FETER LA FIN DE L'ANNEE AVEC DU VRAI CAVIAR BELGE:

écrit par VandenHende
le 11/11/2020

Le caviar, un produit qui convient bien à la gastronomie haut de gamme à emporter

L'or noir belge exige plus de respect pour les consommateurs

« Le caviar n’a pas vocation à devenir un produit de tous les jours »: Cédric Paquet, directeur commercial de Joosen-Luyckx Aqua Bio, la société à laquelle appartient la marque Royal Belgian Caviar et seul producteur de caviar belge, est très clair sur ce sujet. Le label est actif en Belgique depuis le début des années 1990 avec un caviar de qualité produit à partir de sa propre aquaculture. Depuis l’entrée en vigueur de l’interdiction de pêche d’esturgeons sauvages en mer Caspienne en 2006, la marque Royal Belgian Caviar s’est progressivement imposée comme une alternative idéale et durable. L’expérience accumulée patiemment au cours des années ont mis la société basée à Turnhout au nord d’Anvers, mais avec son site d’aquaculture situé à Mouscron, en pole position du marché du caviar de qualité.   « Le caviar reste un produit festif dont la qualité doit demeurer en tous points irréprochable. Il faut par ailleurs le servir et le déguster dans les meilleures conditions. Et de nos jours, ceci est loin d’être toujours le cas », souligne Cédric Paquet, qui met en garde contre des informations trompeuses sur certains produits de caviar d’origine étrangère. « Le consommateur belge, qui veut plus que jamais donner la priorité aux alternatives locales et durables, a fortiori quand il s’agit de produits de luxe, ne mérite pas d’être dupé ».

 Date de production et emballage d'origine indispensables

A l’approche des fêtes de fin d’année, Cédric appelle plus que jamais les consommateurs à être vigilants sur ce qui leur est proposé sur notre marché local : « Vérifiez toujours que la boîte mentionne une date de production. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que le produit a été reconditionné. Il est alors impossible pour le consommateur de vérifier quand les œufs ont été produits. Si le caviar reconditionné mentionne lui aussi une date, il s’agit de celle du reconditionnement, qui ne dit rien sur la date de production".  Chez Royal Belgian Caviar, qui est parfaitement à même d’adapter sa production à la demande du marché, la date de production est toujours indiquée et le caviar toujours vendu au consommateur final dans sa boîte d’origine. « Nous sommes flexibles dans notre processus de production. Notre centre aquacole à Mouscron est un système d’aquaculture fermé où nous pouvons parfaitement ajuster la lumière et la température. Cela nous permet de récolter toute l’année et de produire du caviar frais toute l’année en fonction de la demande.

La certitude du caviar belge

Cédric met également en garde contre le caviar produit ailleurs dans le monde qui ne répond pas toujours aux normes de qualité nécessaires. Certains pensent que les œufs proviennent encore de la mer Caspienne, ce qui est interdit depuis 15 ans. D’autres sont vendus par le biais d’une marque belge qui donne ainsi l’impression que leur production se fait également en Belgique. « Le manque de fraîcheur des produits extraits des pots en vrac est souvent compensé par du sel ou des agents de conservation supplémentaires. Cela affecte le goût du caviar et donne au produit un goût trop salé et oxydé. C’est déplorable. » Royal Belgian Caviar se distingue non seulement comme le seul véritable producteur de caviar produit sur le sol belge, sa production durable et flexible contribue également à sa qualité exceptionnelle.  

Convoité à Londres et en Scandinavie...

 De nos jours, le terme ‘durable’ est souvent utilisé de manière abusive. Chez Royal Belgian Caviar, cependant, il garde tout son sens. Ici, la durabilité s’explique aussi par le fait que le béluga, l’espèce d’esturgeon la plus exclusive, est cultivé pendant 18 ans avant que les œufs ne soient récoltés. C’est cette variété de caviar belge que les gastronomes londoniens apprécient d’ailleurs particulièrement.

... et par les grands chefs et les gastronomes de notre pays!

 Au fil des années, Royal Belgian Caviar a développé une étroite collaboration avec de nombreux chefs des quatre coins de notre pays et appelés « créateurs de saveurs » (https://royalbelgiancaviar.be/fr/createurs-de-saveurs). Juste passé la frontière, Syrco Bakker, chef de Pure C, a cette année également rejoint la liste des inconditionnels de la marque belge premium.

Le caviar, bien adapté à la gastronomie à emporter

Bart Gils, le chef du restaurant Signature à Anvers, est l’un des plus ardents partisans de notre gastronomie. En tant que membre de North Sea Chef, Bart estime qu’il est extrêmement important de donner la priorité aux produits locaux de premier plan. Il met également en garde contre les alternatives inférieures qui se caractérisent par leur reconditionnement, leur manque de fraîcheur et leur goût oxydé désagréable. « Royal Belgian Caviar offre toutes les qualités attendues du produit », souligne Bart, qui a également constaté une nette augmentation de l’intérêt pour le caviar depuis deux ans.

Il voit également dans le contexte actuel, et ces derniers mois en particulier, que les clients sont prêts à dépenser un peu plus pour déguster l’excellence locale.

Bart ne s’est pas laisse abattre par la fermeture temporaire obligatoire de son restaurant. Il a ouvert une boutique avec un assortiment des meilleurs produits qu’il offre à ses clients, y compris, bien sûr, Royal Belgian Caviar, et offre également la gastronomie haut de gamme sous forme à emporter (https://www.signatuur-antwerp.be):   « Bien sûr, il n’est pas évident pour les restaurants qui sont dans le segment le plus élevé de la gastronomie, de réaliser des plats à emporter. Mais c’est possible  avec du caviar, parce que nous avons réussi à développer une recette que le consommateur peut facilement peaufiner chez lui en quelques minutes avec le Royal Belgian Caviar livré dans la boîte d’origine. Pour les fêtes en particulier, il s’agit d’un plat tout à la fois facile et prestigieux ».

Pour plus d’informations : www.royalbelgiancaviar.be

 

 

 

 

 

15 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"