshops, colloques, un projet de recherche/action ont constitué l’offre culturelle et touristique qui, pendant presque deux mois, a animé Liège et sa province ainsi que les villes de l’Euregio Meuse-Rhin.

Les propositions portées par les commissaires, les scénographes et les organisateurs des expositions ont atteint un niveau de qualité exceptionnel. Des lieux prestigieux ont été investis par la programmation de la triennale, soulignant la volonté de la direction d’associer RECIPROCITY à la découverte ou redécouverte du patrimoine culturel et architectural de la ville de Liège et de sa province.

Quelques chiffres…
Les expositions - Les Nouveaux Objets (Pédagogiques) à l’Espace Saint-Antoine du Musée de la Vie wallonne, Fragilitas et Confessions à La Boverie, Face A – Face B à la Design Station, Showroom Limburg au Musée d’Ansembourg - , le projet Welcome to_Bavière, les projets des galeries, centres d’art et musées en ville et dans la province et dans les lieux transfrontaliers partenaires (Maastricht (NL), Kerkrade (NL), Aachen (DE), ainsi que les workshops (qui ont contribué à développer et alimenter le contenu d’expositions), et les conférences à La Cité Miroir et à La Boverie, ont rassemblé environ 20.000 personnes.
Plus de 1600 étudiants, provenant de 21 écoles belges et transfrontalières, ont visité les expositions et bénéficié des visites pédagogiques assurées par RECIPROCITY, en collaboration avec les services de médiation culturelle de la Province de Liège et Wallonie Design.
Quelques centaines de journalistes belges et étrangers ont visité, écrit et surtout salué une Triennale « pas comme les autres, où le design parle avec courage de problématiques réelles et nous fournit des argumentations intelligentes pour nos lecteurs. Un événement à la fois très bien organisé et convivial, dans une ville accueillante et capable de se transformer en une plateforme internationale tout en gardant une échelle humaine ! » (Valentina Croci, revue Interni, Milan)

Une triennale sous l’enseigne de l’économie circulaire !
- Tous les matériaux et les structures utilisés pour créer la scénographie des expositions Fragilitas et Les Nouveaux Objets (Pédagogiques) auront une seconde vie. Les échafaudages présents à La Boverie, selon le propos des scénographes DesignWithGenius, ont été loués et leur usage est donc à impact zéro ; les plaque OSB sont réutilisées et permettront de remonter d’ailleurs un des volets de Fragilitas. Les structures utilisées par le bureau d’architecture Lorigami pour présenter les travaux des étudiants au Musée de la Vie wallonne seront recyclées par l’ESA et ses ateliers de design industriel.
- Le salon de rue créé à l’occasion de Welcome to_Bavière sera « adopté » par les associations du quartier d’Outremeuse et par la Province de Liège en vue d’autres événements participatifs.
- The Miner’s House, l’installation/archive consacrée à la mémoire des mineurs et au thème des migrations, présentée à la Boverie dans le cadre de Fragilitas et réalisée par Paolo Cascone et Codesignlab lors de deux ateliers de co-création organisés par le CEC de la Province de Liège, a été donnée au CID Grand Hornu et fait désormais partie de la collection permanente du musée.

Quelques témoignages…
Si les statistiques sont rassurantes, les témoignages recueillis ne font que confirmer le positionnement de cette manifestation au cœur d’un changement culturel, social et économique important. La qualité des projets soutenus par RECIPROCITY design liège depuis 2012 et l’esprit de continuité qui est à la base de la triennale, assurent l’intért croissant du public et une participation exponentielle. D’ailleurs, les 950 personnes qui ont participé à l’ouverture festive de la Triennale, le soir du 4 octobre à La Boverie, ne peuvent qu’asseoir cette conviction.
Il y a la Biennale de Venise qui, à part le pavillon français et deux trois choses, est bien décevante...et il y a la TRIENNALE DE LIEGE, beaucoup plus enthousiasmante. Sous la thématique "Fragile: design & précarité", elle s'intéresse à la question de la relation de la création avec le soin, l'attention, l'émancipation, la participation sociale. Elle réunit des travaux peu connus et extrmement qualitatifs qui renouvellent profondément le regard sur toutes ces questions. En plus, Liège est à moins de deux heures de Paris en Thalys et c'est une super ville ! Cyrille Hanappe, architecte (FR)

Designers, architectes, artistes, sociologues, anthropologues, population locale peuvent travailler main dans la main pour donner à voir ce qui risque de tomber dans l'oubli, recréer une dynamique à mme de redonner la dignité à l'humain vulnérable, raviver ce qui s'étiole, inverser les attentes, hacker les structures, promouvoir la culture... Inspirations pour un monde et une société à réinventer, magnifiques expos!
Domi Sanji, étudiant en design (FR)

C’est étonnant de voir comment des objets pensés pour des porteurs de handicap peuvent représenter des solutions géniales pour tous !
Kurt, étudiant (NL)

L’humanité dégagée par les objets et les projets qui sont exposés ici nous approchent finalement du design !
Carole, médiatrice culturelle de la Province de Liège (BE)

Les écoles sont rarement invitées protagonistes d’un grand événement de design. Cette triennale est une opportunité inégalable.
Bruno, professeur (IT)

Qu’en reste-t-il ?
RECIPROCITY 2018 – Design out of the comfort zone Au-delà de l’espoir d’avoir contribué à diffuser la culture du design et surtout d’avoir stimulé des nouvelles réflexions et pratiques qui œuvrent de manière durable et collaborative avec un impact plus direct dans la société, RECIPROCITY laisse une publication richement illustrée par les images des expositions prises in situ par le photographe Marc Wendelski Cet ouvrage développe, aux travers de récits, d’interviews, de photographies des objets et des expositions, les thématiques traitées en amont et pendant RECIPROCITY design liège 2018. . Et la couverture réalisée au Relab - fablab de Liège rend chaque exemplaire unique, selon le projet graphique assuré par NNstudio.

Nous remercions…
La presse locale, nationale et internationale qui a célébré RECIPROCITY de manière importante, contribuant fortement au succès de la manifestation. Saluons la collaboration avec Wallonie-Bruxelles International (WBI), Wallonie-Bruxelles Design Mode (WBDM), Wallonie-Belgique Tourisme (WBT) et la Fédération du Tourisme de la Province de Liège qui ont permis la diffusion d’un support de communication international et l’accompagnement de la presse étrangère à la découverte d’une ville et de son identité en pleine transformation.
Nous remercions aussi tous les designers, architectes et graphistes participants, les écoles et les partenaires institutionnels, les sponsors, les organisations qui nous ont soutenu et qui ont garanti la diffusion vers un réseau de plus en plus large à chaque édition

RECIPROCITY2018 Design out of the comfort zone
Langue : FR/EN
Prix : 15€
ISBN : 9782930835082
est distribué par ADYBOOKS (www.adybooks.be) dans les librairies suivantes :

- Bookshop de la Fondation Civa Stichting, KANAL (Bruxelles)
- Tropismes (Bruxelles);
- Filigranes (Bruxelles);
- Peinture Fraîche (Bruxelles):
- Cook and Book (Bruxelles);
- Presses Universitaires de Bruxelles (Bruxelles);
- Livre aux Trésors (Liège);
- Librairie Pax (Liège);
- Wattitude (Liège);
- La Dérive (Huy);
- Furet (Namur);
- La Procure (Tournai).

Pour rester informé à propos des événements qui suivront et qui anticiperont la prochaine édition 2021 :
www.reciprocityliege.be
www.facebook.com/RECIPROCITYdesign/
https://youtu.be/E8cDMJSkGi8

226 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.