Le réveil et le pacemaker

écrit par ReneDislaire
le 18/08/2017
Un belge sur deux mourra du coeur, soyez l'autre. Vous avez dit bizarre?

Le réveil et le pacemaker
*
Frérots dites pourquoi
Monté dans mon grenier
Mes fils m’ont fait l’octroi
D’un vélo sans chromé ?

Quel est donc le message
Que leur père haletant
En mode décryptage
Doit y voir sous-jacent ?

Aucun sens je n’ai plus
Du travail manuel
Depuis qu’il ne faut plus
Remonter son réveil

Plus aucun poêle à bois
Tisonner le matin.
Monsieur Propre pour moi
Nettoie la salle de bain.

Je me souviens des berges
On lavait ses mouchoirs
Et faisait des conserves
D’œufs de fèves et de lard.

Comment battrait mon cœur
S’il n’avait de soutiens ?
Biclo pacemaker
Pour finir le chemin.

René Dislaire © Houffalize, le 18 août 2017

Du même auteur :
Poèmes récents rétros août 2017

08.2017 - Manger local, c’est capital (sus à l’huile de foie de morue)
08.2017 - Le réveil et le pacemaker
15 août 2017 : Houffalize - l’Assomption à N.D. de Forêt. Yess
08.2017 - Lipogramme : À Bangui la coquette (poème inspiration Centrafrique)

  • Un belge sur deux mourra du coeur, soyez l'autre. Vous avez dit bizarre?
  • velo d'appart.
  • Sans paroles, juste le pouce et l'index..
426 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire