Walon. Oufalîje. Houffalize. Ville antisofiale

écrit par ReneDislaire
le 17/10/2020
Li virus? Dji n'a nin sogne .  I'm not afraid of the covid. My name is Poyed, Mac Poyed. Militant antisofial houffalois nyctalope

Li virus? Dji n'a nin sogne .  I'm not afraid of the covid.

Walon. Oufalîje. Houffalize. Ville antisofiale

Promenade
​Dès côps ki gna ki dji m’pormine di l’nut' trankile, sû les cwate cink eures â matin. Dji rmonte li voye di Skarbèk èt one fî ki dji su â Podje, dji sins l’odêur di mon Flipârt k’èst boldjî. C’est le plaisir des sens. C’èst k’on-z-ârè do bon timps (parfois je me promène tranquillement la nuit, vers quatre ou cinq heures du matin. Je remonte la rue de Schaerbeek et une fois arrivé au monument Pogge je sens l'odeur de chez Philippart qui est boulanger. C'est le plaisir des sens. C'est qu'on aura du bon temps).

L'homme au kilt rouge (ce qui suit est une fiction)
Èt vlà k’ âdjoûrdu matin dji rescontère on ome, moussi* avou one jupe avou dès rotjès cârôs.
Portant, ki dji pinsa, c’èst li confin.mint avoû couvre-feu !
Et de un : nouk dès deus n’aveû pont d’maske èt on -z-èst a mitan di l’vîye.
Et de deux : c’èst disfindou di sèye à l’uch tote oute di’ l’nute*.
Èt dji li dis, en respectant la distanciation sociale :
- Hello, stranger in the night, who are you please? (c’èst kî?)               
- My name is Poyed, Mac Poyed.
- Scotch?
- Non.na, dji su on Bordjeû.
??? Là mès èfants, dj'esteû tot pièrdou.
- Vos èstoz agadlé* come on Ècossais !
- C’èst po n’nin sèye ricnochoû*, èt m’nom, c’èst on fâs nom.
- Èt pokwè ?
- Dji sons des militants antisofials*. Armée secrète. Rèyunions nocturnes hors bulle.
- Antisocial ou bin antisofial? C’èst di kwè antisofial ?
- Anti-Sofie-Alexander. C’èst mi li gènie k’a trové l’nom.
- Des gauchisses ?
- Dji sons des activisses do costé do virus, dji sons conte des mèsures po ki l’virus ni s’pormine pus, dji sons conte dès minisses èlèctoralisses ki nos minèt po l'bètchète do né* èt dès journâlisses oportunisses.
- Des gauchisses ?
- Antisofial ki dj’a dit. Igna di  t’tot mon nos ôtes : dès troumpisses (plèse-t-a Dju* k’i gan.gne lès èlècsions nosse Donal!) dès borisses djon.sonisses, dès bolsonarisses. Ça c’èst des fwarts omes, çoulà, i sont li preûve ki l’virus ça n’èst nin one maladie, c'èst one bènèdicsion po mète foû les minâbes*. Des omes come ça, c’est vormint dès modèles po lès djônes, ça n’èst nin dès fils de.  Èt dj’ons ossu dès vlam’bokisses di Wibrin, des édebowisses do camping. Èt dès Clarisse, dès Batisse...

Pourquoi "antisofial"?
- Mès alôrs’, c’èst tot des populisses !
- O! Houffalize insoumise, k'il a dit onk di nos ôtes po nos loumer.
- Pokwè tchûsi on novê mot : antisofial ?
- C’èst one rûse ki c’èst mi k'èle a sôrti di m'tièsses. Chake  dîj ou kwinze ans, Oufalîje a dandjî d’on novê slogan po-z-atirer le tourisses.
Jusse après l’guère, ça a stou "Oufalîje, ville martyre", èt pwis "Houffalize, bains, pêche, camping", èt pwis "ville dès èfants", èt pwis "ville dès bièsses â bon Dju".
Asteûre, èt c’èst mi disti l’fou ki l’ârè trové, ça sèrè Houffalize ville antisofiale

Un attrape-touristes
Èt lès tourisses vont v’ni avou çoulà ?
Tês' k’ay. Li sindicat li va vite comprinde*. Ni rouvioz nin ki l’mitan des Flaminds sont des Dewévièr èt dès radicalisses co pîs k’lu.
Houffalize ville antisofiale. Avou ça dji gadje ki dans sij ans c’èst mi k'èst maïeûr.

René Dislaire  © Houffalize, le 17 octobre 2020

------------------------------------------------------------------
Présentation. Enfin du wallon facile. Accessible à ceux que le virus covid n’empêchera pas de passer l’hiver. Humour ou pamphlet, c’est selon.

Vocabulaire : * dans le texte
* Moussi : habillé (voir Blancs Moussis au carnaval de Stavelot).
* Agadlé : habillé d’une façon drôle, farfelue, mal accoutré.
* c’èst disfindou di sèye à l’uch tote oute di’ l’nute: c'est interdit d'être dehors (à la porte, uch: huis) "tout outre" de la nuit.
* Anti-Sofie-Alexander: Sophie Wilmès et Alexander De Croo...
* dès minisses èlèctoralisses ki nos minèt po l'bètchète do né: des ministres électoralistes qui nous mènent par le bout du nez.
* plèse-t-a Dju* : (qu'il) plaise à Dieu (expression fréquente). 
c'èst one bènèdicsion po mète foû les minâbes​: c'est une bénédiction pour éliminer les minables (mettre "fors", dehors).
* sèye ricnochoû: être reconnu.
k'il a dit onk di nos ôtes po nos loumer: a proposé l'un d'entre nous comme nom. Si loumer: s'appeler (cfr espagnol)
* C’èst one rûse ki c’èst mi k'èle a sôrti di m'tièsses : c'est une astuce qui est sortie de ma tête (syntaxe fautive en français: c'est une astuce que c'est moi qu'elle est sortie de ma tête). 
* Li sindicat li va vite comprinde: Le syndicat (d'initiative) va vite le comprendre (remarquer l'ordre spécifique au wallon:  sujet, pron. COD, verbe, adv., verbe).
* Chake  dîj ou kwinze ans, Oufalîje a dandjî d’on novê slogan: tous les dix ou quinze ans, Houffalize a besoin d'un nouveau slogan.
* bièsses â bon Dju: coccinelles (les bêtes du bon Dieu).

  • Li virus? Dji n'a nin sogne .  I'm not afraid of the covid. My name is Poyed, Mac Poyed. Militant antisofial houffalois nyctalope
  • My name is Poyed, Mac Poyed. Militant antisofial houffalois nyctalope
248 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire