Joséphine, par Pierre Branda. Le paradoxe du cygne

écrit par VandenHende
le 02/02/2020
Joséphine,  par Pierre Branda. Le paradoxe du cygne

La découverte d’une autre Joséphine, attachante et troublante.

Au départ, elle ne s’appelait pas Joséphine de Beauharnais, mais Marie-Joseph-Rose de Tascher de La Pagerie. C’est par la grâce de Napoléon qu’elle prit le nom de Joséphine, puis le titre d’impératrice. Ce premier mystère en cache beaucoup d’autres, dont Pierre Branda lève successivement les voiles. Bien plus que de conter ses prouesses et ses trahisons amoureuses, réelles ou supposées, l’auteur, fort d’une riche documentation, éloigne la légende noire et fait apparaître la femme de réseaux, d’influence et d’argent, l’hostilité jamais démentie du clan Bonaparte à son égard, son goût pour la nature et les arts, et surtout sa relation complexe et indéfectible avec Napoléon, dont elle accompagna la vertigineuse ascension et ne connut pas la chute ultime.

L’auteur
Pierre Branda est titulaire d'une maîtrise en économie à l'université de Montpellier et d'un diplôme d'études approfondies à l'Institut d'administration des entreprises de Nice1.
Co-gérant d'une petite société à responsabilité limitée de dépannage et réparation de matériel électronique et d'optique, d'horlogerie et bijouterie, et de commerce de gros d'ordinateurs, d'équipements informatiques périphériques et de logiciels depuis janvier 1989 à Nice2, il rejoint ensuite la Fondation Napoléon en octobre 2009, en tant que responsable du patrimoine chargé des finances et de la collection d’objets appartenant à cette institution.
Historien du Premier Empire depuis 2005, Pierre Branda a notamment étudié le financement de la guerre et ses conséquences politiques ou diplomatiques. Il a publié une vingtaine d'ouvrages sur cette période, en tant que seul auteur ou en collaboration. Parmi ceux-ci : Napoléon et l’Europe : regards sur une politique, avec Thierry Lentz (Fayard, 2005) ; Le prix de la gloire : Napoléon et l'argent - ouvrage plusieurs fois primé - (Perrin, 2007) ; Napoléon et ses hommes : la Maison de l'Empereur, 1804-1815 (Fayard, 2011) ; 1812 : la campagne de Russie avec Thierry Lentz et Jacques Jourquin (Perrin, 2012) ; La guerre secrète de Napoléon (Perrin, 2014) ; Joséphine : le paradoxe du cygne (Perrin, 2016) ; La saga des Bonaparte, du XVIIIe siècle à nos jours (Perrin, 2018).
Il a codirigé avec Thierry Lentz l'édition du catalogue Napoléon : une vie, une légende, à l'occasion de l'exposition de trois cents objets napoléoniens organisée par la Réunion des musées nationaux et la Fondation Napoléon, au palais de l’Indépendance d’Astana au Kazakhstan (20 décembre 2013-9 mars 2014).
Pierre Branda a également dirigé le tome 13 (2017) et collaboré au 15e et dernier tome (2018) de la Correspondance générale de Napoléon, publiée en 15 volumes par Fayard et la Fondation Napoléon et qui recense plus de quarante mille lettres.

Collection Tempus aux éditions Perrin
EAN : 9782262085568
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 107 x 188 mm
Prix : 10€

  • Joséphine,  par Pierre Branda. Le paradoxe du cygne
135 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"