Adieu Marcel Azzola

Marcel Azzola, avec Jacques Brel et Edith Piaf, caricature de JM Lesage Premiers flocons, premier frisson de 2019 en Ardenne. Ph. Jean-Marie Henrotte. Marcel Azzola et Jacques Brel.

Marcel ne chauffe plus
Il fait d'autant plus froid
Adieu Marcel Azzola
****************
Le 22 janvier 2019, en même que temps que la première neige de l'année sur l'Ardenne, tombait la nouvelle du décès, la veille, de Marcel Azzola.
Marcel Azzola, c''est l'accordéoniste que Jacques Brel rendit illustre par son apostrophe lancée dans la chanson Vesoul : « Chauffe Marcel, Chauffe ! ».
C'était dans les années 60.
Ce "chauffe Marcel" est vite devenu, hors de la musique, une invite à se lancer avec enthousiasme et ardeur dans une action. Haut les cœurs!

Jour de tristesse pour tous les accordéonistes et les vétérans nostalgiques de la frénésie des sixties.
René Dislaire