SUR FOND D'EXILS SANS FIN, par Nicolas ROUSSEAU

écrit par VandenHende
le 20/11/2019
SUR FOND D'EXILS SANS FIN, par Nicolas ROUSSEAU

Un homme et une femme, deux migrants en quête de statut, issus de cultures très différentes mais qui, unis par le même destin, finissent par former un couple. Peu importe d’où ils viennent et pourquoi l’un et l’autre ont voulu émigrer, ils ont partagé les mêmes tribulations, ressentent les mêmes attentes, les mêmes désillusions, mais sans jamais se laisser déstabiliser. Seront-ils finalement reconnus comme réfugiés, accueillis dans ce pays d’adoption à la fois si généreux et si fermé qu’est la Suisse aujourd’hui ?
Un récit à deux voix qui cherche à illustrer toutes les facettes de la migration, à en montrer les difficultés autant qu’à capter de l’intérieur les tristesses et les joies qu’elle fait vivre au quotidien à tous ses acteurs.

L’auteur
Né le 6 octobre 1951 à Versailles. Enfance et école primaire en France (Roubaix). Puis installation à Neuchâtel, où il accomplit sa scolarité secondaire et gymnasiale (baccalauréat en lettres classiques). Etudes à l’Université de Neuchâtel (français, histoire et philosophie), où il sera notamment l’assistant du professeur Fernand Brunner, sous la direction duquel il réalisera sa thèse de doctorat Connaissance et langage chez Condillac, Genève, Droz, 1986 ; dès 1984, il enseigne à l’Ecole Supérieure de Commerce (aujourd’hui Lycée Jean-Piaget). Parallèlement, il mène des recherches littéraires sur le XVIIIe siècle, avec la parution de Diderot : l’écriture romanesque à l’épreuve du sensible, Paris, Champion, 1997.
Par ailleurs, Nicolas Rousseau se voue à l’écriture, et notamment à la poésie, avec les deux recueils D’un mot d’amour la mort, Paris, Editions Saint-Germain-des-Prés, 1990 (paru sous le pseudonyme de Nicolas Rausséou) et Ce beau désert du monde, Genève, Slatkine, 1998. Dès les années 1990, il consacre aussi une partie de ses loisirs à voyager, surtout en Afrique et en Asie ; de ces expériences seront issus plusieurs ouvrages, De L’Adrar au Tagant. Itinéraires mauritaniens, Paris, L’Harmattan, 2002 ; Petits tableaux persans. Je t’écris d’Iran, Paris, L’Harmattan, 2005 ; Au soleil du Mali, récit, Paris, L’Harmattan, 2006 (ces trois derniers ouvrages illustrés par le peintre Aloys Perregaux) ; Mosaïque africaine, portraits, avec une préface de Jean Ziegler, Paris, L’Harmattan, 2008 ; Ma vie va vers l'Asie, chroniques, Paris, L’Harmattan, 2010.
Actuellement, Nicolas Rousseau oriente ses recherches et ses réflexions sur l’esthétique, et particulièrement sur l’art africain, auquel il entend consacrer un prochain ouvrage (à la fois d’érudition et de fiction).

Editions Slatkine à Genève
Format: 15 X 22 CM
Nombre de pages: 192
Type de reliure: BROCHÉ
ISBN: 9782832109458
EAN: 13 9782832109458
Prix : 25€

  • SUR FOND D'EXILS SANS FIN, par Nicolas ROUSSEAU
451 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"