Le cœur du 1er bourgmestre de Verviers retrouvé dans la fontaine David

écrit par francois.detry
le 01/09/2020
La fontaine Pierre David

Le coffret dans lequel se trouve l’organe de Pierre David a été trouvé en pleine restauration de la fontaine qui lui est dédiée, place Verte.

Actuellement restaurée dans le cadre du projet «Verviers, ville conviviale», la fontaine David a dévoilé un étonnant secret, enfoui depuis plus d’un siècle. Voici quelques jours, les ouvriers y ont mis la main sur un coffret ancien, sur lequel sont gravées les inscriptions suivantes: «Le cœur de Pierre David a été solennellement déposé dans le monument le 25 juin 1883». La légende locale disait ainsi vrai…

Né en 1771, après avoir été responsable de la gestion communale sous Napoléon, Pierre David fut le premier bourgmestre de Verviers. C’était dans la foulée de la révolution de 1830. Il décéda accidentellement le 30 juin 1839, créant l’émoi au sein d’une cité dont il était un notable de premier ordre. Quelques jours après ses funérailles, les autorités communales avaient décidé de lui rendre un hommage digne: réalisation d’un portrait en pied (conservé au Musée des Beaux-Arts), d’un buste (aujourd’hui dans la salle du conseil communal), frappe d’une médaille en bronze et érection d’un monument.

Cette dernière idée donnera naissance, en juin 1883 (44 ans plus tard, le temps… de récolter les fonds nécessaires), à la fontaine David (œuvre de l’architecte Clément Vivroux), sur la place Verte.

Conservé dans de l’esprit-de-vin

Avant d’y être intégré, le cœur, prélevé de la dépouille le 7 juillet 1839 par trois chirurgiens, fut conservé dans un bocal scellé, rempli d’esprit-de-vin (alcool résultant de la distillation du vin). Ce bocal, sorte de tube vertival, a lui aussi traversé le temps et est exposé au Musée des Beaux-Arts.

Naturellement, le coffret gravé a fait l’objet du plus grand soin et n’a pas été ouvert – de nombreuses preuves écrites d’époque confirment qu’il renferme le cœur de Pierre David (par ailleurs connu pour être à l’origine de l’inscription «Publicité, sauvegarde du peuple» au fronton de l’hôtel de ville).

Comme la fontaine sera remontée à l’identique, à partir de la semaine prochaine, le coffret et son trésor seront remis à leur emplacement d’origine, sous un socle à l’abri des regards, dans la partie supérieure du monument. Une cérémonie protocolaire devrait avoir lieu à cette occasion, en présence d’une descendante de Pierre David.

En attendant, jusqu’au 20 septembre, l’objet d’exception est exposé au Musée des Beaux-Arts, dans une exposition dédiée à l’ancien mayeur)

(Antoine VIDUA - L'Avenir 2020-09-01 )

© François DETRY

  • La fontaine Pierre David
  • La fontaine Pierre David
  • La fontaine Pierre David en réfection
  • Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • Détails de la fontaine Pierre David
  • La fontaine Pierre David
  • La fontaine Pierre David
  • Pierre David
  • La fontaine Pierre David
  • Hôtel de ville de Verviers
Portrait de francois.detry
francois.detry