L'ombre du Renard, par Nicolas Feuz

Le 16 septembre 1943, sur les hauteurs de Bastia, un convoi SS quitte un couvent avec une mystérieuse cargaison. Chargées sur une barge à destination de l’Italie, les caisses finissent englouties au large du cap Corse. La légende du Trésor de Rommel est née. 75 ans plus tard, un lingot frappé de la svastika réapparaît en Suisse.

Partie de Neuchâtel, l’intrigue acrobatique de ce roman à tiroirs bouscule le lecteur de la Suisse à la France, entre deux époques sombres, hier, aujourd’hui, sur fond d’occupation nazie et de domination mafieuse.

Comme toujours, chez le procureur Feuz, le style est chirurgical, effroyablement efficace.

Nicolas Feuz est le procureur du canton de Neuchâtel, en Suisse. L’Ombre du Renard est le deuxième volet de la saison inaugurée avec Le Miroir des âmes autour du procureur Norbert Jemsen, de sa greffière Flavie Keller et de l’inspectrice Tanja Stojkaj.

L’auteur
Né en 1971 à Neuchâtel/Suisse, Nicolas Feuz a étudié le droit à l'Université et obtenu le brevet d'avocat, avant d'être élu en 1999 comme juge d'instruction, puis en 2008 comme président du collège des juges d'instruction, et enfin en 2011 comme procureur de cette petite République helvétique. Marié et père de deux enfants, il s'est lancé dans l'écriture de romans noirs en 2010.
Là où certains de ses proches voyaient de longue date un moyen de laisser éclater au grand jour une imagination sans limites, d'autres y verront peut-être une sorte d'autodébriefing face à toutes les horreurs que la police et la justice pénale doivent affronter au quotidien : une réalité souvent plus sombre et plus "cash" que dans bien des fictions se voulant réalistes...

Editeur SLATKINE & CIE à Genève
Format 14 X 21 CM
Nombre de pages 320
Type de reliure BROCHÉ
ISBN 9782889441105
EAN13 9782889441105
Prix : 19€