Trump élu : dangers de mort à Houffalize?

écrit par ReneDislaire
le 04/11/2020
Hmmm

Trump élu: des Houffalois en danger de mort? aurait pu être un meilleur titre.
Et à l’heure d’écrire cet article, « Trump élu » n’est qu’une hypothèse. Soit.

Selon que ce soit Trump ou Biden qui prête serment le 20 janvier, cela pourrait avoir des conséquences différentes importantes pour les Houffalois.
Tous les commentaires des journalistes francophones qui nous ont informés se sont accordés à dire et regretter que la campagne présidentielle américaine s'est limitée aux mesures et comportements face au covid.
Cela put être constaté de visu par ceux qui ont eu la possibilité de suivre les trois heures de débat  nocturnes entre Trump et Biden.

En termes courts : pour ou contre le port des masques ? a été (presque) le seul enjeu.
Plus simple encore : j’ai voté Trump le bateleur contre les masques, ou contre lui?

L’avenir dira si la campagne de Biden, volontairement effacée, dans la logique de la distanciation sociale, pour bien laisser la concurrence réduite à une polarisation sur le covid, aura été habile ou non.

Trump gagnant ? Quid de la justification des confinements ?
La Chine a été épargnée par le covid sans avoir imposé à sa population des mesures drastiques.
Et si les coronasceptiques symbolisés par les antimasques gagnent en Amérique ?
Alors, entre les deux grandes puissances pôles du monde, les antinomiques régimes communiste et démocratique qui auront opté pour une politique fondée sur « covid égale grippette », l’Europe, qui a mis à mal son économie et endetté plusieurs générations, risque de faire mauvaise figure avec son confinement que l’on qualifiera de mal inspiré et d’entêté.
Les Européens adeptes  du coronascepticisme trumpiste  se trouveraient renforcés. Un renversement de la politique de l’Union Européenne pourrait être à prévoir.

Danger. Car en Europe les valeurs ne sont pas nécessairement celles du communisme chinois ou de l’ultralibéralisme américain. La solidarité et la protection des plus faibles, par exemple.
Danger pour l’Europe, oui. Mais particulièrement Houffalize ?
À notre avis, oui.

Deux raisons spécifiques locales à un danger
Les caractéristiques intrinsèques géographiques et démographiques
Population endogame (nous l’avons déjà expliqué) et « confinée » naturellement (au sens général et permanent du terme)  dans une clairière, où l’habitat est très dense : maisons mitoyennes, immeubles de type multifamilial, peu d’espaces verts privés. Tout dérapage comportemental pourrait faire de Houffalize un cluster remarquable. Remarquable pour les géographes, les virologues, spécialistes des sciences humaines et politiques.
Le prosélytisme impérialiste houffalois anti-masque impétueux pourrait crier victoire
Ce prosélytisme ne s'est remarqué nulle part ailleurs avec une telle intensité. 
Il s’est surtout manifesté à la Trump, par des tweets sur les réseaux sociaux. Pardon, par un martèlement de posts et de commentaires omniprésents sur facebook.
Si Trump gagne, alors on ne pourra plus rien reprocher à ceux qui montrent d’un doigt réprobateur les élèves au Stoqueux qui appliquent les mesures sanitaires ayant force légale obligatoire.
Et quant à ceux qui dans l’exercice de leurs responsabilité et autorité parentales auront astreint leurs enfants à se rendre à l’école le matin avec un masque, ils devront bien admettre n’avoir pas à sévir si les enfants se démasquent une fois hors de portée de vue.
L’anathème se justifiera alors, jeté sur les parents pour les avoir contraints à s’auto-asphyxier, ce qui est pire que les nazis qui gazaient les enfants juifs.

Qui est en danger ?
Nous n’allons pas douter de ce sur quoi les scientifiques sont unanimes : plus on est jeune, mieux on résiste au risque de contamination.
Ce qui veut dire que moins on l’est, plus on est vulnérable.
On peut avoir comme intuition que la population houffaloise est en état particulier de déficit en résistance. La pyramide des âges (pensionnés), le stress (précarité des travailleurs dans l’horeca, les services) et, même si c’est subjectif mais nous pouvons nous référer à des constatations, une culture de confinement borderline et un certain laxisme.
Reste à savoir si le militantisme coronasceptique redondant a bien travaillé pour faire de Houffalize une merveilleuse terre d’accueil à l’expansion du trumpisme anti-distanciation.

René Dislaire © Houffalize, 4 novembre 2020

Caricature: Jean-marie Lesage
PS. Et si Biden gagne ? Trump a déjà annoncé que sa victoire aurait été volée. Il contestera. Mais n’entrons pas dans le juridique. On ne peut s’attendre à rien d’autre, dans la nature de cet homme, s’il perd à un cheveu près.
La certitude est que le coronascepticisme est une tendance lourde aux États-Unis, qu’aucun sondage ne prévoyait. Et l'Union Européenne, toute fière de s'être enfin récemment mise d'accord sur une stratégie commune, celle du confinement, se retrouverait bien atypique entre les deux grandes puissances mondiales asiatique et américaine. 

Présentation. Trump gagnant, pour les deux grandes puissances mondiales, la Chine et les USA, ce sera une stratégie du "non au confinement". Entre les deux, l'Union Européenne et une politique de distanciation sociale qui va s'avérer atypique. Menacée?  Et dans l'Europe, Houffalize...

  • Hmmm
176 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire