Raymond Errera

Raymond Errera

Hier, nous avons appris la disparition du Papa du Festival du rire de Rochefort, Raymond Errera, personnage incontournable du FIRR.
Il faisait partie des meubles, des meubles solides sur lesquels il était toujours possible de s’appuyer.
Raymond était l’attaché de presse du festival depuis la naissance de celui-ci. Pas un prometteur de bonjour, pas un courtiseur de stars. Non Raymond était de l’ancienne école, la seule, la bonne. Il faisait son métier pour servir aussi bien l’artiste que le journaliste.
Il n’avait jamais changé sa méthode de travail et il se coupait en quatre pour faire plaisir à chacun. Toujours avec le sourire, toujours avec diplomatie, toujours avec diligence, il ne s’énervait pas, n’était jamais de mauvaise humeur. Pourtant, dans ce métier c’est une qualité rare. Raymond était l’efficacité placide dotée d’un carnet d’adresses et de numéros de téléphone imparables. Un mot, un geste, Raymond faisait le reste…
Au fil des ans, Raymond est devenu l’attaché de presse d’une flopée d’artistes, comme Pierre Perret, Guy Béart ou Bouglione…
Raymond a toujours soutenu le Festival et il nous était d'une aide précieuse. Il avait toujours une blague ou une anecdote à nous raconter !
Proche des artistes, proche de nous tous, citoyen d'honneur de la Ville de Rochefort, Maire du Rire, ... Il occupait une grande place et c’est maintenant un grand vide qu’il va laisser.
Merci Raymond, et que le rire perdure !