L’Eden pour Delphine ?

écrit par ReneDislaire
le 30/01/2020
Delphine et le roi

L’Eden pour Delphine ? La cassette du roi
Il y a quelque chose que nous aurons appris au terme de la saga qui fera, de Delphine Boël, Delphine Saxe-Cobourg.
C’est que la fortune dont hériteront les quatre enfants d’Albert est de 20 millions d’euros.
On a peine à y croire : toutes ses éconocroques, les sardineries portugaises à la fin des colonies, les abris aux rives de la Méditerranée, les héritages successifs dont les restes de l'œuvre conçue par le génie du roi Léopold II dans son propre Congo : 20 millions.
Vingt millions d’euros économisés par le roi au terme d’une vie de plus de quatre-vingts ans.

La fille Boël dans l’éden du Pérou ?
Vingt millions d’euros, c’est le salaire annuel d’Eden Hasard au Real Madrid. Un peu moins dit-t-on, mais n’empêche.
De bien des sources autorisées, le montant présumé de son transfert, en comptant les bonus, aurait atteint les 140 millions d'euros,
Certes l’homme de 28 ans a-t-il travaillé son talent de joueur à la balle.
Et son salaire n’est contesté par personne.
Même pas par le roi ?

René Dislaire © Houffalize, le 30 janvier 2020

Liens vers les publications de l’auteur en 2020 et 2018 :
Humour (+/- 100 articles)
L’Offensive von Rundstedt (+/- 50 articles)
Poésie, actu, linguistique…

  • Delphine et le roi
166 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire