Mélenchon et les griots

Jean-Luc Melancon, Marseille. Griot Griot, dous une arbre a palabres Griot Melanchon, Marseille. Un futur president sur la Cannebiere.

Fin de la campagne pour les élections présidentielle en France
Comme chaque événement hypercommenté, cette campagne a engendré son lot de nouveaux mots, ou donné de nouveaux sens à des mots existants.
Mots accessibles à tous, comme tracter, tracteur.
Mots réservés aux élites (?), comme cristallisation.

Les griots
Dans ses emphases marseillaises, le 14 avril 2017, devant 120.000 Insoumis, Jean-Luc Mélenchon a placé deux fois le mot griot. Un mot peu connu.
Le contexte, politique ou économique, permettait d’y voir un sens péjoratif donné à des personnes influentes de mauvais aloi. Mais encore ?

L’Africain
Le pied-noir Mélenchon faisait là allusion à des mandarins dans les anciennes colonies françaises.
Pays côtiers, de la Maurétanie et du Sénégal au Cameroun et au Congo Brazza.
Pays de l’intérieur du continent, du Mali à la Centrafrique et au Niger.

Griots, griottes
On vous dira partout, dans les villes et dans la brousse, que ce sont des « louangeurs ». Et aussi la mémoire des régions et de leurs peuples.
De louangeur à complimenteur il n’y a qu’un pas, de complimenteur à flagorneur… Du bienfaisant au funeste.
Artistes aèdes peu ou prou aigrefins ou fripouilles, prépotents et riches, qui vivent aux dépens de gens plus puissants. À l’époque orale : les rois, leurs cours. Actuellement les dirigeants politiques, les magnats l’économie. Aussi bien devant des publics nombreux ou choisis que sous les arbres à palabres.
Sous les effets des évolutions, s’ils ne changent pas de registre vers la scène (il y a des rappeurs de renom), ils vont souvent devoir se rabattre sur des louanges rémunérées certes mais folkloriques dans des festivités religieuses et civiles : mariages, funérailles. Toujours socialement respectés.
À ne pas oublier: sorte de secte, ils se reproduisent entre eux…

À dégager
Bref, pour en revenir à Mélenchon, des gens prétendus respectables qui profitent du système, système qui les entretient et qu’ils entretiennent, et que les victimes du système auraient intérêt à faire dégager.

René Dislaire @ Ethnologue Afrique de l'Ouest.
Mis en ligne le 12.05.2017

Liens: politique française, élections
Présidentielles en France, 2017. Humour de campagne
Français Hollande, Saint-Sébastien

Présentation. Mais qui sont donc ces griots que l’apôtre des Insoumis et du dégagisme a fait chahuter lors de son discours de Marseille ? Il va falloir prospecter dans le fond et l’arrière-fond des anciennes colonies.