Un wallon au Congo - kilabalakabilala

écrit par ReneDislaire
le 16/09/2017

kilabala Kabila la - Un ver dans l’oreille
16 lettres, 8 syllabes sonores de 2 lettres, qui claquent comme un cri ahurissant venu d’Afrique centrale impossible à saisir ni à répéter.
Or, lisez une fois ces dix lignes, vous pourrez le répéter, ce cri, vingt fois de suite même, sans vous tromper.
Du wallon…
C’est une expression en wallon qui trouve son origine lors des sîzes (soirées) hivernales meublées de jeux de cartes jadis, en Wallonie. Du wallon, cette expression ? Oui et non. Ne soyons pas spépieux.
La prononçait celui qui entrait une carte loin d’être une (de) triomphe. Ou n’importe qui à la table, et parmi les rwétants*, par dérision.
Kilabala! Qui l’abat, l’a! Que le plus capable l’emporte ! Que le meilleur gagne.
… au Congo
En Belgique on s’intéresse particulièrement aux joutes électorales présidentielles congolaises.
Ça tombe bien, l’homme à abattre, c’est Kabila, là.
Qui l’abbat l’a, Kabila, là. Kilabalakabilala.
On le verrait bien comme mot de passe pour entrer aux réunions des partis de l’opposition.
Ou comme slogan scandé par des milliers de personnes dans les stades.
Dur, dur, après ça, de s'en débarrasser les oreilles.
On vous avait prévenus.

René Dislaire © Houffalize, le 16 septembre 2017.
*rwétants: ceux qui regardent
Présentation. En accolant une expression wallonne au jeu de cartes et le nom d’un président africain à abattre, on vous fait un slogan d’enfer.
Du même auteur :
Tâtonnements OuLiPiens 2017

Houffalize, ponts et merveilles – 2017 – 9 distiques pour 9 ponts
Un wallon au Congo – 2017 – kilabalakabilala - calliphonie
Libellules et renoncules – Dites-moi où, n’en quel pays… 2017
Rentrée littéraire -Distiques de moi distil’fou 2017
Luxembourg : Monger local, c’est capital -2017 – foie de morue et bière d’Orval
Lipogramme - 2017 - À Bangui la coquète (poème Centrafrique)

534 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire