Tourisme Culturel au MRAH de Bruxelles – Musée du Cinquantenaire:

écrit par patrickthibaut
le 30/10/2012
Statue d Aphrodite. Salamis. Epoque romaine.

Chypre ancienne – Le dialogue des cultures,
Du 30 octobre 2012 au 17 février 2013.

L’exposition est organisée par le Département des Antiquités de Chypre et est placée sous les auspices de la Présidence chypriote du Conseil de l’Union européenne.

L’exposition « Chypre ancienne –Le dialogue des cultures » explore le caractère unique d’une culture insulaire et le rôle simultané de la mer en tant que barrière et en tant que moyen de communication. Elle aborde les diverses formes de contacts culturels et d’échanges entre
Chypre et d’autres régions de la Méditerranée pendant l’Antiquité. La manière dont les influences culturelles furent reçues par les habitants de l’île, amalgamées à d’autres éléments culturels et assimilées dans les traditions locales est également abordée.
L’exposition est divisée en six grandes parties thématiques, illustrées au travers de 300 objets dont la plupart proviennent de collections chypriotes, mais également britanniques et belges :

1. L’histoire de la recherche
Les visiteurs pourront notamment admirer des objets appartenant à des collections qui se sont formées avant l’émergence de l’archéologie en tant que discipline scientifique, ainsi que des trouvailles faites lors des premières fouilles entreprises sur Chypre.

2. L’île – paysages et ressources
Les oeuvres exposées dans cette partie montrent comment les habitants ont pu tirer avantage de leur environnement et des ressources naturelles. L’accent est mis sur le cuivre – dont l’île tire son nom -, un métal dont l’importance était énorme dans l’Antiquité et dont l’exploitation a apporté à Chypre sa richesse et transformé le caractère de l’île.

3. La mer – barrière et moyen de communication
Les objets présentés ici datent de la période néolithique - les Chypriotes n’avaient alors que peu de relations avec la mer - jusqu’aux âges du bronze et du fer, quand l’île devint un des principaux centre du commerce en Méditerranée.

4. La société – peuples et identités
Des pièces témoignent de l’importance de l’écriture et de l’administration. Des statuettes en terre montrent des hommes dans leurs activités quotidiennes. D’autres, plus sophistiquées, sont des représentations des élites. Des ornements personnels sont également exposés.

5. Le monde des défunts
Des trouvailles datant de diverses périodes et qui reflètent la richesse de l’île montrent l’importance idéologique des rituels funéraires pour les anciens habitants de Chypre. La coexistence d’objets d’importation et d’artefacts locaux suggère la fusion de différentes traditions.

6. Le monde du sacré
Des figurines et des statues datant du Néolithique jusqu’à la période romaine reflètent l’intensité du syncrétisme religieux qui se développa dans l’île pendant toute son histoire. Chypre est la troisième plus grande île de Méditerranée, après la Sicile et la Sardaigne. Sa taille, la fertilité de ses terres, la douceur de son climat, la qualité de ses ports naturels et d’importantes ressources minérales y ont attiré des populations humaines dès le 10e millénaire avant Jésus-Christ. Depuis lors, l’île a continuellement été habitée et son empreinte archéologique est donc exceptionnellement riche, caractérisée par de nombreuses réalisations culturelles et des preuves d’une interaction avec les régions avoisinantes.
Les contacts et les échanges culturels furent primordiaux pour la Chypre antique.

Située aux confins de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique, l’île a toujours été un lieu où se rencontraient les personnes et les idées qui traversaient les mers. Des influences grecques, anatoliennes, égyptiennes ou proche-orientales se retrouvent ainsi dans presque tous les aspects de l’ancienne culture chypriote, du langage à l’écriture, en passant par l’art et l’architecture. Des éléments provenant de différentes traditions culturelles se mélangèrent très fréquemment pour donner naissance à de nouvelles formes hybrides, spécialement dans la sphère religieuse. Comment ces influences sont-elles parvenues dans l’île ? Était-ce simplement par le biais de simples contacts humains, via le commerce, les migrations, la diplomatie ou même la guerre ? Ou bien était-ce l’impact d’autres formes d’interactions, comme la diffusion d’innovations technologiques, les échanges artistiques ou le développement d’idéologies communes aux élites de diverses régions ? Quelle signification les idées étrangères acquéraient-elles dans leurs nouveaux contextes ? Et quelle importance pouvaient-elles avoir pour l’identité des habitants de l’île ? L’exposition tente de répondre à toutes ces questions.

L’exposition rassemble 291 objets provenant de musées publics à Chypre, du Pierides-Laiki Bank Museum, du British Museum, de l’Ashmolean Museum à Oxford, des Musées royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles, du Musée royal de Mariemont et du Musée de Louvain-la-Neuve.

Musée du Cinquantenaire - Parc du Cinquantenaire 10 - 1000 Bruxelles

www.mrah.be - info@mrah.be - Catalogue au prix de 31,65 € (288 pages).

  • Statue d Aphrodite. Salamis. Epoque romaine.
  • Statuette de figure masculine. Sanctuaire d Agia Irini. Vers 650-600 av. J.C.
  • Chapiteau hathorique. Acropole d’Amathonte. Vers 500 av. J.C.
  • Statuette de Baal-Ammon. Nicosie Agios Georgios. Epoque classique.
  • Modele de chariot a deux chevaux. Ovgoros. Vers 650-550 av. J.C.
  • Figurine cruciforme. Provenance inconnue. Epoque Chalcolithique 4e millenaire av. J.C.
  • Modele de sanctuaire. Kotsiatis ou Marki. Age du Bronze ancien 2100 2000 av. J.C.
  • Modele de barque. Salamis. Epoque archaique 750 480 av. J.C. Terre cuite
  • Cratere en cloche mycenien decore aux dauphins. Kalavasos Agios Dimitrios Tombe 11. Age du Bronze récent 14e siècle av. J.C.
  • Vase aux figurines modelees. Pyrgos Tombe 35. Age du Bronze ancien 2100 2000 av. J.C.
  • Collier aux coquillages et aux perles de cornaline. Khirokitia. Epoque neolithique.
  • Paire de boucles d'oreille a tete de taureau. Alassa Pano Mandilaris. Âge du Bronze recent 1550 1050 av. J.-C.
  • Tete feminine. Kyra Agios Georgios Rigatos. Vers 625 600 av. J.C. Terre cuite.
  • Support de lampe. Provenance inconnue, peut etre Kourion. Vers 750 600 av. J.C.
  • Amphore archaique a decor inspiré de l Orient et de l Egypte frise de fleurs de lotus, vers 600 av. J.C.
  • Figure planche. Age du Bronze moyen ca. 1900 1725 av. n. ere
  • Hydrie produite en Crete, portant un graffito en syllabique chypriote. Retrouvée à Arsinoé de Chypre. Époque hellénistique, ca. 250 220 av. n. ere
  • Tourisme Culturel au MRAH de Bruxelles – Musée du Cinquantenaire:
1676 lectures
User default img
patrickthibaut