Culture

"Vauban est son Double", à la Citadelle de Namur, du 11 au 20 Août

"Vauban est son Double" "Vauban est son Double"

Pour tous les amateurs de cape et d’épée ou de l’histoire, à l’époque de Louis XIV, un spectacle en plein airs’impose, à la Citadelle de Namur, à l’arrière de l’ancienne caserne «

"The World of Steve McCurry", jusqu'au 20 Août

 Palais de la Bourse (c) Steve McCurry & "Memoscope" Sharbat Gula, Peshawar, Pakistan, 1984 (c) Steve McCurry

Pour toute personne aimant la photographie et/ou les voyages à la rencontre de l’autre, une exposition à ne pas manquer, « The World of Steve McCurry », prolongée jusqu’au 20 août, en plein

La dernière bière de Pierre Desproges

Juste avant les perce-neige Mode fauchage tardif

Journée internationale de la bière
En cette journée de la bière, petite pensée pour celle où repose Pierre Desproges depuis 1988, au Père Lachaise.

Carnavaltafalizia – Confettis canon maison - 2017

Carnavaltafalizia – cortège :
Delhaize départ
Arrivée Spar
-
* Le roi Carnaval
Tout sauf la purée

Houffalize. Le wallon typique. Guerre et chimagrawes

Houffalize, hotel des Bruyeres, aujourd'hui Home Louis Palange. Houffalize, moulin Lemaire, aujourd'hui gite pour vacanciers

Voici quelques mots du wallon houffalois dont il serait peut-être bon de conserver sinon l’usage, le souvenir.
Nous ne dirons pas qu’ils n’ont pas d’équivalent en français, mais ils sont irremplaçables de par leur truculence, leur singularité.
* Tins d’guère. Pendant la guerre. C’est une expression que nous considérons typiquement houffaloise.

Houffalize : un culte gay-friendly ?

Saint-Sebastien, eglise de Houffalize. Remarquer l'implantation des fleches, dont l'une perpendiculaire, au nombril. Saint Sebastien, Houffalize. Remarquer les traits du visage, et l'mpression generale, "gay".

Hypothèse : le saint Sébastien sculpté vers 1690 à Houffalize, et y exposé, est-il un emblème gay-friendly ?
Cet article fait suite à deux autres dont les liens figurent ci-dessous.
En ce siècle-là, alors que les arts plastiques présentent des Sébastien sous une apparence homoérotique, Pécourt a-t-il franchi le pas vers l’homosexualité, admise à notre époque qui a hissé saint Sébastien dans les fonctions de patron des gays et du protecteur contre le sida?
Pécourt a-t-il figuré, sculpté, encouragé l’inconcevable : l’homosexualité ?

Saint Sébastien : Houffalize rencontre l’homoérotisme

Le dessus de l'autel de Houffalize: saint Roch, la Vierge, saint sebastien. Trois oeuvres de Delcourt. Ph. JM Lesage Le St-Sebastien de Pecourt, dont on peut avoir une lecture homoerotique. Ph. JM Lesage

Voilà donc Jean Pécourt face à un volumineux bloc de chêne (vers 1690).
Dans sa tête il y a le saint Sébastien que lui ont commandé les religieux du prieuré ; il va prendre forme sous ses coups de ciseau.
Pécourt est un hagiographe très cultivé.

Wallon - L’Ourthe à Houffalize : Li grande èwe

Escaliers menant du jardin au niveau de l'Ourthe (Ph. JM Dislaire) La boucle de l'Ourthe.

Houffalize ne serait pas, si l’Ourthe n’y passait infiniment en boucle.
Pourtant les Houffalois entre eux n’appellent pas ainsi leur rivière. Ils l’appellent la rivière. Parce que dans une famille, on ne s’appelle pas par son nom de famille.
En wallon, ils l'appellent l’èwe. Ou les èwes.
* Il a passé l’èwe à pîd : il a traversé la rivière à pied.

Jean Pécourt, l’architecte maître sculpteur de Houffalize

La partie superieure droite (epitre) de l'autel actuel - La Vierge et Sebastien - Ph. J.M. Lesage. L'autel tel que jusqu'en 1944 - Cliche IRPA

Qui est et de qui est ce saint que l’on a peine à voir, haut perché du côté de l’épître à l’endroit le plus sombre de l'autel de Sainte-Catherine à Houffalize ?
Saint Sébastien, sculpté par Jean Pécourt aux alentours de l’an 1700.
Un Saint-Sébastien unique au monde

Syndiquer le contenu