34è "Village de Noël", à Liège, jusqu'au Jeudi 30 Décembre

écrit par YvesCalbert
le 30/11/2021

A Liège, au pied de la"Grande Roue", à côté de la Mairie du Village, sur le traditionnel podium de l' "Espace Tivoli", dressé sur la Place du Marché - rebaptisée Coûr Jean-Denys Boussart, ce dernier samedi 27 novembre, sur le temps de midi, en présence du Consul de Grèce, de responsables de partenaires français, d'un représentant de la Ville de Liège, de membres du Conseil villageois, Pierre Luthers, l'un des deux organisateurs, directeur de l'asbl "Enjeu", a procédé, à l'ouverture officielle du tant attendu "Village de Noël", son édition de 2020 ayant dû être annulée, pour cause de crise sanitaire, ... qui, venant de reprendre, provoquant nombre d'annulations d'événements, a failli avoir raison de la présente édition.

Au micro, aux côtés de son partenaire organisateur, Jean-Marc Erniquin, de l'asbl "Tournevent", Pierre Luthers - qui, comme la plupart des Liégeois, fut très anxieux, dans l'attente de la décision du "CODECO", communiquée la veille, à 13h - déclara : "Hier, nous aurions pu ouvrir à 12h et devoir ferme à 13h. 'Oufti', nous sommes vivement soulagés : le 'Village de Noël' a pu ouvrir ses portes, en respectant bien sûr les mesures sanitaires d’application, à savoir le contrôle du 'CST' aux entrées et le port du masque, généralisé, dans les allées et venelles du Village, la fermeture obligatoire étant prévue à 22h, en semaine, et 23h, le week-end."

De son côté, au nom de Maggy Yerna, Echevine du Développement économique de la Ville de Liège, marraine du présent "Village de Noël", son représentant remit, symboliquement, la clef de la Ville, à Maurice Wilkin, Mayeûr du "Village".

Quant au Consul de la Grèce, Robert Laffineur, représentant son excellence Dionyssios Kalamvrezos, l'Ambassadeur de ce beau pays, il dit toute sa satisfaction de voir son pays mis à l'honneur, durant ce présent "Village", à l'occasion du bicentenaire du début de la révolution grecque, le 25 mars 1821, prélude à l'indépendance de la Grèce, proclamée le 1er Janvier 1822. Coordinateur des événements programmés en Belgique, à cette occasion, il nous invita à être présents, en ce même lieu, le dimanche 26 décembre, un moment festif grec devant s'y dérouler ... "Jamas" (santé, en grec) !

Ensuite, précédé par une fanfare, nous nous retrouvions, au milieu de stands occupés par des artisans, devant la crèche du "Village", afin de l'inaugurer, à son tour, avec une nouvelle marionnette, celle de l'ancien garde champêtre, rejoignant celles de l'ancien Mayeûr, de "Nanesse" et de "Tchantchès", ainsi que des personnages bibliques.

Vint le temps d'une dégustation de pekets liégeois de toutes couleurs et goûts, en espérant qu'ils puissent continuer à être appréciés, avec modération, jusqu'au dernier jour de ce "Village de Noël", prévu le jeudi 30 décembre, espérant que la propagation du virus ralentisse progressivement ... "Wait and see" ! ...

Et puisque nous venons d'évoquer les pekets - en recommandant ceux, chauds, flambés ou froids, accompagnés d'une délicieuse rillette, de la "Maison du Peket" -, signalons qu'ils sont loin d'être les seuls breuvages festifs à s'offrir à nous, différents types de vins chauds, rouges ou blancs, purs ou relevés à l'amaretto, à la poire williams, ..., nous étant proposés, par nombre d'exposants, certains venus du Canada, de Croatie, de France, de Grèce, d'Italie (avec la cuisine à la truffe du nouveau chalet-restaurant "Refuge Palu", de la Région de Valtellina), du Royaume-Uni, de Suisse, ..., le Brésil étant fort bien représenté par un réputé bar liégeois, le "Café Brasil", nous proposant ses caïpirinhas et autres cocktails, ou sa boisson chaude à la cachaça et au gingembre ... Le tout à déguster avec modération, en respectant la règle du port du masque buccal lorsque l'on se rend d'un stand à l'autre ! ...

Côté gastronomie, toasts de foie gras, de magret de canard ou de champignons, aligot auvergnat, bretzels d'Alsace, demi camembert chaud aux lardons, jambon cuit, ravioles (entre autres, au gibier), pâtes aux truffes (ou autres sauces), patates chaudes (au caviar ou à la truffe), flamiches, pierrades, huîtres, saumon (fumé ou grillé au bois), raclette savoyarde (proposée, même pour une seule personne, par le chalet "Au pied des pistes"), fondue valaisanne moitié-moitié (50% Gruyère AOP / 50% Vacherin Fribourgeois AOP / servie dans le chalet de la Ville de Gruyères)  ..., nous sont proposés, le "Village de Noël" s'étendant sur la Place Saint-Lambert, devant la "Galerie Saint-Lambert", la "FNAC" et autres commerces, ainsi que sur la Place Cathédrale, où la traditionnelle patinoire nous attend ...

Les précieux cadeaux ne sont pas oubliés, avec ses pulls et bouteilles d'alcools canadiens, ses bijoux en or, en argent ou autres, ses créations en bois, ses livres liégeois, ses marionnettes, ses réputés santons de Provence, ... , sans oublier ses superbes boules de Noël polonaises, soufflées à la bouche, dont celles de "Nanesse" et de "Tchantchès" , ni les productions variées proposées par une vingtaine d'artisans wallons, qui se relayeront pour animer le chalet du"Cwène dès Artizans" ("Comptoir des Artisans").

Parmi les précieux partenaires du "Village de Noël", notons la station de Châtel, sise en Haute-Savoie, qui espère accueillir nombre de Liégeois et autres skieurs ou simples touristes belges, cet hiver.

A souligner que sur la Place Saint Lambert, nous trouvons un "Espace châtellan", avec son chalet et ses spécialités montagnardes, ainsi qu'un authentique élément, à quatre places, d'un télésiège de Châtel, sur lequel nous sommes invités à nous asseoir, afin qu'une photo originale puisse être prise et postée sur la page "Facebook" du "Village de Noël", dans l'espoir de pouvoir remporter un séjour d'une semaine dans cette accueillante station.

Mais revenons à Liège, avec trois extraits du 17è mini-livre-cadeau (Ed. "Noir Dessin"/18 mini-pages), "Li Walon ava lès Vôyes", édité avec la collaboration de la "Fédération culturelle wallonne de la Province de Liège", rédigé, en wallon liégeois (avec traduction en français) par Paul-Henri Thomsin, l'un des deux Mayeûrs-Adjoints du Village, qui nous précise : "à consommer sans modération" :

- "Ci n'èst nin case d'on lêd 'vî russe qui l'walon va d'mani stamus" ("Ce n'est pas à cause d'un laid virus que le wallon va rester bouche bée") ;

- "Boulèts, galèts, pèkèt, hé-hé : mi,dji n'a nin mèzahe d'ôte tchwé !" ("Boulettes, gaufres, genièvre, hé-hé : moi, je n'ai besoin de rien d'autre !") ;

- "On n'èst nin vî pace qu'on d'vint vî, mins on d'vint vî, cwant-on s'veut vî" ("On n'est pas vieux parce qu'on devient vieux, mais on devient vieux, quand on se voit vieux").

Pour la suite, il suffit de demander ce mini-livre, gracieusement offert, à son auteur ou à la Mairie de Village.

Sur le podium, les mercredis, samedis et dimanches, diverses animations nous sont proposées, avec la présence de chanteurs, chorales, compagnies folkloriques, groupes musicaux, ... ; le vendredi 17, une dégustation de fromages de la Wallonie, organisée par le "Comité de Défense des Fromages wallons" ; et le dimanche 19, la remise du "Boulet d'Argent", par la "Confrérie du Gay Boulet".

Notons la présence, face à ce podium, du "Cwène dès Confrêrèyes" ("Comptoir des Confréries"), différentes confréries se relayant, tous les week-ends, pour nous permettre de déguster leurs meilleures spécialités.

Enfin, pour conserver un souvenir de notre découverte du "Village de Noël", des bornes "Photomaton" , aux effigies de personnages folkloriques du "Village", nous permettent de nous photographier, ces clichés nous parvenant par courriel, pouvant ainsi être partagés, comme cartes de voeux, sur les réseaux sociaux.

Quel soulagement, après tant d'heures de montage, d'énergie dépensée, à Liège, avec ses 250 chalets, comme ailleurs, que d'avoir pu ouvrir ces lieux conviviaux, dont nous avons tous tellement besoin, histoire de nous changer les idées en ces temps troublés, depuis 21 mois déjà ...

... A nous tous de respecter les règles prescrites, afin que ce "Village de Noël" liégeois, ces "Plaisirs d'Hiver" bruxellois, ou autres "Marchés de Noël", ne doivent pas refermer leurs portes avant leur terme. Soyons vigilants, tout en faisant la Fête - jusqu'au mardi 30 novembre, en famille, entre amis ou collègues, voire même seul, mais heureux de retrouver de la compagnie.

Ouverture : jusqu'au jeudi 30 décembre, à 22h. Entrée : gratuite. Parkings : "Cité", "Saint-Denis", "Saint-Lambert" (sous le "Village de Noël") & "Saint-Georges". Transports en commun : gare ferroviaire Saint-Lambert, autobus 1 et 4, au départ des "Guillemins". Contacts : info@enjeu.be ou 04/254.97.97. Nouveau site web : www.villagedenoel.be.

En l'église Sainte-Catherine, dans le quartier de Neuvice, le samedi 18, l'"Assurantourix" (barde du village d'irréductibles gaulois) du "Village de Noël", Michel Azaïs - de retour des 2.300 km séparant Sprimont de Saint-Jacques-de-Compostelle - se joindra à un duo vocal galicien, pour nous proposer "Gaëla", en guise de"Concert de Noël", une soirée originale, aux accents de deux terroirs, galicien et wallon.

De Liège, désignée, en 2018, comme « Capitale européenne de Noël », nous vous souhaitons, avec près d'un mois d'avance, un"Djoyeu Noyé" (Joyeux Noël) !

Yves Calbert.

 

Portrait de YvesCalbert
Yves Calbert