Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.

écrit par patrickthibaut
le 08/05/2010
Living Room 102

Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.

Les émotions autour d’un bon repas, avec les gens qu’on aime, sont toujours très fortes. Inviter quelqu’un à déjeuner ou à dîner est une preuve d’estime ou de reconnaissance. En fait un délicieux moment à partager. Quel meilleur endroit qu’un coin de table pour relater notre essai de la Volvo XC60 Drive? Quant aux tables ce sont celles de : « Living Room 102 » et « Verres & Couverts ».

Cependant pour la clarté du récit nous avons décidé de regrouper nos ‘essais’ gastronomiques à la suite de notre essai auto.

Longtemps présent dans les différents segments de monovolumes, Toyota se concentre aujourd’hui sur celui des compacts. Le Verso, qui remplace la Corolla Verso, profite de l’occasion pour laisser tomber le nom du modèle.

Le constructeur japonais précise que ce changement d’appellation met en valeur la nouvelle plateforme étudiée pour satisfaire les souhaits de la clientèle, attirée avant tout par la modularité, l’habitabilité et le confort. Ce savant mélange, le Verso tente de le proposer sous des formes modernes qui le rendent plus dynamique que son prédécesseur. L’intérieur spacieux permet d’accueillir, au choix, cinq ou sept personnes. Dans cette seconde version, l’espace réservé aux places du fond, pas très accessibles, est réduit. Vu la longueur du véhicule (4,44 m), le contraire aurait été surprenant. Mais un des atouts du Verso, ce sont les trois sièges de la seconde rangée coulissant individuellement pour proposer soit un coffre plus grand, soit davantage d’espace pour les jambes des passagers arrière. Une fois les différents sièges rabattus (l’opération est très simple), ce modèle dispose d’un plancher parfaitement plat. Selon la configuration, la capacité de chargement du coffre (jusqu’au toit) varie de 198 litres à 699 litres, voire 1696 litres tous sièges rabattus. Côté pratique, on note encore la présence de nombreux espaces de rangement, comme ce logement dans le coffre, sous le plancher (en configuration 7 places) ou encore la très pratique double boîte à gants.

Comportement efficace.
La gamme mécanique du Verso compte cinq motorisations : deux essence (132 et 147 cv) et trois Diesel (126, 150 et 177 cv). Le moteur Diesel de base, un 2.0 litres, se révèle plaisant. Son caractère volontaire et sa discrétion, puisque les bruits et les vibrations sont parfaitement maîtrisés, devraient satisfaire la majorité des pères de famille. Marié à une boîte manuelle à six rapports, dont on peut reprocher une commande quelque peu imprécise, il se distingue en outre par un niveau de consommation raisonnable.
En action, le Verso adopte un comportement comparable à celui de ses prédécesseurs, c’est-à-dire, sans histoire. Il travaille efficacement en maîtrisant facilement ses mouvements de caisse. Les ingénieurs nippons proposent des suspensions au compromis quasi idéal avec d’un côté, une tenue de route rassurante et de l’autre, un confort de qualité. Le volant et le siège réglables dans les deux sens permettent de trouver aisément la bonne position de conduite. On apprécie par ailleurs la position surélevée du levier de changement de vitesse. La seule ombre au tableau concerne l’insonorisation aérodynamique. Des bruits de vent apparaissent à allure autoroutière, ce qui se révèle gênant sur les longues distances.

Dès le premier niveau d’équipement (Natura), ce modèle dispose de rétros et vitres avant à commande électrique, d’un radio-CD, du contrôle de stabilité VSC et de 7 airbags. La climatisation manuelle apparaît au niveau supérieur (Terra), tandis que le cruise control, le kit mains libres Bluetooth, les phares antibrouillards, les vitres arrière à commande électrique, l’accoudoir central avant et le volant cuir sont proposés en finition Luna. Les plus exigeants se tourneront vers la Sol (jantes alu, climatisation automatique, sièges avant chauffants, capteurs de pluie et de luminosité, caméra de recul) ou vers la Premium, qui s’enrichit de phares xénon, du système GPS et d’un grand toit en verre panoramique.

Nos pauses saveurs :

Living Room 102 à Knokke (www.livingroom102.be). Le restaurant se trouve sur le territoire de Knokke, plus précisément de Westkapelle, mais le parking est en Hollande ! A deux pas de la frontière. Dès l'entrée, on est pris par un incontestable climat de bien-être. Un grand bar en bois brut et à droite un petit salon où il est bon de prendre l'apéritif au beau milieu d'une collection de radios anciennes. De partout, grâce à de larges fenêtres, la lumière naturelle baigne les lieux. Les patrons: Maxime Osten en cuisine et Olivier Thiel en salle. Né en 1965, Maxime fit ses études à la renommée école hôtelière de Coxyde. Olivier est né en 1981, il suit des cours de gestion et d'administration, avant d'étudier le service en salle. Maxime Osten est partisan de la cuisine vérité. Le beurre et les œufs proviennent d'une ferme voisine. Dans le secteur de la viande, il ne travaille que le charolais et découpe lui-même les agneaux hollandais venus de l'abattoir de Sluis. Parallèlement il adore les produits du terroir français, que ce soit la tête de veau ou l'andouillette AAAAA. Bons mets et bon accueil y font bon ménage – une bien agréable adresse.

Verres & Couverts à Rochefort (www.verresetcouverts.be). « Eh oui encore dans mes casseroles ! » En fait, toujours dans ses casseroles ! Voilà l’accueil d’ Olivier Accindinus lorsque vous ‘tentez’ de le contacter. Casseroles me direz-vous, oui bien sûr. Cela fera bientôt 20 ans que j’ai le plaisir de connaître ce ‘maître’ des casseroles. Plaisir que je partage comme ami mais aussi comme ‘ami’ de sa table. Quel formidable chemin parcouru. Après avoir œuvré dans de grandes maisons le voilà dans ses meubles ou plutôt (sic) dans ses casseroles… Un vrai bonheur de partager quelques heures avec Olivier et un vrai régal pur vos papilles gustatives.
Mais laissons son CV nous narrer ses ‘aventures’ professionnelles :
Olivier Accindinus, un nom qui commence à résonner un peu partout dans la Gastronomie belge, puisque c’est celui du « Meilleur Artisan Cuisinier de Belgique » édition 2009. A 40 ans, ce titre a été pour Olivier Accindinus une grande récompense, la concrétisation d’un défi relevé avec l’aide précieuse de son second Patrick. Olivier Accindinus en parle avec émotion et humilité et n’hésite pas à citer toute l'équipe sans laquelle il n’aurait pu arriver à ce résultat, celle du restaurant dans lequel il travaillait à l'époque : "Les 7 Fontaines d'Awenne" et son patron LucDewalque. Depuis vingt ans ce chef s’est composé une expérience tantôt à la tête du parc des restaurants de Walibi, tantôt à la plonge d’un grand restaurant, tantôt chef pizzaloïo… ou premier cuisinier de restaurants réputés… Mais ce sont les relations humaines qui ont surtout marqué sa personnalité : Michel Beyls de « l’Oasis» Alain Deluc au « Barbizon », Alain Troubat du « Trèfle à 4 »… pour enfin exercer son art culinaire aux côtés de Luc Dewalque aux "7 Fontaines"...avant d'ouvrir sa propre enseigne. Depuis mi-juillet 2009, ce Chef "d'Orchestre" est donc installé dans son tout nouveau restaurant «Verres & Couverts » à Rochefort. En constante recherche en matière de technologies actuelles, Olivier Accindinus s’imprègne des tendances culinaires à la pointe, une façon plus « scientifique » de travailler les ingrédients pour dévoiler leurs meilleures qualités gustatives. Mais plus que tout il qualifie sa cuisine de « techniquement émotionnelle ». S’il parle de la fabuleuse quiche de sa grand mère, ou de l’incomparable tarte au riz de son père, Olivier Accindinus réinvente la tradition pour que chaque plat laisse à son convive un souvenir inoubliable ! En conclusion et vous l’aurez compris une adresse à ne rater sous aucun prétexte.

Bon appétit et bonne route.

  • Living Room 102
  • Living Room 102
  • Living Room 102
  • Living Room 102
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
  • Verres & Couverts
  • Verres & Couverts
  • Verres & Couverts
  • Verres & Couverts
  • Verres & Couverts
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Toyota Verso.
1529 lectures
User default img
patrickthibaut