11 classiques revisités par la pâtisserie du Saint-Aulaye

écrit par admin
le 30/09/2020
Les classiques du Saint-Aulaye

qui racontent l'histoire de la pâtisserie à travers les âges et renouent avec les souvenirs d'enfance de chacun.
 
La Tarte aux pommes
Date de création : 1381
Composition :  un feuilleté fait maison riche en beurre avec une savoureuse crème d’amandes et des pommes caramélisées. 
Histoire : c'est en Angleterre où les habitants sont friands de desserts aux fruits, comme les puddings, que l'on trouve les premières traces de ce dessert. La plus ancienne recette remonterait au XIVème siècle. On trouve également trace d’une recette d’Apple pie aux Etats-Unis dans les écrits de Martha Washington, l’épouse de George Washington, premier président des Etats-Unis.
 
La Madeleine
Date de création : au Moyen-Âge ou au XVIIIème siècle
Composition : un délicieux gâteau sec qui se décline également au citron et à la pistache.
Histoire : Selon certaines sources, la madeleine serait née à la fin du XVIIIème siècle à la cour du roi Stanislas de Pologne, également à l'origine du baba au rhum... Alors que le souverain recevait le philosophe Voltaire et Madame de Châtelet, celui-ci imagina, pour impressionner ses hôtes, la confection d'une pâtisserie jamais dégustée. Il demanda à sa cuisinière Madeleine Paulmier de réaliser le gâteau inédit. Celle-ci s'inspira d'une recette de sa grand-mère, prit un moule en forme de coquillage et composa sa friandise. Cette dernière fut tant appréciée par ses convives que pour récompenser sa pâtissière, le roi Stanislas exigea qu'on la nomme comme elle. D'après d'autres sources, le gâteau remonterait à l'ère médiévale et serait dérivé du nom de Marie-Madeleine. Selon la légende, des petits gâteaux en forme de coquille auraient été distribués à tous les pèlerins qui se dirigeaient vers Saint-Jacques de Compostelle.
 
Le Financier 
Date de création : au Moyen-Âge
Composition : un petit gâteau sec à base de beurre et d’amandes. Autre variante proposée par le Saint-Aulaye, les financiers au chocolat à base de beurre et d’amandes et fourrés au chocolat onctueux.
Histoire : il est né en Lorraine, dans un couvent de Nancy, où il était connu sous le nom de visitandine parce qu’il était confectionné par les sœurs de l’ordre de la Visitation de Nancy que l’on surnommait les Visitandines. C’est le pâtissier Lasne qui, vers 1890, va remettre la visitandine à la mode. Installé près de la Bourse, il a l’idée de créer un gâteau qui pouvait être avalé sur le pouce par ses clients. Il rebaptisera son gâteau «financier» et lui donnera la forme d’un lingot d’or.
 
La Boule de Berlin
Date de création : 1756
Composition : un petit pain rond fourré d’une onctueuse et savoureuse crème pâtissière à la vanille de Madagascar.
Histoire : recruté comme pâtissier dans l’armée de Frédéric II de Prusse, un soldat-pâtissier a eu l’envie de créer des pâtisseries en forme de boulets de canon. Plus tard, dans les années 60, le Bruxellois Rodolphe Dies eût la bonne idée de les vendre sur la Côte Belge. Depuis lors, la tradition persiste.
 
Les Sablés 
Date de création : XIXème siècle 
Composition : les sablés pur beurre se déclinent à la vanille et au chocolat. Une autre variante existe également avec les sablés fourrés noisette. 
Histoire : d’origine hollandaise, ce petit biscuit apparaît  en France vers le milieu du XIXème siècle. Il s'appelle zande gâteau ou gâteau de sable car sa pâte s’effrite comme du sable. Il devient très vite populaire sur la côte normande mais c'est une ville de Sarthe qui lui donnera son nom de biscuit sablé .

Le Merveilleux 
Date de création: fin XVIIIème siècle 
Composition: une meringue maison, croquante à l’extérieur et délicieusement moelleuse à l’intérieur, enrobée de crème chantilly, parsemée de copeaux de chocolat noir.  
Histoire: originaire du Nord de la France et des Flandres, le Merveilleux figure dans presque toutes les boulangeries et pâtisseries de Belgique dès les années 1950. Il existe différentes versions un peu partout dans le monde, dont les Whippers canadiens, les Schokokuss allemands, la tête au choco suisse ou l'hexagonale boule meringuée au chocolat.

La Bourdaloue 
Date de création : 1860
Composition : sur un fond de pâte sablée, une frangipane nature ainsi que de généreux morceaux de poires. 
Histoire : la tarte Bourdaloue tire son nom d’une rue du 9èmearrondissement de Paris. Nicolas Bourgoin, maître-pâtissier officiant à la pâtisserie Lesquelles, rue Bourdaloue crée une pâtisserie, mélange d’amandes et de poires.  
 
L’Eclair
Date de création : 1864 
Composition: une pâte à choux maison à la fois croquante et moelleuse fourrée d’une crème pâtissière au chocolat recouverte d’un glaçage chocolat.
Histoire : au 19èmesiècle, les sucreries sont nombreuses dans les vitrines des maîtres pâtissiers. L'une d'elles en particulier, a un succès fou. On l’appelle la «petite duchesse» ou «pain à la duchesse». Composée d'une pâte à choux, finement enrobée d'amandes, la gourmandise plaît tellement et se mange si vite, qu'on la dit à chaque fois dégustée en «un éclair». Un peu plus tard, Antonin Carême, le roi des cuisiniers et inventeur des croquembouches et des profiteroles, décide de fourrer la pâte à choux  de chocolat ou de café et d’y ajouter un glaçage sucré. Il fait sensation avec ce petit gâteau rebaptisé éclair en 1864. Il va traverser les frontières grâce notamment au roi Edouard VII d’Angleterre qui en était très friand.

 Le Millefeuille 
Date de création : 1867
Composition : des couches successives de pâte feuilletée pur beurre légèrement caramélisée alternant avec une crème pâtissière à la vanille bourbon. 
Histoire : la légende attribue son origine à Marie Médicis grâce à qui il aurait été importé en France. D’autres prétendent qu’il aurait été créé par le cuisinier Feuillet au XVIIe siècle mais on ne trouve aucune trace de ce pâtissier. Il y a aussi ceux qui penchent pour le grand pâtissier Antonin Carême. En 1806, une recette du millefeuille est publiée par Rouget mais elle est vite oubliée. En réalité c’est la pâtisserie Seugnot,  située rue du Bac à Paris, qui propose les premiers millefeuilles, en 1867. Le succès est immédiat !

Le Paris-Brest 
Date de création: 1910
Composition : une pâte à choux recouverte d’amandes caramélisées et fourrée d’une mousseline pralinée.
Histoire: inventé en 1910 par Louis Durand, artisan pâtissier à Maisons-Laffitte, en hommage à la fameuse course cycliste Brest-Paris-Brest, il est servi à l'arrivée des coureurs. D’où son nom et sa forme circulaire qui représente une roue de bicyclette.  
 
Le Palmier 
Date de création : 1938
Composition : du feuilleté et rien d’autre…
Histoire : en Allemagne et aux Etats-Unis on l’appelle « oreilles de cochon », mais on ignore d’où il tient son nom. Les premiers feuilletés sont salés et remontent à l’époque de l’Empire Romain. Antonin Carême explique dans son encyclopédie de la pâtisserie comment ce tourage, dit à 5 tours, donne 730 feuilles de détrempe et 729 couches de beurre, soit 1459 feuilles de pâte et beurre superposées les unes sur les autres.

Le Saint-Aulaye... depuis 1986
Installée à Ixelles depuis 1986, Le Saint-Aulaye est une boulangerie-pâtisserie artisanale. Saint-Aulaye n'est autre que le nom d’une petite ville de Dordogne où Gérard Marciquet, le fondateur de la maison, a fait son apprentissage. Elle est reprise en 2008 par Fabien Grégoire et Jean-Louis Barré, tous deux ayant déjà une solide expérience au sein de la maison. 
Fabien Grégoire, Compagnon du Tour de France est le pâtissier du Saint-Aulaye. Il dirige une équipe qui œuvre chaque nuit pour produire des créations qui se dégustent tant avec les yeux qu'avec les papilles. Qu'elles soient classiques ou inédites, elles sont 100% artisanales et réalisées à base d'ingrédients de première qualité!
Côté accueil, Jean-Louis Barré, fort de 20 ans d’expérience de service à la clientèle (dont un passage chez Harrods à Londres) conseille et aide à choisir parmi les innombrables pains et gâteaux.
C'est en 2014 que Frédéric Dupont, Compagnon Boulanger, rejoint le duo. De la farine issue de La Minoterie Bouleau à Nozay, de l’eau, du levain, du temps et de la passion…  tels sont les principaux ingrédients de la gamme de pains créée  pour la maison.
Après l'ouverture d'une Boulangerie Rue Américaine, et le déménagement du Flagship Store Rue Vanderkindere, une troisième boutique Saint-Aulaye au Fort Jaco offre également tout l'assortiment.

 

   Boulangerie - Pâtisserie Saint-Aulaye  
Rue Vanderkindere nº 377 -  1180 Bruxelles. Tél.: +32 2 345 77 85 
Chaussée de Waterloo nº 1447 - 1180 Bruxelles. Tél.: +32 2 374 69 85
Rue Américain 130 - 1050 Bruxelles. Tél. +32.2.538.48.15

 

Exigence et qualité

Depuis 1986, le Saint-Aulaye est une boulangerie-pâtisserie artisanale, gourmande et de tradition, devenue une des références à Bruxelles.

Qu’ils soient classiques ou inédits, les pains, les viennoiseries ou couques et les pâtisseries ont un point en commun : une grande exigence au niveau de la qualité, de la fraîcheur de la saisonnalité.
Pour ce faire, Fabien Grégoire et Frédéric Dupont, Compagnons du Tour de France, élaborent des recettes pour perpétuer et assurer la transmission de leur savoir traditionnel à leurs équipes.

Nous prenons le temps de travailler les ingrédients pour qu’ils puissent donner leur meilleur, par le travail, le repos, la fermentation, la cuisson, le glaçage et la décoration.

Vous retrouverez notre gamme de produits dans nos boutiques où Jean-Louis Barré, fort de son expérience, et son équipe, seront à votre écoute pour vous conseiller et assurer que votre expérience soit la meilleure à chaque visite.

http://www.saintaulaye.com

  • Les classiques du Saint-Aulaye
  • La Tarte aux pommes Date de création : 1381
  • La Madeleine Date de création : au Moyen-Âge ou au XVIIIème siècle
  • Le Financier  Date de création : au Moyen-Âge
  • La Boule de Berlin Date de création : 1756
  • Les Sablés  Date de création : XIXème siècle
  • Le Merveilleux  Date de création: fin XVIIIème siècle
  • La Bourdaloue  Date de création : 1860
  •   L’Eclair Date de création : 1864
  • Le Millefeuille  Date de création : 1867
  •   Le Paris-Brest  Date de création: 1910
  •   Le Paris-Brest  Date de création: 1910
  • Le Palmier  Date de création : 1938
  • Le Saint-Aulaye... depuis 1986
  • Le Merveilleux  Date de création: fin XVIIIème siècle
26 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.