Le Serment de l’acier, tome 1. Une gloire fantôme

écrit par VandenHende
le 17/08/2020

Résumé

Alors que les peuples du Vaste Pays se remettent à peine de la guerre civile qui a ravagé leurs terres, voici qu’on assassine, au cœur de la cité de Torrède, l’un des héros du conflit.

Estèla Ascensal, jeune auxiliaire de la garde aux capacités particulières, est appelée à l’aide par les miliciens pour enquêter sur le meurtre.

Facile de se laisser convaincre quand son père adoptif est le maître-chien de la garde.

Dans le même temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la ville, elle est chargée par les autorités de cette-dernière de rechercher un scribe disparu aux confins des Provinces Onarques.

Elle ne fera pas le voyage seule, une caravane Romani, ce peuple voyageur et marchand, l’accueille en son sein.

Tandis que l’une va plonger dans le ventre de la ville pour en arracher quelques secrets, l’autre va accompagner les Romanis sur les traces de la guerre passée et l’obliger à redécouvrir, non sans difficultés, ces peuples qui furent ses ennemis d’hier.

Le bout de son voyage sera aussi celui de ses illusions.

Entre Torrède et les confins, les deux intrigues vont peu à peu révéler leurs liens, liens faisant ressurgir les vieux démons d’un conflit fratricide aux plaies encore béantes.

Et si les héros du peuple n’étaient que des criminels de guerre capables des actes les plus vils pour protéger leur légende ?

Scénario : Gwenaël

Weissengel est né le 27 avril 1973 à Toulouse mais a passé une grande partie de son enfance en Allemagne. Il vit la BD avec passion depuis le début de l'adolescence, période pendant laquelle il se nourrit des lectures des X-men, de Thorgal d’Akira, de Rork, de Valérian et de bien d’autres récits en images. Après son Bac, il monte en Belgique et intègre l'Académie des Beaux-Arts de Tournai pour suivre les cours d'Antonio Cossu. Quelques tentatives plus tard (de petites histoires pour une revue confidentielle et une collaboration à un album de "Léo Loden"), les éditions Petit à Petit lui proposent, en l’an 2000, de participer au collectif "Chansons d’Higelin en Bande-dessinées". Dans le même temps, de sa rencontre avec le scénariste Pierre Veys, naîtra une éphémère expérience aux éditions Delcourt : un premier album laissé sans suite. En 2005, du travail en atelier avec Serge Carrère, apparaît l'envie d’un vrai travail à quatre mains : l’univers de l’héritier des étoiles émerge peu à peu et se concrétise en 3 albums (de 2006 à 2008) aux éditions Vents d'Ouest où les deux auteurs participent autant au scénario qu’au dessin. S'enrichissant de ce travail à deux, Weissengel et Serge Carrère signent ensemble plusieurs scénarii :"Deux séries mensuelles pour la jeunesse aux éditions Milan : "les Elfées" (depuis 2005) dans le magazine Julie (mis en images par Dollphane et reprise en albums aux éditions Dargaud en 2008) et "le petit monde de Violette" (depuis 2007) dans le magazine Manon (mis en images par Paku). "Cerbères", un polar d’action contemporain dessiné par Serge Fino aux éditions Soleil. "Les quatre quarts", des aventures culinaires pour la jeunesse dessinées par Simon Leturgie aux éditions 12bis. Ses projets ? Continuer de raconter des histoires, tant comme scénariste que comme dessinateur… (texte  © Dargaud).

Dessin : Elisa Ferrari

Elisa Ferrari est une artiste italienne de fumetti. Elle a étudié à l'université de Vérone. Elle a travaille en freelance après avoir œuvré pour Cyrano comics. Elle y avait étudier et créer des personnages pour la bande dessinée "Curami". Artiste designer et encreuse pour l'épisode "Di male in peggio" dans le volume "Curami".

Couleur : Axel Gonzalbo

Editions Drakoo

46 pages

ISBN :  978-2-490-73508-2

Prix : 14,50€

 

10 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"