Thorgal (T33) – Le Bateau-Sabre de Y. Sente & Rosinski – Le Lombard.

écrit par patrickthibaut
le 12/11/2011
Thorgal T33 – Le Bateau Sabre de Y. Sente et Rosinski  Le Lombard.

Thorgal (T33) – Le Bateau-Sabre de Y. Sente & Rosinski – Le Lombard.

Tandis que Jolan est revenu d’Asgard, nanti d'une nouvelle tâche, Thorgal recherche son plus jeune fils, Aniel. Embarqué sur un brise-glace, il accompagne des marchands sur les fleuves du Nord, sous les ordres de Pétrov, son nouveau compagnon de route. Un trajet en apparence tranquille... jusqu'à ce que sa conscience le rattrape ! Afin de racheter les esclaves également embarqués sur le « Bateau-Sabre », il accepte une périlleuse mission qui le mènera à combattre des orques féroces à travers les fleuves gelés. Ce 33ième album qui clôt les aventures de Jolan au royaume des Dieux, relance l’errance de Thorgal. Yves Sente a concocté un scénario dense, truffé de rebondissements, qui nous mène à la découverte de divers peuples du Nord à travers le dédale des fleuves gelés. On y entrevoit les dangers qui planent sur ceux-ci. Mais, c’est aussi l’occasion de redécouvrir la loyauté de Thorgal, son courage et son adresse, ainsi que sa fidélité à ses idéaux et son amour pour Aaricia qu’il a dû abandonner une fois encore. Rosinski, au sommet de son art, nous offre un régal pour les yeux, alternant les lumineuses plaines enneigées et les sombres forêts. Ses somptueuses couleurs directes, à l'acrylique, font de chaque case un véritable tableau. Rosinski rend ainsi palpables les dangers qui menacent les voyageurs et les villageois et la peur qui les habite. Le grand retour de Thorgal au centre de l'action n'en méritait pas moins !

Yves Sente, le scénariste Yves Sente découvre Tintin au Congo à l'âge de 6 ans et « La Marque Jaune » à 11 ans. Si ses études lui offrent l'occasion de scénariser quelques planches en amateur, c'est pourtant vers le droit qu'il se tourne dans un premier temps, sans que la bande dessinée ne soit jamais bien loin, toutefois. Diplômé de l'American High School de Chicago et licencié en Affaires Publiques et Internationales, il trouve tout de même le temps de publier quelques dessins dans le Wall Street Journal Europe. Une approche plurielle qui trouve une conciliation naturelle lorsque, en 1991, il devient rédacteur en chef des différents magazines des Éditions du Lombard. En 1992, il est nommé Directeur éditorial de la prestigieuse maison et entame une rénovation de fond qui replacera l'éditeur au premier rang de la profession. Il n'a néanmoins pas abandonné ses ambitions artistiques : en 1997, sous couvert d'anonymat, il remet aux éditions Dargaud un scénario de Blake et Mortimer, qui deviendra La Machination Voronov, énorme succès qui lui ouvre les portes de l'écriture en grand. Il mène de front ses deux activités pendant un temps, développant des scénarios pour des artistes aussi prestigieux que Boucq (Le Janitor) ou Rosinski (La Vengeance du Comte Skarbek, puis Thorgal). En attendant bientôt la sortie du tome 20 de la série XIII réalisé par Y. Sente et I. Jigounov, il n'est pas indu de dire qu'Yves Sente est aujourd'hui le dépositaire d'un pan non négligeable du patrimoine de la BD franco-belge. Grzegorz ROSINSKI, le dessinateur S'il fallait résumer Grzegorz Rosinski en un mot, ce serait « mouvement ». Artiste devant l'Éternel, on ne lui connaît qu'une seule crainte : celle de s'enfermer un jour dans un style identifiable. Aussi, depuis ses premiers dessins, publiés à l'âge de 16 ans, il n'a cessé d'évoluer, d'avancer dans sa quête graphique. Son diplôme des Beaux-Arts de Varsovie en poche, il devient la vedette et le directeur artistique de Relax, le premier magazine de BD polonais. Mais il lui faut toujours aller voir ailleurs, et il débarque en Belgique en 1976, désireux de s'essayer au franco-belge. Après un premier album avec Mythic, il rencontre Jean Van Hamme, lequel lui écrit Thorgal, la grande saga fantastique qui propulsera leurs deux carrières sur orbite. Et, si Rosinski est fidèle à ses collaborateurs et à son lectorat, il est également doué d'une force de travail considérable, qui lui permet d'alterner sa série-phare avec diverses collaborations : La Complainte des Landes perdues avec Dufaux, Le Grand Pouvoir du Chinkel sur un scénario de Van Hamme ou Hans avec Duchâteau, n'en sont que quelques exemples. Désireux d'avancer dans sa quête de représentation de la matière, il abandonne ensuite la plume pour la peinture à l'huile. C'est avec cette technique qu'il réalise La Vengeance du Comte Skarbek sur une histoire d'Yves Sente. L'essai est tellement concluant qu'actuellement, le duo a entamé un nouveau cycle de Thorgal avec cette technique. Jusqu'à la prochaine expérimentation...

www.lelombard.com – 48 pages – 11,95 €.

  • Thorgal T33 – Le Bateau Sabre de Y. Sente et Rosinski  Le Lombard.
1148 lectures
User default img
patrickthibaut