De Brigode - Contrepèterie caniculaire

Contrepeterie. Facile et classique. Contrepeterie (Montmartre) Contrepeterie. Contrepeterie. Contrepeterie.

De Brigode - Contrepèterie de canicule
Exprès ou pas exprès ?
En tout cas François De Brigode, qui n’est pas Jean Luc Fonck, nous l’a servie dans son JT du 19 heures trente du 26 août.
Pour annoncer la troisième canicule et, pourquoi pas, la commenter, il a osé dire « il a fait beau et chaud aujourd’hui ».

Il s’agit de la contrepèterie qu’on apprend comme exemple à la première leçon de tout cours sur ce jeu de mots.
Les Français l’appellent d’ailleurs « la contrepèterie des Belges » ou « la contrepèterie que même les Belges comprennent » .

Pour les novices, la contrepèterie est un jeu de mots consistant à permuter certains phonèmes ou syllabes d'une phrase afin d'en obtenir une nouvelle. Bien souvent cette nouvelle phrase signifie quelque chose qui heurte les bonnes mœurs, mais ce n’est pas une obligation !
On attribue à François Rabelais la paternité de ce genre de jeu de mot avec : folle de la messe et molle de la fesse.

On attend que De Brigode poursuive ses cours pour nous servir plus subtil que beau et chaud/chaud et beau
Par exemple que pour fixer le jour du Brexit ni la reine d’Angleterre ni Teresa May n’ont eu le choix dans la date, ce qui est plus osé.
Ah ! n’oublions pas : une contrepèterie ne s’explique jamais. Celui qui en a compris une ne doit jamais en donner la clé à une tierce personne.
Pour terminer, un salut spécial à deux amis dont c’est l’anniversaire aujourd’hui : Salut Patrick et Salut Fred
Quelques exemples dans la galerie des illustrations.

René Dislaire © Houffalize, le 27 août 2019

Du même auteur, dont une série didactique sur les « tours d’humour » et des séries d’exemples (une cinquantaine, en 2018) :
* Cliquer ici