Rui Horta

écrit par admin
le 01/03/2012
Rui Horta

La pièce
Créée en 1994 et jouée plus d’une centaine de fois sur les plus grandes scènes, la pièce est montée à nouveau, sous la supervision du chorégraphe Rui Horta, spécialement pour la compagnie norvégienne Carte Blanche, dont les danseurs déploient toute l’énergie et la précision nécessaires pour cet opus où se mêlent textes, contorsions et chutes vertigineuses, rebonds, humour, violence et tendresse. Un cocktail d’une intensité à couper le souffle dès les premières scènes. Horta s’est surtout fait connaître avec sa compagnie S.O.A.P., basée à Francfort dans les années 90. La puissance d’Object Constant touche à la fois l’intime et le politique, l’individu, le couple et notre monde en état de crise. Un moment spectaculaire et inoubliable, pour clôturer cette quatrième édition.

Rui Horta
Rui Horta (1957, Lisbonne) commence à danser à l'âge de 17 ans au Ballet Gulbenkian avec Jorge Salavisa et Wanda Ribeiro, tout en poursuivant ses études d'architecture et d’éducation physique. Durant plusieurs années il continue à étudier, à danser et à enseigner la danse contemporaine à New York, avant de revenir à Lisbonne, où il dirige la Lisbon Dance Company. Plus tard il crée sa propre compagnie de danse et présente ses premières créations Line et Interiors, qui sont montrées dans plusieurs pays d'Europe. En 1991 il est invité par le Mousonturm à Frankfurt à créer une compagnie de danse en résidence, le S.O.A.P., avec lequel il monte six grandes pièces, montrées dans la plupart des grands festivals et théâtres. En 1998, il reçoit le prix des producteurs allemands pour la chorégraphie, attribué tous les deux ans par un ensemble de quatorze directeurs de théâtres indépendants pour le chorégraphe indépendant le plus remarquable. Sa première production indépendante, le solo Bones and Oceans, a été crée pour le danseur et acteur Anton Skrzypiciel, et présentée à Munich. Là-bas, Rui Horta créa aussi Zeitraum et Blindspot. En 2000, il quitte l’Allemagne et s’installe au Portugal ou il établit, dans un couvent du 15e siècle à Montemor-o-Novo, un centre de recherche chorégraphique. Il continue son travail avec la Maison de la Culture de Bourges en tant qu’artiste associé. Il crée encore Kit et Pixel, ayant gagné avec ce dernier travail le prix ACARTE de la Fondation Gulbenkian pour la meilleure production expérimentale au Portugal en 2001. En 2002 il a tourné son premier court-métrage.

Carte Blanche
Créée en 1996, la compagnie norvégienne Carte Blanche développe deux types d’activités : la création et la production de spectacles théâtraux, ainsi que l’organisation de prestations dédiées aux entreprises et agences. Une quinzaine de comédiens, dont une moitié est bilingue français/anglais, et de formateurs collaborent régulièrement avec Carte Blanche, un peu partout dans le monde.
Chorégraphie Rui Horta Musique Koen Brandt Décors et lumières Rui Horta Costumes Kathy Brunner
Danseurs de Carte Blanche
Production Carte Blanche

Le théâtre de la place referme Festival Pays de Danses
Bilan du Festival en chiffres avec OBJET CONSTANT
Pays de Danses 2012 touche à sa fin avec un bilan très positif. La quatrième édition de la biennale eurégionale confirme la place de la danse contemporaine comme un art qui intéresse un large public et qui confirme l’intérêt d’un travail en réseau pour inscrire de manière forte et festive l’art chorégraphique dans notre région.

Quelques chiffres :
- 80% de remplissage (grâce au soutien de la presse), avec 7.000 spectateurs
- 21 spectacles au total, avec 29 représentations pendant 5 semaines
- 9 pays à l’honneur, avec grands noms et nouveaux talents
- 14 lieux, dans les 5 régions de l’Eurégio Meuse-Rhin, réunissant francophones, flamands et germanophones de Belgique, Hollandais de Maastricht et allemands de Aachen
- 2 spectacles de la Fédération Wallonie Bruxelles en tourné (« So Call me » de Fernando Martin, présenté dans 3 Centres Culturels, et « Foodstory » de Uiko Watanabe, dans 2 lieux)

Quelques aspects artistiques et organisationnels à relever :
- un engagement renforcé des Centres culturels notamment à Huy, qui a organisé une exposition, une conférence, des flash-mob : un véritable focus autour du festival
- succès pour Petit Pays de Danses, la semaine dédiée aux enfants, avec 5 spectacles (dont 1 à Hasselt), des salles pleines et un véritable enthousiasme des parents et petits
-intérêt fort pour les formes le plus radicales, comme le « David » d’Ayelen Parolin ou le « JJs Voices » du Ballet Cullberg
- première collaboration avec la Province de Liège, qui a assuré un total de 15 navettes mettant à disposition ses bus et chauffeurs, ce qui a rendu possible la circulation du public de manière confortable, écologique et sûre
- nouvelles collaborations avec les musées de la Ville (offre pour l’expo Ernest de Bavière) ou encore Liège Airport (tirage au sort de billets d’avion) et Livres aux Trésors : renforcement des partenariats du Théâtre de la Place, au profit du public

La 5ème édition de Pays de Danses aura lieu en février 2014, et pour la première fois se déroulera dans les nouveaux lieux du Théâtre de la Place, au centre ville de Liège, dans le bâtiment rénové de la Société Libre de l’Emulation.
LE DERNIER SPECTACLE : OBJET CONSTANT - 2 > 3 mars – 20:15 - Manège / LiègeRui Horta / Carte Blanche (Portugal / Norvège)

  • Rui Horta
1365 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.