« De bâbord à tribord », une exposition d’André Paquet

Né à 300 km de la mer ( puisque natif de St Vith), André Paquet a, dès son plus jeune âge, une véritable fascination pour les bateaux grâce à des voyages au littoral et à Anvers en compagnie de ses parents.

Visitant l’exposition ’58 à Bruxelles, il s’intéresse au stand de l’armateur CMB pour lequel il travaillera plus tard. Après des études à l’Ecole supérieure de Navigation à Anvers, il navigue comme officier mécanicien durant 12 ans sillonnant les océans et faisant le plein d’images et d’émotions. Tout est en place pour ce qui deviendra une double passion : la peinture, d’abord figurative, illustre, dans l’exposition du Malmundarium, ses premiers pas dans ce domaine. Son autre passion est celle des maquettes de bateaux à voiles ou à moteur et de cargos réalisée avec minutie, précision et respect de l’authenticité. Un véritable travail d’orfèvre !!

Après ses tribulations qui le conduiront en Amérique, en Afrique et au Japon, l’homme pose ses valises à Ligneuville et devient professeur à l’IND de Malmedy, une tranche de vie qu’il évoque avec plaisir. Peu à peu, sa peinture évolue et, de fil en aiguille, il dépouille ses tableaux de l’ »accessoire », pour s’intéresser aux couleurs et aux compositions tout en gardant quelques références figuratives, la mer restant son fil conducteur. Au fil du temps, sa démarche est de plus en plus épurée et se confine souvent à un rêve chromatique nourri de l’expérience d’un homme qui connaît la mer et en réinterprète avec subtilité les nuances et le mouvement sans fin.

Cette exposition qu’il considère comme un cadeau pour son 70ème anniversaire est complétée par un livre intitulé « Le voyage pictural » (132 pages ) où l’on peut découvrir des peintures, des aquarelles, des esquisses et des maquettes.

Exposition au Malmundarium jusqu’au 16 février 2020

© François DETRY
Lien vers tous les reportages de François DETRY