Madagascar: l'union fait la force

écrit par ReneDislaire
le 17/12/2011
Madagascar: l'union fait la force

Devise de la Belgique, ce dicton est particulièrement ancré dans la culture politique malgache. Appliqué depuis le XVIIIe siècle, et demeuré incontesté aujourd’hui.
Unifier fut un souci permanent pour tout qui régna en souverain sur la plus grande île du monde. Et quand on pense à ce que devaient être à l’époque les techniques de communication et le niveau d’intellectualisation des élites, mais aussi les pressions colonialistes : vaste programme, fameuse gageure.
Monté sur le trône en 1787 (sous Louis XVI et Joseph II, pour se référer à notre histoire de la Belgique –inexistante en ce temps-là), le premier roi de Madagascar, Ananiana Poina a réussi et tenu son pari.
Tananarive, sa capitale, est entourée de douze collines. Pour donner à l’unification une application concrète personnelle, il mit la main à la pâte en prenant douze femmes, censées représenter tous les points de l’horizon. Non pour en retirer du plaisir, insistent encore aujourd’hui les Malgaches, mais par raison d’état. Chacune avait une responsabilité politique territoriale importante: on imagine le ton du conseil des ministres...
Son successeur Radama (de 1810 à 1828) eut lui aussi sa petite idée.
Unifier, c’est se donner une singularité. C’est se différencier.
Ce roi imposa l’abandon de l’écriture arabe –de droite à gauche- pour la remplacer par l’alphabet latin. Afin de se démarquer toutefois des langues européennes, il réduisit l’alphabet français de 5 lettres : les u, c, x, q, w. Le malgache s’écrit donc avec un alphabet de 21 lettres.
Un roi qui prend autant d’épouses qu’il y a de communautés dans le pays, et qui mutatis mutandis imposerait l’écriture arabe aux Belges : une idée à creuser ?

Tananarive, le 17 décembre 2011.
René Dislaire

Lien (du même auteur):
Joyeux Noël de Madagascar!
Une reine cruelle : Ranavalona, la Xanthippe de Madagascar
Sur Tintin à Madagascar:
Tintin à Madagascar
Le faux Tintin
Tintin et le sexe
Sur Madagascar et la période nazie :
Madagaskar Projekt: déporter 4 millions de juifs à Madagascar
Vichy à Madagascar

  • Madagascar: l'union fait la force
  • La sepulture des souverains malgaches.
1443 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire