Une constatatrice à Houffalize

C'est quoi une incivilitE environnementale? Image prise dans une rue de Houffalize. Ceci est une fiction. Et une pub pour Houffalowen. Le visage de la vraie constatatrice reste secret pour les raisons que l'on devine. Aznavour. Tu t'laisses aller. J'habite seul avec maman. Ah mes amis quelle catastrophe...

Une constatatrice à Houffalize. L’annonce a été faite à mi-chemin entre la mort d’Aznavour et les élections communales : nomination d’une agente constatatrice (sic) des incivilités.
Nous avons entremêlé les deux dans une petite chanson.

(On chante tout bas en lisant)
Habite-t-elle avec maman
Maison ou un appartement
Rue de la gare
L’agent qu’on va voir maintenant
Dans un travail sur voies sur champs
Constatatrice ?

On la dit formi-formidable (1)
Cette auxiliaire véritable
De la police
Lorsque tout en haut de ses fiches
Elle écrira toujours sans triche
Des noms perfides.

Chaque matin se lever tôt
Pour des canettes et des mégots
Notre enquêtrice
Depuis qu’un éch’vin a donné
Sur facebook à des enragés
Son téléphone.

*** (Autre air)
Ah mes amis quelle catastrophe
Les vandales que j’apostrophe
Ils me répondent en flamin
Or je sais qu’ils sont de Wibrin
Ils prenn' la poudre d’escampette
J’ai l’air de quoi comme champette
Surtout que c’est par mon prénom
Datant du temps des Compagnons
Cindy pour ne pas le citer
Qu’on m’fait aller, qu’on m’fait aller.

René Dislaire © Houffalize, le 6 octobre 2018

(1) Ne pas s'écarter sur l'air de "formi formidable": on est toujours dans l'air de "Comme ils disent".
Nous avons essayé de maintenir un rythme en relation avec le texte original et de mettre des voyelles adaptées pour certaines durées.

Note. Cindy oh Cindy :célèbre chanson des Compagnons de la chanson. Dans les années 50.

Présentation. Une constatatrice à Houffalize
L’annonce a été faite au groupe facebook des Houffalois à mi-chemin entre la mort d’Aznavour et les élections communales : nomination d’une agente constatatrice (sic) des incivilités.
Entremêlons-les deux dans une petite chanson.

Du même auteur : Liens vers les publications de l’auteur
* Cliquer ici