Histoire de Siloë, l’intégrale chez Delcourt

Initié depuis de nombreuses années par deux auteurs majeurs, cette édition de L’Histoire de Siloë est la première occasion de lire intégralement ce récit d’anticipation ambitieux associant fantastique et sociopolitique.
Soumise par accident à des rayonnements lors d’une expérience menée par son mari, l’épouse du professeur McGuffin meurt après avoir accouché prématurément de leur fille Siloë. Dix ans plus tard, de simples passants propagent dans les rues de New York une onde mentale mortelle. Le journaliste Norman Hawking s’empare du phénomène et parvient à faire le lien entre Siloë et ces bombes humaines…

Scénariste : LE TENDRE Serge
Né à Vincennes en 1946, Serge Le Tendre a su très tôt qu’il voulait faire de la BD. Ses parents l’orientent toutefois vers un avenir «sérieux» et, à 16 ans, il se retrouve aide-comptable ! Sitôt l’âge de la majorité atteint, il s’inscrit à l’université de sa ville natale, y suit les cours de bandes dessinées donnés par Mézières, Giraud et Moliterni, et y côtoie A. Juillard et R. Loisel. Au métier de dessinateur, il préfère rapidement celui de scénariste. Dès 1974, tout en exerçant des jobs très divers, il conçoit de courtes histoires pour les magazines «Pilote» et «Tousse-Bourin» avec D. Hé, A. Goetzinger et M. Rouge aux dessins. En 1975, dans le magazine de luxe «Imagine» que dirige Rodolphe, il inaugure sa désormais fameuse «Quête de l’oiseau du temps» mise en images par Régis Loisel. A partir de 1977, il collabore avec les périodiques «Fluide Glacial», «Métal Hurlant», «Fripounet», «Circus»… et scénarise notamment pour Cabanes, Lacaf, Blanc-Dumont. En 1982, avec Loisel, il relance «La quête de l’oiseau du temps» dans la revue «Charlie Mensuel» et en albums chez Dargaud. En 1984, il co-écrit «Jérôme K. Jérôme Bloche» avec Makyo pour le journal «Spirou» (des. : A. Dodier). En 1985, il crée «Les errances de Julius Antoine» (des. : C. Rossi – Albin Michel). En 1989, il invente «Les voyages de Takuan» (des. : E. Siméoni – Delcourt). En 1991, il co-scénarise «Pour l’amour de l’art» avec P. Rey (des. : J. Béhé et P. Danard – Dargaud) et, en 1993, «Labyrinthes» avec Diéter (des. : J.P. Pendanx – Glénat). On lui doit en outre le premier «western-bol de riz» «Chinaman» (des. : TaDuc – Humanoïdes Associés), «La Gloire d’Héra» (des. : C. Rossi - Casterman), «L’Histoire de Siloë» (des. : Servain - Delcourt). Au nombre de ses one shots, on citera «Edmond et Crustave» (des. : C. Rossi – Futuropolis/Gallimard) et «L’oiseau […]

Illustrateur et coloriste : SERVAIN
Après une jeunesse passée en Isère, Stéphane Servais s'inscrit « sur un coup de tête2 » aux Beaux-Arts d'Angoulême, où il participe activement à l'atelier bande dessinée1. C'est dans ce contexte qu'intervient en 1991 sa première publication, un récit court dans le collectif Les Enfants du Nil dirigé par ses enseignants d'Angoulême et publié par Delcourt1. Dès cette époque, il choisit de signer Servain pour éviter la confusion avec l'auteur belge reconnu Servais1.
En 1993 et 1994, Delcourt publie les deux volumes de sa première série, Le Traque mémoire, le polar de science-fiction écrit par Christophe Gibelin1. Après son service militaire, il fonde à Angoulême en 1994 l'Atelier Entropie avec Thierry Robin, Pierre-Yves Gabrion et Bertrand Antigny1, où il se lance avec le scénariste Luc Brunschwig dans sa série suivante : L'Esprit de Warren, toujours publiée chez Delcourt.
Après trois volumes de Warren publiés entre 1996 et 1998, Servain collabore avec Serge Le Tendre sur le diptyque futuriste L'Histoire de Siloë, dont les deux tomes sortent en 2000 et 20031. C'est la première série qu'il met lui-même en couleur. Il livre ensuite un dernier tome de L'Esprit de Warren, et colorise les deux premiers volumes des Guerriers du silence, adaptation par sa compagne Algésiras du space opera romanesque homonyme écrit par Pierre Bordage3.
Après une pause de plusieurs années, Servain, qui a quitté Delcourt, revient à la bande dessinée avec Le Livre de Skell, diptyque d'heroic fantasy écrit par Valérie Mangin (2012-2013), puis Holly Ann, série policière écrite par Kid Toussaint située dans la Louisiane de la fin du XIXe siècle (2015-2017).

Editions Delcourt
ISBN : 978-2-413-01757-8
Prix : 34,50€