Tintin à Madagascar

écrit par ReneDislaire
le 22/01/2012
Tintin

Hergé en serait peut-être fort aise. Le mari de sa veuve, une société commerciale, sans doute moins.
Voici Tintin devenu promoteur du développement culturel et économique de la Grande-Île, un des pays les plus pauvres du monde.

Eh oui, il existe un Tintin à Madagascar...
Je ne l'ai pas rencontré.
Car ce serait un canular.
Encore que... Vous ne trouverez nulle part en librairie la BD du célèbre globe-trotter à la houppe. Mais sous le manteau...
Les coquins de Malgaches s'en expliquent. Tintin est un personnage imaginaire. Et Tintin à Madagascar est une BD imaginaire: où est le problème?

En tous cas, Tintin à Madagascar fait travailler quelques artisans d'art.
Ils proposent, comme souvenirs, des marqueteries en bois de palissandre, avec des incrustation, vous garantit-on, de bois de rose, d'ébène, de corne de zébu, et autres matières précieuses.
Trois présentations: un tableau mural, un plateau de service. Mais le nec plus ultra, c'est la boîte à secrets. De toutes tailles, pour tous les secrets. Pour l'ouvrir, il y a un truc. Pas évident. Mais quand on l'a ouverte, ô surprise, le secret peut consister en dessins et bulles pirate, mille sabords!
Très créatifs, les artistes malgaches ont imaginé le héros et son inséparable Milou dans le décor de toutes sortes de situations indigènes: face à face avec des lémuriens, flânerie sous des baobabs, attelage de zébus, promenade en poussepousse, expé en taxi-brousse.
Mais après tout, est-ce que cela enlève du riz de la bouche à un hôte de Moulinsart?

Tananarive, le 22 janvier 2012
René Dislaire

René Dislaire

Liens: du même auteur, sur le même sujet:
Tintin à Madagascar
Le faux Tintin
Tintin et le sexe

Sur Madagascar:
Une reine cruelle : Ranavalona, la Xanthippe de Madagascar
Madagascar : l’union fait la force

  • Tintin
  • Tintin
  • Tintin
  • Tintin
  • Tintin
  • Tintin
  • Tintin
4797 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire