De jeunes artistes belges et polonais à la Châtaigneraie.

Gabrielle Lerch la Chataigneraie, FLEMALLE

JEUNES ARTISTES BELGES ET POLONAIS MIS À L’HONNEUR À LA CHÂTAIGNERAIE
23/3/19 > 5/5/19

‘Anywhere but here #2’

De jeunes artistes belges et polonais se donnent rendez-vous à la Châtaigneraie. L'occasion de rencontres et d'échanges exceptionnels, avec à la clé une exposition collective multidisciplinaire sur la thématique de l’urgence et la notion de point de vue...

Partenaires depuis plus de dix ans, le Centre wallon d'art contemporain « La Châtaigneraie » et le Musée national de Szczecin (Pologne) organisent un ambitieux projet de dialogue entre jeunes artistes polonais et belges. L'idée centrale : faire se rencontrer les étudiants de l'Ecole Supérieure des Arts de la Ville de Liège - Académie des Beaux-Arts, de la Cambre (Bruxelles) et de l'Académie des Beaux-Arts de Szczecin. Confronter des méthodes de travail, des sujets de préoccupations à travers des résidences, des échanges et des workshops, suivis d'expositions collectives dans les deux pays.

Le premier volet du projet s'est tenu en Pologne en décembre 2018. La Châtaigneraie prend le relais en ce début de printemps, avec pour aboutissement l'exposition collective Anywhere but Here #2. La thématique de l’urgence et la notion de point de vue seront les fils conducteurs de cette exposition collective multidisciplinaire. Le point de vue de l'artiste et celui du spectateur sont abordés : prise de conscience des contingences du regard et prise de distance libératoire et poétique. Le tout sur fond d’urgence, urgence de vivre, urgence de réagir…
Bref, une expérience à la fois troublante et féconde. Ces sujets seront abordés à travers des œuvres récentes ou mme créées à l'occasion du programme d'échange ; de nombreuses techniques sont représentées : peinture, sculpture, photographie, vidéo, installation, impression, dessin...

Du côté de l'Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège, les étudiants Basile Kravagna, Déborah Thys et Sylvain Lange sont supervisés par Ronald Dagonnier. Pour La Cambre, les jeunes diplômées Clara Rivault, Gabrielle Lerch et Ariane Jouhaud, sont entourées par Johan Muyle et Michael Dans. Pour l'Académie de Szczecin, Wojciech Lazarczyk emmène ses étudiants Jan Baszak, Natalia Laskowska, Przemysław Pinkowski (ou Piniak), Iga Świeściak et Patryk Wilk, accompagné de son assitant Jakub Czyszczon.

Informations pratiques
Lieu Chaussée de Ramioul, 19 Flémalle

Contact chataigneraie@cwac.be 04/275.33.30

Site internet
www.cwac.be

Dates
Du 23 mars au 05 mai 2019

Fermeture de La Châtaigneraie du 15 au 19 avril 2019.

Horaires
De 14h à 18h sauf le mardi de 14h à 17h, ou sur rendez-vous

Fermé les lundis, jeudis et jours fériés
Tarif - Entrée libre

La Châtaigneraie ce sont aussi des stages et des ateliers.
Plus d’infos sur www.cwac.be

~~~~~~~~~
LA CHATAIGNERAIE – CENTRE WALLON D’ART CONTEMPORAIN
Une saison sous le signe du 40e ANNIVERSAIRE de la première exposition !

EXPOSITION Anywhere but here
Du 23 mars au 05 mai 2019


Vernissage le 22 mars à 18:30 Résidences d’artistes du 18 au 21 mars.
Projet mené en collaboration avec La Cambre, l’ESALV et le Musée National et l’Académie des Beaux-Arts de Szczecin (Pologne).

Exposition et workshops avec les professeurs Ronald Dagonnier (E. S. A. VL. ), Johan Muyle (La Cambre), Michael Dans (La Cambre) et Wojciech Łazarczyk (Académie de Szczecin) et leurs étudiants ou jeunes diplômés : Basile Kravagna, Sylvain Lange et Déborah Thys – ESAVL Ariane Jouhaud, Gabrielle Lerch et Clara Rivault - La Cambre
Karolina Babińska, Jan Baszak, Marta Hryniuk, Natalia Laskowska, Przemysław Piniak, Maryna Sakowska, Iga Świeściak, Patryk Wilk, Ola Zielińska - Académie des Beaux-Arts de Szczecin

Anywhere but here... N’importe où, c’est toujours quelque part. Il n'y a pas un lieu au monde qui existe en dehors de son contexte culturel, que l'on pense aux métropoles, aux déserts ou aux îles inhabitées. Chaque vue révèle le centre d'observation, et nous sommes nous-mmes le point d'observation - inamovible de la description du phénomène observé. Quand nous voulons nous regarder, nous utilisons un miroir, mais ce que nous pouvons y voir est, paradoxalement, notre propre image seulement, rien de plus. L'idée du projet « Anywhere but here » est une tentative de déplacer ce centre d'observation quelque part loin / dans un lieu éloigné / pour pouvoir nous voir en train de regarder le miroir. Se voir avec nos imaginations, nos idées, nos rves. La relocalisation peut tre physique - liée à une expérience de voyage - ou bien elle pourrait tre aussi purement mentale ou virtuelle, liée à des recherches anthropologiques, linguistiques ou historiques. Elle peut, ou elle devrait, combiner différentes méthodes. Trouver le « point d'observation éloigné » semble tre important non pas tant pour découvrir, connaître le monde, ou le contrôler que pour y vivre et y tre. Edition d’un catalogue commun aux 2 volets de la manifestation au printemps 2019.

EXPOSITION Mémoire et réincarnation
Du 25 mai au 07 juillet 2019

Vernissage le 24 mai à 18:30
Exposition organisée pour le centre ADGY (Pékin) en 2018
Ronald Dagonnier, Dominique Castronovo, Eva L’Hoest, Cathy Alvarez, Charles-Henry Sommelette, Alain Bornain, Babis Kandilaptis, Seljuck Mutlu...

L’art interroge sur les relations que nous établissons entre la mémoire et le réel. La mémoire relève de notre esprit en tant que pensée qui garde le souvenir du passé. Or la mémoire est plurielle, elle relève de notre vécu personnel mais aussi d’une mémoire collective, somme imparfaite des mémoires de plusieurs individus. Elle est en évolution permanente, résultats d’oublis, de déformations, de reconstructions voire de manipulations. On ne peut pas raisonnablement affirmer qu’elle permet de fixer et conserver le passé en tant que réalité. La création artistique reconstruit le réel, elle réincarne, elle transcende la passé. Nous avons choisi d’illustrer ce propos par une exposition rassemblant une dizaine d’artistes s’exprimant via des médias différents. Chacun d’entre eux alimente sa création par son vécu personnel, celui de sa famille ou celui de la société dans laquelle il évolue. Histoire vécue, histoire de familles, Histoire avec un grand H. sont évoquées et réincarnées dans leur travaux.

EXPOSITION Découverte ou redécouverte, autour de la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture
Du 21 septembre au 03 novembre 2019 Vernissage le 20 septembre à 18:30

Au cours de l’année 2017, la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture, présidée par Paul-Emile Mottard, a vu le jour.
Créée à l’initiative de Guy Vandeloise et Juliette Rousseff, deux artistes liégeois désireux de léguer leur patrimoine à la Province de Liège, cette fondation d’utilité publique scelle une alliance entre l’Institution, les deux artistes et la création plastique. Les époux ont prévu de léguer leurs biens en plusieurs dons. Ils assurent ainsi la survivance de leur propre création mais aussi de leur patrimoine personnel, un patrimoine immobilier et mobilier de collectionneur et d’érudit. Leur souhait est que la fondation respecte leur philosophie de création : la présence métaphysique dans la banalité, la sensualité dans la traduction des grands symboles, la métaphysique de la matière et de la sensation... Un programme ambitieux qui berce déjà de poésie et de sens les manifestations futures. Mais elle a aussi pour vocation de développer plusieurs fonds, d’tre ouverte à d’autres dons et de valoriser d’autres philosophies créatrices. Elle se tourne autant vers l’avenir et à toute forme de développement artistique.
La fondation proposera différentes activités comme des expositions, séminaires et conférences et servir de cadre de réflexion, d’analyse et d’actions sur la problématique des artistes et de l’art. Elle s’emploiera à promouvoir d’autres initiatives aux buts similaires ; créer une collection de catalogues et ouvrages de réflexion mettant en valeur ses missions et les artistes qu’elle promeut... Elle se construit et s’invente encore ! A coup sûr, elle privilégiera les rencontres, les débats ouverts et les recherches créatives, les artistes ayant le sens de la liberté dans la recherche et la qute d’eux-mmes par quelque moyen que ce soit. Dans cette exposition, nous vous invitons à (re)découvrir les œuvres du couple Vandeloise/Roussef, mais également celles d’artistes de la scène artistique liégeoise passée et contemporaine qui désirent également rejoindre le fonds.
Une présentation éclectique dont le fil conducteur est la qualité des œuvres présentées.

EXPOSITION-EVENEMENT Le temps des commissaires Du 16 novembre au 13 décembre 2019 Et du 07 au 19 janvier 2020

Vernissage le 15 novembre à 18:30

Exposition phare de la saison qui propose la suite de la suite de l’ouvrage « Libres échanges. Une histoire des avant-gardes à Liège de 1939 à 1980 » sous la direction de Marc Renwart, aux Editions Yellow Now.
+ Conférence : « Un centre d’art contemporain en province. Pour quoi faire ? » (date à préciser).

PUBLICATIONS
- « Le temps des commissaires », sous la direction de Marc Rewart, suite de « Libre Echange ». Un panorama de la création contemporaine à Liège de 1980 à 2000.
- Catalogue d’exposition de la double manifestation « Anywhere but here ».

EVENEMENTS

« Fête de la Lumière »
Le samedi 14 décembre 2018 dès 18:00

Dans le parc éclairé de flambeaux, les créations lumineuses fantasmagoriques de flémallois petits et grands vous attendent : des œuvres réalisées au sein d’ateliers créatifs par des apprentis-artistes. Emerveillement assuré. Mais la Châtaigneraie, c’est d'abord un centre d’art contemporain. Pour l’occasion, vous pourrez visiter une exposition d’art contemporain d’une manière amusante et insolite : les salles seront plongées dans l’obscurité, et vous pourrez découvrir les œuvres à la lueur d’une bougie offerte à votre arrivée... Les oreilles et les papilles seront aussi comblées. Laissez-vous emmener par les rythmes d'un groupe live tout en dégustant quelques zakouskis réalisés par les ateliers d'insertion du C.P.A.S.
Entrée gratuite. Une organisation du Centre Wallon d’Art Contemporain, du Centre culturel de Flémalle, en partenariat avec les Ateliers des Enfants de l’Echevinat de l’Enfance, le CPAS, le Plan de Cohésion Sociale de la Commune de Flémalle et le Centre communal des Jeunes. Avec le soutien de la Province de Liège.