Iles Fidji - Mondes d'Ailleurs

(c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau (c) Fiji Visitors Bureau

Bula Vinaka ! accueille les habitants des 333 îles qui composent la République des îles Fiji.

Bula est le premier mot entendu en arrivant aux îles Fiji; il signifie "Soyez le bienvenu", "Bonne Santé" ou tout simplement "Détendez-vous".

Au coeur du Pacifique Sud Viti Levu est la plus grande île et dispose de deux aéroports internationaux et peut être qualifiée de "pivot" du Pacifique Sud, carrefour pour navires et avions entre l'Asie et la Nouvelle Zélande, l'Amérique et l'Australie.

Fiji est une "Mekka" pour plongeurs et offre un paradis sous-marin mais les rivières des sports nautiques et leurs territoires sont parmi les plus fabuleux du monde.

Si Fiji passe pour la capitale mondiale des coraux mous, Fiji offre aussi toutes les possibilités pour n'importe quel type de budget, trekking dans la forêt tropicale, rafting avec un "bilibili" traditionnel sur des fleuves des grandes îles, délassement et doux farniente... ambiance idéale pour les "désireux de se marier" et passer une lune de miel fascinante.

La flore et la faune offrent une richesse et une variété impressionnantes, les plages de sable romantique et les criques retirées invitent à l'amour, les forêts tropicales sont luxuriantes et inexplorées et l'abondance des espèces de l'univers sous-marin est fascinante.

Les fidjiens sont des perles en matière d'hospitalité et, fidèles à leur tradition, reçoivent leurs visiteurs comme des invités de marque; il suffit de se laisser choyer.

Les îles Fiji sont habitées par différentes cultures, principalement des fidjiens et des indiens avec une part européenne. Les chinois et originaires des autres îles du Pacifique sont moins nombreux mais tous partagent une fierté commune de leur culture et la même détermination à la préserver.

Les îles ont été peuplées il y a environ trois cent cinquante ans par une race connue sous le nom de "Gens de Lapita" qui peuplait la majorité de la Micronésie et de la Mélanésie aussi bien que les îles Tonga et Samoa en Polynésie.

Les recherches linguistiques indiquent que les premiers arrivants venaient du Nord et du Centre de Vanuatu ou peut-être des îles Est des Samoa. Le temps passant ils se déplacèrent pour coloniser Rotuma au Nord et Tonga et Samoa vers l'Est.

La culture fidjienne est faite d'un mélange intriqué. Cependant, le légendaire Roi de Bau, Ratu Seru Cakobau et ses successeurs ont contrôlé une grande partie des îles de l'Est avant la colonisation mais les Fiji ne furent jamais unies.

Les premiers explorateurs parlaient beaucoup des premières sociétés fidjiennes, le Capitaine James Cook, William Bligh et plus tard D'Entrecasteaux ont décrit les fidjiens comme des combatants sauvages et de féroces cannibales constructeurs de grands vaisseaux à voile dans le Pacifique mais eux-mêmes piètres navigateurs.

Après que les îles furent cédées à la Grande Bretagne en 1874, des épidémies ravagèrent graduellement la population mais le gouvernement colonial vint à la rescousse de la population locale et les îles se repeuplèrent.

Même maintenant après l'indépendance de 1970 un nombre étonnant des fidjiens d'origine survivent; l'agent principal de liaison de la culture fidjienne est la communauté plus que les liens du sang.

Les fidjiens ne sont bien sûr plus seuls sur ces îles. Plus de 40% de la population sont d'origine indienne, descendants des ouvriers amenés travailler dans les plantations de sucre.

Un retour aux sources leur a été offert mais la plupart on préféré rester sur place et occuper une place prédominente dans l'agriculture et le commerce.

© 2006-2008 ardenneweb.eu - Alexandre Siquet
Commentaires - Photographies:
© Fiji Visitors Bureau
Macu Salato
www.bulafidji.com
MAISONS BOIS ET TRADITIONNELLES par FARMSBORO