Poème: le confinement de l'Houffaloise molle de fesses

écrit par ReneDislaire
le 27/03/2020

Poème: le confinement de l'Houffaloise molle de fesses
Au numéro que je ne dirai jamais
De la rue Saint-Roch y avait un cordonnier.
Sa femme était grenouille de bénitier.
Le cwapî ne savait plus le supporter.
Sachez que le cwapî était socialisse
Et sa femme aklèvée chez les Clarisse.

Vint la galle et jadis pour l’éliminer
Une grenouille il fallait sacrifier.
Dans sa roulotte Hector face au Casino
Dit au cwapî t’as sûr gagné le gros lot
Car ta femme, les Bordjeus vont la stitchî
On sait qu’elle est grenouille dî bénitî.

Mais le corona touma su Oufalîche
È gn’a pu nouk ki si sintév a l’oûriche
.
Sophie, Maggie, nos idoles politiques
Ont pris des mesures vraiment pas comiques.

Le maïeur dit : « même les gens de St-Roch
Interdiction de sortir de vos bicoks ».
Du coup Célinie n’alla plus à la messe,
Fini d’être à genoux, donc molle des fesses.
Fallait voir le cwapî devenu binâche
Reniquer Ninie vraiment comme un apache.

Moralité
Tous les Bordjeus qui étaient entre eux fâchés
Le confinement les a rabibochés...

René Dislaire © Houffalize, le 26 mars 2020

Lexique wallon: cwapi/cordonnier*aklèvée/élevée*stitchî/égorger (comme les porcs pour en recueillir le sang)* touma su Oufalîche/tomba sur Houffalize*
È gn’a pu nouk ki si sintév a l’oûriche/Et il n'y a plus personne qui se sentait à l'abri*
Binâche/bien content (bien à l'aise, pensez au "j'en suis fort aise" dans la cigale et la fourmi).

Merci à François Rabelais (1483-1553) auteur de la contrepèterie:
Les jeunes sœurs sont folles de messes, et les vieilles soeurs molles de fesses.
Les vers sont de 11 pieds.

Liens vers les publications de l’auteur en 2020 et 2018 :
Humour (+/- 100 articles)
L’Offensive von Rundstedt (+/- 50 articles)
Poésie, actu, linguistique…

424 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire