Concours Lingua Podium

Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014 Lingua Podium 2014

Une coupe pour l'école fondamentale Duc de Malborough, de Limbourg !

Depuis dix ans, l'école pratique avec succès l'immersion linguistique anglaise, dès la deuxième maternelle.

Des plus petits aux plus grands, les classes:

M3 : Mrs Caroline
P1P2 : Mrs Justine - Mme Cadiat
P3P4 : Mrs Angélique - Mme Remacle
P5P6 : M.Cadiat - Mr Campbell - Mme Piette

ont participé avec enthousiasme au concours!

Certains nous ont proposé des chansons, d'autres, des saynètes. Tous étaient très joliment costumés et grimés.
Les trois membres du jury écoutaient attentivement, et prenaient des notes tandis que madame Vrijens veillait au bon déroulement de l'organisation.

La classe de P4A, drillée par Mrs Angélique, a gagné la coupe, avec son interprétation de la chanson "Roar" de Katy Perry.
Tous les participants ont reçu, très fiers, une médaille.

Madame Wilmotte, directrice de l'établissement, fut enchantée des prestations de ses élèves !

VOIR TOUT LE REPORTAGE PHOTO

Site Lingua Podium

Site de l'école fondamentale Duc de Malborough, de Limbourg

***

LA PEDAGOGIE EN IMMERSION

1. Pourquoi un enseignement par immersion ?

Notre société est en perpétuel changement, actuellement, nous ne vivons plus au niveau de notre ville ni même de notre pays mais au niveau du monde entier. Pour être acteur de cette société, il est donc primordial de maitriser les langues étrangères. Généralement l’enseignement des langues étrangères n’atteint pas les résultats espérés. Une fois leurs études achevées, peu d’élèves sont capables de tenir une conversation courante dans une langue autre que la leur… afin de remédier à ce triste constat, il faut donner un véritable sens à l’enseignement des langues. Des études prouvent que le jeune enfant plongé dans « un bain de langue » pourra aisément les maîtriser.

En nous basant sur des projets vécus avec succès par d’autres écoles, dès septembre 2004 une section d’immersion en langue anglaise a été ouverte. Notre objectif est de permettre à nos élèves d’obtenir leur certificat de base en français tout en étant capable de tenir une conversation courante en anglais.

2. Définir L’immersion

L’immersion précoce consiste à plonger les élèves en milieu scolaire dans un bain de langues.
Toutes les matières (langues, math, discipline d’éveil…) sont dispensées dans la langue d’immersion (l’anglais). Les apprentissages en lecture et écriture se font parallèlement dans les deux langues.
En fonction des expériences vécues ailleurs, voici quelques règles fondamentales qui régissent ce type de pédagogie active :

• Le contact avec la langue d’immersion doit être important : 21 périodes sur 28 en maternelle, 12 périodes en langue cible et 12 en français de P1 à P4 ( en P5 et P6, 10 périodes).
• La langue d’immersion est le véhicule de la communication entre l’enseignant et les élèves.
• L’apprentissage précoce doit être mené d’une manière structurée et systématique visant à faire acquérir tous les éléments essentiels de la langue de façon ludique.

3. le soutien en langue maternelle…

Le nombre de périodes en langue maternelle est donc peu élevé au début afin de permettre aux élèves de s’imprégner de la langue d’immersion. Ensuite, progressivement, il ira croissant de manière à laisser le temps d’acquérir les outils nécessaire en langue française

1) La surveillance des capacités de langage en langue française.
2) Le développement du langage
3) En fin de primaire, permettre aux élèves de participer aux épreuves de CEB en leur garantissant des chances de réussite équivalentes à celles des élèves n’ayant pas vécu cette expérience d’immersion.

Les cours en langue maternelle seront dispensés par des enseignants francophones.

4. Pourquoi l’anglais ?

L’anglais est une langue de très grande diffusion, elle est non seulement importante dans le monde des affaires mais aussi dans les domaines scientifiques, culturelle, informatique. C’est une ouverture sur le monde.

5. Fonctionnement et organisation

 L’horaire est défini dès le 1er septembre. Chaque groupe change de langue le mercredi, soit du français à l’anglais et de l’anglais au français. Seuls, les cahiers relatifs à la langue d’apprentissage du jour devront se trouver dans la mallette.

6. Le travail en concertation

Les concertations entre toute l’équipe éducative revêtiront un aspect fondamental.
L’adhésion de toute l’équipe éducative est l’une des clés de la réussite d’un tel projet, il s’agira d’un engagement de chacun.

7. L’importance de la relation famille-école

L’apprentissage de la lecture en anglais et en français se déroule en P1 et P2.
Certains parents s’inquiètent à l’idée de ne pas être en mesure d’aider leur enfant dans l’apprentissage de l’anglais. L’enfant apprend l’anglais à l’école et non à la maison ! En cas de difficulté, les parents ne doivent pas hésiter à d’adresser aux enseignants.
Les enseignants anglophones fournissent un lexique de base de manière à aider et rassurer les parents.

8. Quelques inquiétudes …

 Un enfant qui entre trop tôt avec une deuxième langue étrangère ne saura jamais bien ni l’une ni l’autre.

… Et pourtant, depuis plus de vingt ans, les recherches prouvent le contraire !

 Les victimes du ballotage linguistique existent. Chassées de leur langue maternelle, toujours un peu touristes dans leur langue d’adoption, leur errance doit être prise aux sérieux.

… Est-ce le bilinguisme en soi qui provoquerait de tels dégâts ? Si tel était le cas, il faudrait éviter un contact trop proche avec d’autres langues chez les petits enfants…Non, la présence simultanée de deux systèmes linguistiques dans un cerveau est parfaitement naturelle et aurait même tendance à produire des effets bénéfiques.

 Comme la grille horaire restera la même, il ne sera ni bon en français ni bon en anglais…

… Les connaissances actuelles en neurologie et en psychologie, ainsi que les nombreuses recherches effectuées sur les bilingues, aboutissent à cette conclusion : loin d’entraver les facultés intellectuelles, le bilinguisme aurait plutôt tendance à les stimuler.

 Il s’agit d’un enseignement élitiste qui s’adresse uniquement à certains.

… Notre établissement s’inscrit dans une école de la démocratie. Nous sommes une école publique qui se doit d’accepter chacun, nous ne sommes pas une école privée. Pourtant, nous défendons des valeurs qui nous font dire que l’enseignement précoce d’une langue étrangère doit appartenir à tout le monde. Nous cherchons donc à offrir à des enfants d’origines diverses les mêmes chances d’accéder à une ouverture vers l’Europe qui permettra aux polyglottes de trouver sans nul doute un emploi dans tous les domaines. Là aussi, n’oublions pas l’ouverture vers d’autres cultures. Cette démarche va vers la tolérance, l’acceptation de la différence dans le respect de chacun.

 Quid de la réussite au CEB ?

… Suite à des tests effectués pas l’université de Liège, il en ressort que : les performances aux épreuves des enfants immergés sont généralement supérieures à la moyenne tant pour les matières données en langue maternelle que pour celles données en deuxième langue.

~~~~~~~~~~~~~~~~

VOIR LES AUTRES ARTICLES DE JFK

Jeanne-Françoise Kreutz (Voir mon site)

~~~~~~~~~~~~~~~~