AUTO Essai: KIA Pro Cee'd

AUTO Essai : KIA PRO CEE’D.

La belle aux yeux bridés qui se donne des airs d’italienne…

La Kia Pro Cee’d ou la charmeuse. Plus longue, plus basse et plus légère que la version cinq portes, la Pro Cee’d tape à l’œil. Même ses passages de roues sont plus proéminents pour accueillir des jantes plus généreuses. La trois portes reçoit des blocs moteurs de sa grande sœur, avec trois essence allant de 105 à 143 cv et trois motorisations Diesel allant de 90 à 140 cv. Outre son tarif alléchant, sa garantie de 7 ans devrait en séduire plus d’un (www.kia.be).

Un peu d’histoire :

Le constructeur de bicyclette Kia (« ascension de l’Orient ») ouvre sa première usine en 1944. En 1952, Kia fabrique sa première voiture, dérivée d’une Mazda. Le constructeur sud-coréen rachète Asia Motors en 1976 et étend sa production de modèles sous licence à des voitures européennes comme la Peugeot 604. En 1986, Ford et Mazda se partagent le capital de la société à parts égales. Kia est mis en liquidation judiciaire en avril 1998, Hyundai en prend le contrôle et les deux marques procèdent à de nombreux échanges d’organes. Aujourd’hui l’histoire continue…

Le coupé est 1,5 cm pus long que la berline, mais conserve le même empattement, la largeur est identique. C’est surtout la hauteur qui baisse de 3 cm pour donner une allure plus sportive à la voiture. Pour parfaire le look de cette 3 portes, les designers de chez Kia ont décidé de restyler les phares, d’élargir et abaisser le bouclier et d’ajouter de larges phares antibrouillard.

Motorisations :

La Pro Cee’d reçoit 6 motorisations, autant d’essence que de Diesel.
Bonne surprise avec ces 3 Diesel capable de rivaliser à armes égales avec la concurrence en matière d’agrément comme de performances. Le 2.0 CRDi de 140 cv brille par sa discrétion sonore et par sa réactivité. Doté d’un turbo à géométrie variable il n’est jamais à la peine et son couple de 305 Nm entre 1 800 et 2 500 t/m assure des reprises sans faille et de franches accélérations. La boîte manuelle à six vitesses se montre quant à elle précise. La voiture s’inscrit dans les bonnes trajectoires sans trop de difficultés. Le freinage se montre bien mordant. Ce 140 cv affiche une consommation très correcte, pour un véhicule pesant 1 440 kg à vide, et des émissions de 148 g de CO²/km.
Fort de 115 cv, le cœur de gamme Diesel est un 1.6 CRDi 16 soupapes à rampe commune qui offre des performances honorables grâce à ses 255 Nm de couple. La répartition de la puissance est homogène et le niveau sonore acceptable. C’est clairement le meilleur rapport qualité/prix de toute la gamme.

Confort :

Les passagers arrière sont, comme il se doit, un peu moins bien traités que dans la berline. La garde au toit apparaît insuffisante pour les plus de 1,80 m qui se sentiront au surplus un peu confinés. En revanche l’espace aux jambes est satisfaisant. La finition fait quant à elle preuve d’une rigueur certaine et le volume du coffre, sous tablette, est identique à celui de la berline (340 litres) mais diminue lorsque la banquette est rabattue (1 210 au lieu de 1 300 litres). Les grandes portes peuvent s’ouvrir à 70°, ce qui facilitera l’accès aux sièges arrière fractionnables 2/3 – 1/3.

Tenue de route :

La suspension de la Pro Cee’d réjouit par sa fermeté. C’est ce que l’on attend d’un coupé qui revendique un côté sportif. La Pro bénéficie d’un châssis solide et d’un assemblage sans reproche. Le comportement routier est sain en conduite classique. Mais, il ne faut pas se tromper sous sa robe ‘sport’ la Pro reste une petite berline trois portes pratique et habitable plus destinée au transport d’une petite famille qu’à la compétition automobile. Sur la route on retrouve les qualités et les défauts de la berline. Les moteurs et les trains roulants sont rigoureusement identiques. En ce qui concerne la tenue de route, on ne s’en plaindra pas. L’amortissement ferme confère la Pro Cee’d une efficacité certaine en conduite active.

Conclusions :

La famille Cee’d a tout pour réussir : une qualité de fabrication respectable, un label ‘made in Europe’, un design moderne et désormais une gamme complète pour répondre à tous les besoins : une 5 portes, un break SW et maintenant une 3 portes. De quoi s’attaquer à n’importe quelle compacte européenne sans rougir.
Conservant un air de famille avec la Cee’d cinq portes, tout en affichant sa nature de coupé et ses différences esthétiques, la Kia Pro Cee’d est une belle trois portes qui sait se montrer très vive. Homogène, elle séduira un public recherchant l’agrément de conduite tout autant que des performances très honorables. Nul doute que la garantie de 7 ans/150 000 km ralliera bien des suffrages à ce coupé.

Bonne route.
Patrick Thibaut
né le 28/01/1958
décédé mardi 29 septembre 2015.

Liens vers les reportages de Patrick Thibaut :
120 reportages
AUTO Essai
1.312 reportages
Book & BD