Magnifique spectacle à Rochefort

écrit par jcblaise
le 27/10/2012
Sandra Liradelfo entouree de Antoine Dawans et Marine Horbaczewski

"Entre deux verres", une soirée conviviale, amusante et culturelle, autour du vin.

La compagnie "Lazzi" avec Pascale Vander Zypen et Christian Dalimier vient de proposer un spectacle qui s'intitule "Entre deux verres" au centre culturel de Rochefort. Pour tous, cette soirée fut un régal, mais les amateurs de vins ont pris plus de plaisir que les autres. Parler du vin est une opération essentielle dans la phase de dégustation de ce produit. Tout d'abord, il faut observer, à la lumière, la couleur de sa robe et les jambes laissées par l'alcool sur le verre. Après, le humer et percevoir son bouquet. Tourner doucement le verre pour l'oxygéner et libérer les arômes. Grumer ensuite en dégustant le nectar. Pour complaire à tous nos sens, faire tinter les verres l'un contre l'autre, les porter à l'oreille et écouter sa mélodie est un plus…le déguster et le savourer enfin ! Et pendant tout ce temps comme je le disais, on parle du vin et on évoque les multiples sensations laissées par les cinq sens. Cela, c'est la théorie de la bonne dégustation et les comédiens ne se privent pas de la caricaturer et de la rendre amusante, voire ridicule. Une question essentielle étant quel vin peut-on servir avec tel met? Les acteurs réussiront-ils à y répondre? Le vin "Bio" est complètement déplacé pour le baptême du petit et surtout dans les verres dorés de ta mère, ils méritent tout au plus des gobelets en carton. Le caviste est le spéléologue du vin. La cave est le monde du silence, le royaume des allongés, de la cave au caveau il n'y a qu'un pas et inversement, mais ce dernier est plus difficile à réaliser ! Un conseil cependant: emporter dans la tombe une bonne bouteille et un tire-bouchon !

On reconnaîtra, à travers le spectacle, des textes de Colette et Baudelaire, mais ce sont l'originalité, l'humour et la subtilité des scènes crées par les comédiens, des scènes de leur cru, c'est le cas de la dire, qui enchantent. La diversité des situations évoquées suscite l'intérêt. Tantôt, les acteurs s'identifient au vin dans les verres, tantôt ils manipulent des tire-bouchons comme marionnettes, ils établissent la carte des vins du "Cahors" aux "Côtes Rôties", ensuite ils sont au chevet d'un défunt alcoolique, après c'est l'apologie du champagne, une bonne cuite dans la cave, l'éloge du vino-thérapeute, etc. Cette pièce est un vrai régal, un grand cru à consommer sans plus attendre.

Les deux comédiens ne sont pas inconnus du public de Rochefort puisqu'ils y ont déjà interprété "Antigone", "Petits meurtres entre nous", "Comme des gens qui ont peur de l'eau" et sans doute d'autres encore…. Ici on retrouve leur goût de la connivence avec le public qui tient un rôle important dans cette rencontre. Les comédiens ont comme objectif primordial d'éviter l’ennui du spectateur. Pour eux, un spectateur conquis est toujours plus disposé à revenir au théâtre.

En première partie, Sandra Liradelfo, une jeune chanteuse belge, cisèle les mots et la langue française avec une passion qu'elle communique remarquablement bien. Accompagnée par l'excellent Antoine Dawans aux cuivres et percussions diverses, par Marine Horbaczewski au violoncelle, ce trio fait mouche, on est transporté dans…un cabaret de Montmartre.

© Jean-Claude BLAISE
Lien vers mes reportages

  • Sandra Liradelfo entouree de Antoine Dawans et Marine Horbaczewski
  • La chanteuse Sandra Liradelfo
  • le spectacle - entre deux verres-
  • Pascale Vander Zypen et Christian Dalimier
1433 lectures
Portrait de jcblaise
Jean-Claude Blaise