Le français, une langue misogyne ? Putain !

Courtisane, estampe (francais, langue, misogyne ,putain) Courtisane, estampe (MC: francais, langue, misogyne ,putain)

Le français, une langue misogyne ? Putain !
Votre attention s’il vous plaît. Cet article est à la fois sérieux et léger. Il n’est pas question pour nous de nous prêter à de la misogynie et du sexisme, ni de nous inscrire dans une défense de valeurs qui discrédite ou condamne "la profession". Bien sûr qu’il y a de l’humour, mais avec une face cachée "lexico-sémantique" qui peut quand même inviter à la réflexion.
***
Entrons dans le sujet d’une manière abrupte.
Un gars, c’est un jeune homme ; une garce, c’est une pute.
Un homme facile, c’est un homme agréable à vivre ; une femme facile, c’est une pute.
Un professionnel, c’est un sportif de haut niveau ; une professionnelle, c’est une pute.
Un courtisan, c’est un homme proche du roi ; une courtisane , c’est une pute.
Un masseur, c’est un kinésithérapeute ; une masseuse, c’est une pute.
Un coureur, c’est un joggeur ; une coureuse, c’est une pute.
Un homme sans moralité, c’est un politicien; une politicienne, c’est une pute.
Un entraîneur, c’est un homme qui entraîne des sportifs ; une entraîneuse, c’est une pute.
Un homme à femmes, c’est un séducteur ; une femme à hommes, c’est une pute.
Un homme public, c’est un politicien ; une femme publique, c’est une pute.
Un homme qui fait le trottoir, c’est un carreleur ; une femme qui fait le trottoir, c’est une pute.
Un péripatéticien, c’est un philosophe de l’école d’Aristote ; une péripatéticienne, c’est une pute.
***
Cette liste a été établie, ou collationnée par des collègues d’un « ouvroir » de la langue française dont nous sommes membre.
Il y eut une objection dans un cas. Si « pute » est péjoratif, dire qu’un homme politique serait moins pute qu’une pute serait gravement offensant pour ces dernières.
Remarque : Au fil des ans, l’interjection « putain ! » a fait place à « p’tain ». Mais la dernière tendance, c’est d’écrire « p’ain ». Achetez votre p'ain chez le boulanger :-)

René Dislaire © Houffalize, le 3 novembre 2017

Présentation : Il n’y aurait que des putes autour de nous ? Distraction ou exercice de style, comme on voudra. Et nous donnons les précautions quant à la moralité en début de l’article.

Du même auteur. Humour déc. 2017 – janv.2018. Liens:
* Humour belge. Diamant d’Anvers et flamiches de Dinant. Janv. 2018
* Poème épique : histoire et humour. Des éléphants aux délices de Capoue. Janv. 2018
* Poème. Menu nouvel an 2018. Airelles et sanglier. Déc. 2017
* Le français, une langue misogyne? Putain ! Déc. 2017
* Noël excrément cher? Humour. Déc. 2017