Humour

Discours du 21 juillet : le roi hausse le thon

Qu’on serve ! avait coutume de dire Marie Thumas qui en connaissait un rayon.
Pourquoi le Roi se serait-il fatigué à de la belle ouvrage, puisqu’il savait que Demotte avait promis de ne pas écouter ?
« En cette Fête Nationale… », si c’est pas pour narguer Rudy, que d’avoir placé, comme le terme premier du discours, cette notion de nation qu’on avait oubliée depuis le XIXe siècle !

Conserve ! Mais on n'a servi que du ton.

Un prof belge au Off d'Avignon!

Pierre Mathues a la sortie du spectacle le tableau noir

Un prof belge au Off d'Avignon!

En Avignon, au Off, "Full Métal Molière"

Full Métal Molière Full Métal Molière

En Avignon, au Off, "Full Métal Molière".

Nous avons assisté au Festival Off d'Avignon au spectacle: "Full Métal Molière".

Popeck au Festival d'Avignon

Popeck signe ses DVD Popeck signe ses DVD

Popeck au Festival d'Avignon.

Le radeau. Humour.

Le radeau

Le radeau. Humour.
Histoire vécue !

VOIR LES AUTRES ARTICLES DE JFK

Carmina Burana, le chant latin de Bart De Wever pour Houffalize

Bart De Wever (Jacri) A Houffalize: aussi surprenant qu'une olive qui n'aurait pas de noyau (Horace)

Ce 11 juillet 2011, fête des Éperons d’or, bien des Flamands ont musardé en Wallonie.
Après avoir lu notre article sur le circuit des légendes (voir lien ci-dessous "Houffalize, développement rural: un grand cimetière de lunes"), et croyant à une galéjade, une famille de Scherpenheuvel est venue visiter les lunes de Houffalize.
Le soir-même, les nerfs en boule, Monsieur Willem Vandedonkerzwartenzachtzaadball envoya un mail à son leader Bart, qui vient de lui répondre aussitôt.
Le tout en latin, ça prend moins de mots.
Monsieur Vandedonkerzwartezaadball de nous a transmis cet échange de courriel, en demandant que nous le publiions comme courrier des lecteurs.

Houffalize, développement rural: un grand cimetière de lunes

Un coin de la luno-necropole. A la porte du parc du mini golf. 7 juillet 2011 On entre dans le parc du mini golf. 7 juillet 2011

Objectif Lune
Le circuit des légendes. C’était il n'y a même pas cinq ans.
"Un concept proposé par José Lutgen en 2002."
Telle était l’explication qu’en donnait Gérard Otto lors de l’inauguration, dans une interview à la DH du 18 juillet 2006

Houffalize : les boîtes aux lettres, attraction touristique

C'est beau comme un cercueil. Les deux font la paire. Dimensions de l'ouverture: 14cm x 19mm, contre un minimum reglementaire de 23cmx30mm. On remarque combien la volute nuit a la penetration.

C’est beau comme un cercueil

Monaco: un mariage de riches dans un pays pauvre

Tof! Encore que...

Bientôt les 1er et 2 juillet 2011. Avec au programme un mariage féérique. A Monaco. L'avant-dernier pays du monde en termes de superficie. Dépendant d'un état voisin pour son eau potable. Une agriculture on ne peut plus déficitaire. Aucune production des PPN (produits de première nécessité).
Une monarchie où les libertés sont tellement violées que le chef d'état est obligé par la Constitution de se marier à l'église

Le mythe de la Nationale 4, la poésie de ses radars

Le "logo" ("je m'exprime", en grec) de "la nationale 4, ma route 66 à moi!»

Le quotidien le plus prestigieux de la province de Luxembourg, dans un article dithyrambique, a renchéri sur Popof, le promoteur qui hisse bien haut le pavillon de la Nationale 4. Avec une courageuse réserve : les radars, ces coupe-gorge modernes informatisés.
Ce qui nous a inspiré quelques laborieux octosyllabiques, à chanter sur un air paillard bien connu.

Hymne à la joie des radars de la Nationale 4
Les pandor’s se frottent les mains (bis)
D’avoir comme juteux tapin
Un’ quatre bandes-pièg’ à cons
Pour ceux qui press’nt le champignon
Refrain
Ah ! quel plaisir, d’avoir une bell’ grand-route !
Ah ! Quel plaisir, de pouvoir y sévir !

Syndiquer le contenu