Volvo C70.

écrit par patrickthibaut
le 07/07/2010
Volvo C70.

Volvo C70.

Arrivé à maturité après ses quatre années de commercialisation, la C70 s’offre un restyling bien mérité qui amorce un avant-goût de S60. Ce dernier affiche désormais un design plus moderne et bénéficie d’une remise à niveau de son intérieur.
Dès lors avec de telles modifications, la C70 remplit-il son cahier des charges ?

Esthétiquement, la C70 se distingue toujours par sa ligne parfaitement équilibrée tant en version Coupé qu’en configuration cabriolet grâce à l’utilisation de son toit rétractable en trois parties.
La face avant a été profondément retravaillée, avec un spoiler qui reprend les formes dynamiques de la nouvelle S60 dont l’arrivée est désormais imminente. La face avant affiche désormais une profondeur tridimensionnelle plus marquée.
Quelques détails intérieurs ont également été revus comme un nouveau dessin du tableau de bord qui se veut plus large et plus lisse. Sa surface présente une texture de meilleure qualité tactile et visuelle. La sellerie bénéficie quant à elle d’un nouveau type de cuir doux. La finition et la qualité d’assemblage ne souffrent d’aucun reproche et un sentiment de robustesse générale se dégage de l’habitacle. Le conducteur trouve rapidement ses marques, la C70 préservant à son conducteur une bonne position de conduite.
L’habitabilité. C’est en général le point sensible des cabriolets et sur ce point le constructeur suédois a réussi un tour de force en proposant une habitabilité correcte pour 4 adultes.
A l’avant on trouve quelques espaces de rangements comme les bacs de rangements dissimulés dans les contres portes qui disposent d’un volet de fermeture. Tandis que quelques petits objets trouveront leur place dans l’accoudoir central.

Il vous suffit d’une impulsion continue sur la commande d’ouverture pendant environ 30 secondes afin de débarrasser la C70 de son hard top. La manipulation est entièrement électrique mais n’est autorisée qu’à l’arrêt.
Le cabriolet une fois ouvert, les remous aérodynamiques sont plutôt bien maîtrisés à l’avant et pourtant nous ne disposions pas de filet anti-remous. En revanche les passagers arrière seront rapidement décoiffés.
Toit fermé, la capacité du coffre atteint 404 dm3 et se trouve amputée de moitié lorsque la C70 roule à toit ouvert. Cependant le volume de chargement permet de voyager avec quelques bagages une fois le volet de sécurité rabattu à l’intérieur de la malle.
La C70 dispose d’un train avant de type pseudo Mc Pherson et d’un essieu arrière multibras. L’empattement long et les voies larges de l’auto permettent une bonne stabilité dans les virages. Les suspensions offrent aux occupants un bon confort.
Revers de la médaille : le comportement routier se révèle assez débonnaire pour ne pas dire pataud lorsque le rythme s’accélère.
En un mot. La C70 n’apprécie guère les conducteurs sportifs et se prête plus volontiers aux balades tranquilles mais pas paresseuses pour autant. D’ailleurs la C70 met d’emblée en confiance dès que l’on évolue sur les tronçons d’autoroutes ou au contraire sur les petites départementales où la rigueur générale de son châssis ne souffre pas la critique.

Comme toute Volvo qui se respecte, le conducteur dispose d’une armada technologique en terme d’équipements de sécurité tels que : le correcteur électronique de trajectoire DSTC, répartiteur et assistance au freinage d’urgence EBA, système de protection contre le coup du lapin en cas de retournement WHIPS, airbags conducteur et passager, airbags latéraux et passager SIPS-BAG. D’autre part, le C70 est pourvu du système ROPS de protection en cas de retournement. Celui-ci est composé d’airbags protégeant la tête, de ceintures avant et arrière actives à prétensionneurs à commande pyrotechnique avec 3 points d’ancrage et des arceaux de sécurité. Le système ROPS est activé par un capteur gyroscopique. En cas de retournement des arceaux de sécurité se déploient à travers la lunette arrière si le toit est relevé. Des petites pointes métalliques brisent la vitre afin d’assurer une protection optimale.

Désormais, la C70 adopte le 2.0D de 136 cv déjà connu sur la berline S40 et le break V50. Cette nouvelle version préservera votre présente des prestations plus modestes au chapitre des performances (0 à 100 km/h en 11 secondes) que ses consoeurs. Mais elle ménagera votre budget, grâce à une consommation moyenne s'établissant à 6,1 l/100 km. Ce bloc 4 cylindres 2.0l développe 136 cv pour 320 Nm de couple et profite en série du filtre à particules. Vous l'aurez compris, cette motorisation est en provenance de chez PSA via Ford.

La C70 2.0D adopte une boîte mécanique à six rapports ainsi qu'un filtre à particules sans entretien. Quant au toit rigide escamotable en trois parties, il reste bien évidemment au programme.

Bonne route.

  • Volvo C70.
  • Volvo C70.
  • Volvo C70.
  • Volvo C70.
  • Volvo C70.
  • Volvo C70.
  • Volvo C70.
1129 lectures
User default img
patrickthibaut