Sanzarù, surprenante architecture signée, Anne Catherine Lalmand

écrit par admin
le 06/06/2024
Nathan Urbanowiez chef du restaurant Sanzarù

Le restaurant gastronomique moderne d'inspiration Nikkei

Sanzarù, c'est le nom japonais donné au concept philosophique oriental des 3 singes de la sagesse. Un nom choisi pour refléter une cuisine qui stimule les sens, qui pousse à écouter, regarder et goûter. Pour aiguiser nos papilles, le chef Nathan Urbanowiez propose une gastronomie moderne, influencée par les saveurs du monde. Ses menus sont élaborés à partir des produits de saison et des arrivages, le tout dans le respect du terroir. 

L'adresse située au coeur de la commune de Woluwé-Saint-Pierre a été reprise en 2017 par l'équipe actuelle, les frères Maxime et Cédric Gillet. Au menu ? Des saveurs qui se revendiquent comme inspirées de la cuisine Nikkei, soit une cuisine nippo-péruvienne. Pour la petite anecdote, "Nikkei" était le nom donné aux Japonais et à leurs descendants ayant émigré en Amérique du Sud, au Pérou notamment, dès la fin du XIXe siècle pour travailler sur les chemins de fer. 

Un nouveau concept depuis 2022

À ses débuts, Sanzarù proposait une vaste carte de plats à partager. Depuis 2022, l'adresse s'est éloignée de ce concept sharing food pour se diriger vers une cuisine gastronomique moderne inspirée par le Japon et le continent sud-américain, mais par plus petites touches. On choisit de commander librement à la carte, ou on se laisse surprendre à travers les menus Umami ou Végétal, tous les deux en 6 services. Les plats comme la carte des vins changent toutes les six semaines, la garantie de pouvoir revenir et découvrir quelque chose de totalement nouveau à chaque fois. Le tout sous la houlette du maître d’hôtel Lionel Thyssen.

Un cadre surprenant

La surprenante architecture, signée par l'Atelier Anne Catherine Lalmand, est quant à elle restée la même. Sur les murs immaculés, on retrouve les fresques colorées inspirées de la nature de l'artiste belge Marcin Sobolev. Ce dernier, très attaché à ses origines russes et polonaises, aux traditions, au folklore et aux histoires que lui racontait sa grand-mère, a imaginé une adaptation picturale qui sonde l'âme russe et évoque la philosophie de Sanzarù.

L'autre originalité de l'adresse, c'est sa maison remarquable. Au milieu de l'Avenue de Tervueren, Sanzarù est en effet installé au sein d'une villa  cossue classée au Patrimoine des Monuments et Sites de la ville de Bruxelles. L'édifice imaginé par les deux architectes belges Adrien et Yvan Blomme a été construit en 1937 et s'inscrit directement dans le mouvement de classicisme moderniste. 

Le chef

Quant au chef, Nathan Urbanowiez, il est diplômé de l’école hôtelière provinciale de Namur. Il est ensuite passé par plusieurs grandes maisons bruxelloises, du Ventre Saint-Gris à chez Bon-Bon. Il a également travaillé au Coriandre durant quelques années. Sa passion pour la cuisine l'a finalement poussé à postuler en tant que chef de parti chez Sanzarù alors qu'il n'avait même pas 30 ans. Son ambition avouée ? Un jour, peut-être, décrocher l'étoile grâce à cette nouvelle direction en cuisine. En salle, on peut aussi pointer le service du maître d’hôtel Lionel Thyssen qui maîtrise l'art de l'accueil et ajoute sa touche à cette expérience gastronomique. 

Sanzarù
Avenue de Tervueren 192, 1050 Woluwé Saint-Pierre
Ouvert du mardi au samedi de midi à 14h et de 19h à 22h30
sanzaru.be
 

 

  • Nathan Urbanowiez chef du restaurant Sanzarù
  • Sanzarù, surprenante architecture signée, Anne Catherine Lalmand
  • Sanzarù, surprenante architecture signée, Anne Catherine Lalmand
  • Sanzarù, surprenante architecture signée, Anne Catherine Lalmand
  • Nathan Urbanowiez chef du restaurant Sanzarù
  • Nathan Urbanowiez chef du restaurant Sanzarù
8 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.