Paratonnerre radioactif

écrit par admin
le 12/11/2010

Paratonnerres radioactifs : l’AFCN clôture la 1ère phase de la campagne d’élimination
En décembre 2010, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire clôturera ses recherches actives visant à localiser les milliers de paratonnerres radioactifs (PARAD) installés jusqu’à la fin des années ’80 sur les immeubles, les blocs d’appartements ou toute autre construction élevée comme les clochers et les pylônes, mais parfois aussi sur les habitations privées. Au cours des 7 dernières années, plus de 3700 PARAD ont été répertoriés sur l’ensemble du territoire grâce aux recherches actives des inspecteurs de l’AFCN, menées en collaboration avec les autorités locales et la Police fédérale. Au total, 1648 ont été recensés en Flandre, 1593 en Wallonie et 456 dans la Région de Bruxelles-Capitale. Depuis lors, environ 3500, soit 95% de ces appareils, ont été enlevés.
Toutefois, même si la grande majorité des PARAD ont été localisés et enlevés, l’AFCN ne cesse pas complètement son action. Si des instances officielles ou des citoyens pensent avoir aperçu un paratonnerre radioactif, ils peuvent toujours en informer l’AFCN par le biais de son site web (www.afcn.fgov.be). Quelques photos des PARAD les plus courants y sont publiées. Dans ce cas, un expert de l’AFCN se rendra sur place pour vérifier et entreprendre, au besoin, les démarches nécessaires.
Aujourd’hui encore, quelques propriétaires refusent toujours obstinément de procéder à l’enlèvement de leur(s) PARAD. Lorsque le cas se présente, l’AFCN collabore avec les Parquets compétents pour entreprendre les démarches nécessaires, parmi lesquelles d’éventuelles poursuites pénales.

Quelques chiffres par province
1648 PARAD ont été inventoriés en Flandre. 363 se situaient en Flandre orientale, 244 en Flandre occidentale, 596 dans la Province d’Anvers et le Limbourg et 445 en Brabant flamand.
En Wallonie, un total de 1593 PARAD ont été recensés : 454 dans le Hainaut, 320 dans la Province de Namur, 452 dans la Province de Liège, 178 dans la Province de Luxembourg et 189 en Brabant wallon.
Dans la Région de Bruxelles-Capitale, 465 PARAD ont été répertoriés.

Informations générales
Les éléments radioactifs d’un paratonnerre n’offrent plus le moindre avantage puisque des paratonnerres non radioactifs constituent une alternative complète. C’est la raison pour laquelle l’installation de nouveaux paratonnerres radioactifs a été interdite dès 1985 et que la loi impose désormais leur enlèvement.
Les PARAD sont en effet munis d'une ou plusieurs sources radioactives, telles que le Radium-226, l'Americium-241 ou le Krypton-85. L’usure, la corrosion, l’absence d’entretien ou un enlèvement qui ne s’effectue pas avec l’expertise requise peuvent engendrer un risque de contamination.
L’AFCN est opérationnelle depuis 2001. Elle a défini les instructions et les directives de sécurité à respecter pour un enlèvement justifié (démontage, emballage et transport) par des entreprises agréées à cet effet et elle a ensuite entamé cette campagne de repérage fin 2003. Des listes d’entreprises agréées en matière d’enlèvement de PARAD peuvent être consultées sur le site web de l’AFCN. L’évacuation des PARAD enlevés se déroule conformément aux instructions de l’ONDRAF, responsable de la gestion des déchets radioactifs.

Pour de plus amples renseignements :
www.afcn.fgov.be

1352 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.