Belgique au Togo

écrit par ReneDislaire
le 17/07/2012
Thia, l'auteur, et Sena

Éperviers et corbeaux
Il existe un point commun entre les roches aux corbeaux des bords de Meuse en aval de Namur (Belgique) et le grand stade du club de football des Éperviers de Lomé (Togo).
Deux anciennes citoyennes de Namêche, près de Namur, tiennent le Relais du Stade de Lomé, dans le faubourg de Kégué plus exactement.
Étonnant, non ? aurait dit Desproges.

Une histoire belge
Celle de Sena Tovinu Akuélé et de sa fille Thia.
Nanties de la double nationalité belge et togolaise, elles règnent sur le centre Horeca le plus important de Kégué, en face du stade, le long du boulevard Jean-Paul II, importante artère de la capitale de l’ouest africain.
Plat du jour gastronomique (poissons pêchés la nuit dans l’Atlantique) pour environ 5 euros, plat du jour pour la moitié environ.
Terrasse conviviale le long de la grand route, café à l’européenne à l’intérieur d’une vaste demeure à l’africaine, et, accueillant les banquets du tout Lomé et pourquoi pas du tout Togo, une immense salle à manger en plein air couverte, impeccablement neuve, dont l’intimité est séparée de la rue par un mur haut comme ça, aurait dit Alphonse Daudet.

L’accent belge…
Thia Ah a un cursus scolaire on ne peut plus wallon, catho bcbg de surcroît. Primaires communales à Namêche avec des heures supplémentaires comme enfant de chœur à l’église Notre-Dame. Puis Sainte-Begge à Andenne : une sainte qui doit être moins connue au Togo que sur Vénus. In fine le nec plus ultra, les Ursulines à Namur, où elle a appris le latin.
Un parler français pointu , mais quand elle se prend l’accent wallon, il faut fermer les yeux, et vous voilà parti pour un voyage dans le temps et dans l’espace. Voilà le Trocadéro de Liège dans un faubourg du Togo. Voilà Titine Badjawe djasant comme à ses plus beaux jours sur les planches de la cité ardente. Faut le faire, comme dirait Michel Daerden haranguant les métallos.

Des verres à bière avec du belge écrit dessus
Au bar du Relais du Stade, une collection de verres, autant de délicats ambassadeurs des villes brassicoles belges. On n’y sert que des boissons locales togolaises, bien sûr.
Dans des pintes de Hoegaarden, Cuvée de Ciney, Jupiler, Blanche de Bruges…
Blanche de Bruges. Comment voulez-vous avec ça que les Togolais apprennent deux mots de flamand ? Thia traduira au besoin : Brugs Tarwebier. Exactement comme dirait Bart De Wever…

Lomé, le 2 juillet 2012

Liens : du même auteur, carnet de flâneries à Kégué Lomé
Gazere, poète “Total” du Togo, bar Festina à Kégué
Recette togolaise de cuisine médicinale : fricassée au morenga
Dieu et la pub: bondieuseries commerciales à Lomé
Les motos du Togo, attraction touristique…
Où loger à Lomé: Villa blonde à Kégué

  • Thia, l'auteur, et Sena
  • relais du stade, une fausse blanche... lol
  • Thia, ancienne des Ursulines à Namur
  • La salle pour individuels et pour banquets
  • La scene de la salle pour individuels et pour banquets
  • La scene de la salle pour individuels et pour banquets
  • relais du stade,deux fausses blanches... lol
  • La salle pour individuels et pour banquets. Au fond, la fameuse collection de verres expatries
  • Belgique au Togo. Sena, la patronne
  • Le plat du jour
1548 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire