Binôme de Thibault Rossigneux

écrit par admin
le 05/07/2019
Binome de Thibault Rossigneux

LE POÈTE ET LE SAVANT
Avec binôme, le chercheur devient l’objet d’étude d’un auteur de théâtre qui écrit une pièce d’une demi-heure librement inspirée de leur rencontre. Le résultat est sensible, souvent drôle et nous offre un regard inhabituel sur la science et ceux qui la font.
« binôme c’est avant tout l’envie de faire se rencontrer deux individus évoluant dans des milieux très différents mais passionnés par leurs activités réciproques. L’un consacre sa vie à la Recherche, l’autre à l’Écriture. binôme permet de découvrir de façon non didactique la science qui devient une source féconde d’inspiration pour le théâtre contemporain. Ces deux univers, a priori si différents, s’enrichissent mutuellement et donnent vie à une oeuvre artistique originale et riche. Il est touchant d’observer les appréhensions des deux protagonistes qui, au cours de leur entretien, s’aperçoivent souvent que leurs deux disciplines sont pareillement animées par l’intuition, le doute, l’effort et la passion. binôme permet de mettre en exergue une certaine poésie scientifique. »
Thibault Rossigneux

BINÔME EDITION • 10 ans
► Mercredi 10 juillet - 17h30 : Extrêmophile - reprise
D’Alexandra Badea, autrice, d’après sa rencontre avec Bernard Ollivier, spécialiste en microbiologie des environnements extrêmes (IRD – MIO – Région PACA – Culture Science)
► Jeudi 11 juillet - 17h30 : Le Pèlerin et la Trace
De Sandrine Roche, autrice, d’après sa rencontre avec Neyra Patricia Alvarado, anthropologue au Colegio de San Luis (COLSAN) au Mexique (JEAI ChildHerit, IRD, Prise Directe, Lille 3000, Université de Lille)
► Vendredi 12 juillet - 17h30 : ZAR, zone(s) à risque(s) - reprise
D’Amine Adjina, auteur, d’après sa rencontre avec Guillaume Fayet, expert en modélisation moléculaire pour la maîtrise des risques industriels (INERIS)
► Lundi 15 juillet - 17h30 : Élise louche !
De Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, auteur, d’après sa rencontre avec Alain Chédotal, chercheur en Neurobiologie du Développement, directeur de recherche (Inserm)
► Mardi 16 juillet - 17h30 : Un livre en quatre lettres
D’Alice Zeniter, autrice, d’après sa rencontre avec Jean-François Deleuze, directeur du Centre de Recherche en Génomique Humaine (CEA)
► Mercredi 17 juillet - 17h30 : Dislocation Cervicale
De Hakim Bah, auteur, d’après sa rencontre avec Sophie Laguesse, chercheuse en Neurosciences (Université de Liège, Théâtre de Liège)
► Jeudi 18 juillet – 18h : Mathias ou l’itinéraire d’un enfant paumé - reprise*
De Marilyn Mattei, autrice, d’après sa rencontre avec El Mouhoub Mouhoud, économiste, spécialiste de la mondialisation et des migrations internationales (Palais de la Porte Dorée / IRD)
*Dans le cadre du Festival Contre-Courant, sur l’Ile de la Barthelasse
► Vendredi 19 juillet - 17h30 : Sous les lignes à haute tension
De Sylvain Levey, auteur, d’après sa rencontre avec Valeria Dulio, chargée de mission Substances Emergentes et Coordinatrice du Réseau NORMAN (Ineris)

BINÔME, LE PROTOCOLE
binôme est une collection de 42 textes dramatiques. Chacun a strictement suivi le même protocole de création :
D’abord une rencontre de 50 minutes filmée entre l’auteur et le chercheur
Puis l’auteur a un mois et demi pour écrire une pièce de théâtre :
- d’une demie-heure
- pour trois voix
Le texte est ensuite remis au chercheur dont la réaction est filmée
L’équipe de comédiens - metteurs en scène - musiciens travaille ensuite à la mise en lecture de ce texte
La création du spectacle a lieu à Avignon lors du festival, chaque année depuis 2010 selon le format suivant (repris lors de chaque représentation) :
- La diffusion d’extraits de la rencontre filmée entre l’auteur et le scientifique
- La mise en lecture de la pièce par les artistes de la compagnie les sens des mots
- La réaction filmée du scientifique à la découverte de la pièce
- Une discussion avec le public, en présence de l’auteur, du scientifique, et l’équipe artistique

LES SENS DES MOTS
La compagnie LES SENS DES MOTS a été fondée en 2009 par Thibault Rossigneux. Elle porte à la scène des écritures contemporaines dans des formes transdisciplinaires.
Depuis 2010, la compagnie développe binôme, un protocole artistique où la rencontre entre un chercheur et un auteur de théâtre est à l’origine de l’écriture d’une courte pièce pour trois voix mise en lecture et interprétée notamment par Sandrine Lanno, Thibault Rossigneux, Paola Secret, Daniel Blanchard et Florian Sitbon accompagnés d’une création musicale de Christophe Ruetsch.
Création Festival d’Avignon, Théâtre du Rond Point, Carreau du Temple, Théâtre de l’Agora SN d’Evry, Théâtre National de Nice, tournée internationale avec l’Institut Français.
En 2014, Thibault Rossigneux met en scène Corps Etrangers de Stéphanie Marchais au Théâtre de la Tempête avec Philippe Girard, Laurent Charpentier, Géraldine Martineau, Daniel Blanchard, création musicale : Christophe Ruetsch.
En 2016, il crée au Monfort Théâtre Une famille aimante mérite de faire un vrai repas de Julie Aminthe avec Philippe Girard, Elizabeth Mazev, Anthony Roulier, Pauline Dau, création musicale : Christophe Ruetsch.
En 2017, il crée au TnBA, Extrêmophile d’Alexandra Badea avec Samuel Churin, Katarzyna Krotki, et Anthony Roullier, repris à l’Echangeur théâtre de Bagnolet.
Avec Elizabeth Mazev, il coécrit la saga théatrâle Réduit, qu’ils interprètent en alternance avec Daphné de Quatrebarbes. Création à la Faïencerie – Théâtre de Creil et en tournée en France dans la programmation décentralisée de la Comédie de Picardie notamment et à l’étranger.
Implanté en Franche-Comté, les sens des mots mène un travail sur le territoire en dirigeant depuis 2013 des ateliers d’écriture et de jeu à destination d’un public amateur. Ces ateliers s’articulent chaque année autour d’une nouvelle thématique faisant écho aux mises en scène développées par Thibault.
La compagnie se développe aussi à l’international en jouant binôme au Festival Fringe d’Edimbourg, en Italie, au Québec ou en Haïti et Réduit en Algerie.
Thibault Rossigneux prépare sa prochaine mise en scène, Je suis vert ! fable éco-ludique jeune public co-écrite avec Julie Ménard qu’il mettra en scène et crééra aux Scènes du Jura - scène nationale.

Conception Thibault Rossigneux / compagnie les sens des mots
Mise en lecture et interprétation Daniel Blanchard, Sandrine Lanno, Thibault Rossigneux, Paola Secret
Création musicale Christophe Ruetsch et Jules Poucet
Direction technique Jules Poucet
Vidéo Romain Kosellek, Cédric Colin et Thierry Buscarlet
Production et diffusion Julie Marteau, Emmanuelle Germon, Antoine Gautier, Valérie Mastrangelo

Une production les sens des mots
Avec le soutien du CEA, de l’INERIS, de l’INSERM, de l’Université de Liège, du Théâtre de Liège, de la fédération Wallonie-Bruxelles, de l’IRD, du Festival Prise Directe en partenariat avec Lille 3000 et l’Université de Lille, de l’Ambassade de France au Mexique, du Palais de la Porte Dorée, de ARTCENA, Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre, de la région Bourgogne Franche Comté, du conseil départemental du Doubs .
En partenariat avec Avignon Université, proarti et avec l’aimable autorisation du Musée de l’Homme - Muséum national d’histoire naturelle – France. Alexandra Badea et Alice Zeniter sont représentées par l’Arche - agence théâtrale www.
arche-editeur.com. Hakim Bah, Alexandra Badea, Hédi Tillette de Clermont Tonnerre, Sylvain Levey, Sandrine Roche, Alice Zeniter et Marilyn Mattei, sont auteurices lauréates de l’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA.
Remerciements : Amandine Bergé, Nathalie Verlomme, Benoît et Marie Laffont.

« binôme - Dislocation Cervicale » de Hakim Bah, auteur, d’après sa rencontre avec Sophie Laguesse, chercheuse en Neurosciences (ULiège)
Le 17 Juillet – 17h30 à Avignon (In) / Le 26 mars 2020 à Liège

Mêlant Art et Science dans des créations théâtrales, le projet binôme met à l’honneur, pour la première fois, une chercheuse et un projet de recherche issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’Université de Liège et le Théâtre de Liège ont le plaisir de présenter cette création originale portée par la compagnie française Les Sens des mots, le 17 juillet au Festival d’Avignon (avant Liège, en mars 2020).

Dans le cadre des activités de valorisation de la Recherche et dans l’optique d’une exploration permanente des médias de cette valorisation, trois acteurs de l’Université de Liège (La Maison des Sciences de l’Homme, LIEGE CREATIVE, et Réjouisciences) se sont engagés, aux côtés du Théâtre de Liège, dans un projet de création artistique intitulé « binôme : Dislocation cervicale ».

Cette création artistique associe Sophie LAGUESSE, une chercheuse du GIGA-Neurosciences (ULiège) qui consacre ses recherches à l’addiction à l’alcool et plus précisément à l’étude des effets de l’alcool sur la maturation du cerveau adolescent et Hakim BAH, auteur d’origine guinéenne, déjà récompensé à l’étranger par de nombreux prix littéraires. « Dislocation cervicale » est le titre donné par ce dernier à son texte librement inspiré des travaux de la chercheuse.

Dislocation cervicale sera présenté pour la première fois le 17 juillet, 17h30 au Jardin de l'Université d'Avignon. Par la suite, la création sera notamment présentée à Liège (Cité Miroir) aux écoles et au grand public dans le cadre du festival Corps de Textes et du Printemps des Sciences (26 mars 2020, 20h).

Binôme ?
« binôme » réunit auteur et chercheur pour faire émerger une œuvre artistique qui prend la forme d’une lecture-spectacle accompagnée de projections-vidéos relatant les rencontres entre les protagonistes. La représentation scénique est suivie d’un riche échange avec le public.
Pour la première fois, ce concept original (qui en est à sa dixième édition et a déjà conquis un large public en France) mettra à l’honneur un projet de recherche issu de la Fédération Wallonie-Bruxelles et plus spécifiquement de l’Université de Liège.
La création « binôme : Dislocation cervicale » présente le double intérêt de valoriser l’excellence de nos chercheurs et de susciter, par « le théâtre scientifique », une réflexion sur un enjeu sociétal. Forts des liens qui les unissent, le Théâtre de Liège et l’Université de Liège sont heureux, à travers ce projet commun, de réaffirmer leur ancrage dans la Cité et leur fonction d’animation et de circulation des savoirs.

A propos de Sophie Laguesse (Chercheuse, GIGA Neurosciences – ULiège)
Passionnée depuis toujours par les sciences et le cerveau en particulier, Sophie Laguesse a entrepris des études en sciences biomédicales à l’Université de Liège, suivies par un doctorat en neurobiologie du développement au GIGA-Neurosciences.
Ses recherches portent alors sur le développement du cortex cérébral et se concluent par l’identification d’un nouveau mécanisme responsable de la microcéphalie.
Après son doctorat, souhaitant encore élargir ses connaissances en neurosciences, elle se dirige vers les neurosciences des systèmes et du comportement.
C’est ainsi qu’elle a entrepris un post-doctorat à l’Université de Californie San Francisco, afin d’étudier les mécanismes cérébraux de l’addiction a l’alcool.
Ces trois années de recherche sont couronnées par la mise en évidence d’une nouvelle protéine qui agit au niveau du « centre du plaisir » et qui promeut les comportements compulsifs d’addiction à l’alcool.

De retour en Belgique en octobre 2017, elle rejoint son laboratoire de thèse pour initier un nouveau projet qui combine ces deux thématiques de recherche et étudie ainsi les effets de la consommation d’alcool sur la maturation du cerveau adolescent.
En utilisant un modèle de souris, ses premiers résultats confirment la dangerosité d’une prise d’alcool excessive pendant l’adolescence sur la mise en place des connexions entre neurones, entrainant l’émergence de comportements défectueux à l’âge adulte, dont une tendance plus prononcée à l’addiction a l’alcool. Ses travaux ont été récemment récompensés par l’obtention d’une bourse européenne « Marie-Sklodowska Curie Actions » pour une durée de deux ans. Elle souhaite désormais continuer ses recherches afin d’une part, d’identifier de nouveaux mécanismes d’action et de nouvelles cibles de l’alcool, ce qui permettrait de développer par la suite de nouveaux médicaments pour lutter contre l’alcoolisme, et d’autre part de participer à l’amélioration des stratégies de prévention contre l’abus d’alcool à l’adolescence.

A propos de Hakim Bah (auteur)
Hakim Bah, est né à Mamou (Guinée). Ses textes sont lus, créés et joués dans différents lieux en Afrique et en Europe. Son travail reçoit de nombreux prix (Prix RFI Théâtre, Prix des Journées Lyon des Auteurs de Théâtre, Prix d’écriture Théâtrale de la ville de Guérande…) et bourses (Institut Français/Visas pour la création, Beaumarchais, CNL, Aide à la création de ARTCENA).
Ses pièces sont publiées chez Lansman Éditeur, Théâtre Ouvert et Passages. Il codirige par ailleurs la compagnie Paupières Mobiles (France) et assure la direction artistique du festival Univers des Mots (Guinée).

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Informations pratiques - Première représentation publique
LIEU : Avignon - Jardin de l'Université d'Avignon DATE : le 17 juillet 2019, 17h30
Entrée libre. Réservation indispensable : binome.resa@gmail.com

  • Binome de Thibault Rossigneux
  • Binome de Thibault Rossigneux
  • Binome de Thibault Rossigneux
  • Binome de Thibault Rossigneux
223 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.