INDOCHINE Tome 1. ADIEU, VIEILLE EUROPE

écrit par VandenHende
le 15/09/2020

Armand Baverel est destitué de l’armée avant d’être réintégré pour participer au conflit d’Indochine. Une association Pécau-Maza intéressante pour des débuts sages et maîtrisés.

L'histoire :

Armand Baverel a bien profité du réveillon du 31 décembre 1945. Il faut dire qu’en Alsace, isolé avec une compagnie américaine, il n’avait pas beaucoup d’autres choix. Tout le monde décuve dans la grange, éreintés par la fête et l’alcool. Mais le réveil est brutal : la maison est attaquée par des avions allemands. Armand est fou furieux : ces boches ne respectent même pas le réveillon ! Il se dépêche pour rejoindre son zinc. Pas le temps de mettre son parachute : il faut prendre en chasse l’ennemi pour qu’il ne fasse pas plus de dégâts. C’est un jeu d’enfant pour le lieutenant qui abat facilement le premier avion. Le deuxième tente d’échapper au Français en fonçant en hauteur. Mais Armand ne se laisse pas désarçonner par une telle manœuvre et il parvient à l’abattre en pleine ascension. Cependant, il n’avait pas calculé qu’un raid est souvent bien plus nombreux et deux autres avions ennemis fondent sur lui. Heureusement, les renforts arrivent et sauvent le lieutenant français. La suite est bien moins réjouissante. L’état-major est furieux contre lui car ils ont perdu plusieurs mustangs dans l’assaut. Il était censé protéger les lieux et ne pas faire la fête. Il est donc démis de son poste et mis aux arrêts. Profitant de sa blessure, il reste aux bons soins d’une belle infirmière. Tant et si bien que la seconde guerre mondiale s’achève enfin ! Son procès est annulé mais que va-t-il faire désormais ? Va-t-il encore servir l’armée ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Jean-Pierre Pécau signe une nouvelle série sur fond historique... ou presque. On ne compte plus ses séries qui reprennent ou transforment l’Histoire authentique. Cette fois, il s’intéresse au destin du pilote Armand Baverel, qui a véritablement existé. Une façon d’aborder les événements d’Indochine. Peut-être rien de bien original dans le genre, mais c’est l’association avec le dessinateur bosniaque Maza qui attire une nouvelle fois l’œil. En effet, le dessinateur régulier de la série Wunderwaffen est déjà rompu aux exercices graphiques de voltige. Ça commence d’ailleurs de cette façon, comme une sorte de clin d’œil appuyé à Wunderwaffen, avec une scène que les lecteurs de cette série connaissent bien : un combat aérien sur plusieurs planches. Maza a considérablement progressé, notamment grâce à des couleurs plus douces et un ancrage bien moins chargé. Pécau lui offre également ici la partition d'une série un peu plus réaliste et qui multiplie les voyages jusqu’à se retrouver à Saïgon en Indochine. Le début est honnête et prend le temps de camper l’intrigue ainsi que ce fameux pilote tête brûlée. La série démarre tranquillement mais elle sait installer une intrigue qu’on aura sûrement envie de suivre.

Scénariste : Jean-pierre Pécau

JEAN-PIERRE PÉCAU est né à Paris et vit à saint Ouen. Des études d’Histoire le mènent à deux années de professorat. En 1980, il décide de se reconvertir et travaille alors pour une société d’importation de jeux de rôle, Donjons et Dragons. Il fait ses premiers pas dans la bande dessinée avec Zentak. Suivent Little Blade , Nash  et son best-seller :L’Histoire secrète . En 2010, il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J . En 2003, il amorce une nouvelle série : Paris Maléfices. Suivront en 2014  Les 30 Deniers , Lignes de Front  et Wonderball . En avril 2018, Jean-Pierre Pécau publie son premier roman graphique, Cavalerie rouge , adaptation du chef-d’oeuvre de Isaac Babel.

Illustrateur : Maza

MAZA est né en 1965 à Banja Luka en Bosnie-Herzégovine. Il réside à Laktasi. Il est illustrateur freelance pour des livres, magazines et bandes dessinées depuis les années 80. Il a travaillé sur l’un des titres les plus influents de bande dessinée des Balkans, Vekovnici, avec l’écrivain Marko Stojanovic, avant de conquérir le marché français avec Triangle Rose, sur un scénario de Michel Dufranne. En 2011, il entame Wundervaffen avec Richard D. Nolane (Soleil) et Lady Spitfire avec Sébastien Latour (Delcourt). Maza est aussi organisateur de Stripa Laktasi, un festival de bande dessinée rassemblant les artistes les plus importants des Balkans.

Coloriste : Jean-paul Fernandez

Editions Delcourt

EAN : 9782413019848

Dimensions : 24 x 32  cm

Nombre de pages : 56

ISBN 9782413019848

Prix : 14,95€

 

10 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"