La Tuerie, le monde impitoyable des abattoirs

écrit par VandenHende
le 27/04/2019
La Tuerie, le monde impitoyable des abattoirs

À sa sortie de prison, Yannick se fait embaucher dans un abattoir.
Il découvre alors un monde impitoyable où se côtoient souffrance ouvrière et souffrance animale. Il n’est pas arrivé là par hasard.
Son petit frère Killian est mort quatre ans auparavant alors que celui-ci travaillait dans cet établissement.
Pour supporter la difficulté du travail et la loi infernale de la cadence, Killian serait mort par overdose. Depuis, Yannick n’a qu’une obsession : comprendre ce qui s’est exactement passé.
Bientôt, il parvient à rejoindre le secteur le plus redouté dans lequel travaillait son frère : la tuerie, un espace clos à l’abri des regards où les bêtes sont mises à mort.
Mais au même moment, des vidéos dénonçant les conditions d’abattage et un épandage sauvage sont diffusées sur Internet.
Qui s’est infiltré dans l’entreprise la menaçant ainsi de fermeture ?
Un à un, les masques vont tomber. Le sang n’a pas fini de couler…

Les auteurs

Nicolas Otero
Nicolas Otero a ressenti très tôt le besoin d’exorciser le fait qu’il y ait un début et surtout une fin à chaque chose. La meilleure solution fut pour lui d’illustrer des histoires. Il a dessiné la série AmeriKKKa (EP Éditions) et publié de nombreuses BD chez Glénat, telles que la série Le Sixième Soleil et le roman graphique Confessions d’un enragé (2016), dont il est aussi le scénariste.

Laurent Galandon
Il ne serait pas indu de dire de Laurent Galandon qu'il est le scénariste des opprimés. En seulement cinq ans, cet auteur a signé nombre d'albums dont le trait commun semble être une certaine volonté d'ouvrir les yeux du public sur le sort réservé à certaines populations ou individus.
Des enfants déportés de "L'Envolée sauvage", aux gitans de"Quand souffle le vent", en passant par les gamins des colonies agricoles pénitentiaires des "Innocents coupables" ou les ouvriers en lutte de"Lip, des héros ordinaires", Galandon aime dépeindre le sort des damnés de la terre. Exercice périlleux auquel il se livre toujours avec une grande sensibilité, multipliant les collaborations – autour de one-shots ou diptyques, la plupart du temps. Ses dialogues minimalistes et la grande part laissée aux silences et aux émotions ont conquis le coeur du public.

Editions Les Arènes BD
144 Pages
Prix : 20 €
Format : 193x272 mm
ISBN : 978 2 7112 0100 6

  • La Tuerie, le monde impitoyable des abattoirs
221 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"