5è Foire de la Création Contemporaine "Collestible", à l' "Espace Vanderborght", jusqu'au 22 Mai

écrit par YvesCalbert
le 21/05/2022

Fondée en 2018, la foire "Collectible" est pensée et développée comme une plateforme mettant en lumière le meilleur du design contemporain international de collection et de ses acteurs d’exception, établis comme émergents.

"Collectible" rassemble cette année plus de 100 participants emblématiques, par leurs identités et leur parcours, galeries, institutions, maisons iconiques ou studios de design, sélectionnés par un réseau international de figures du monde du design et de la création. 

A l’occasion de son 5è anniversaire, "Collectible" lance "The Editors", une nouvelle section consacrée aux éditeurs pionniers et explorateurs radicaux du design, comme les labels français "French Cliché", "Lomme Editions", "Theoreme Editions" & "Volume Ceramics", ou encore, le label belgo-ukrainien, "Faina by Yakusha Design".

Mettant en valeur l’engagement et l’expertise des designers et design studios indépendants, la section "Bespoke"  célèbre, en 2022, les matériaux nobles et voit les designers repenser les techniques traditionnelles. La première collection de mobilier conçue par l’architecte d'intérieur Victoria Maria est montrée en avant-première mondiale, tout comme les dernières créations des designers belges Isabelle de Borchgrave, Maarten De Ceulaer, Xavier Lust & Ben Storms.

Focalisée sur la création d'aujourd'hui, la section "Main" présente des galeries s’inscrivant dans les derniers courants et innovations en matière de conception, tout en dialoguant avec l’histoire du design et des matériaux. Elle inclut notamment, cette année, "Mia Karlova Gallery" (Amsterdam), "Movimento Club" (Londres), "Objets with Narratives" (Genève), "Tableau" (Copenhague), "The Frozen Fountain" (Amsterdam) ou encore "Galerie Revel" (Bordeaux), ainsi que les Belges "Atelier Ecru Gallery" (Gent) & "Maniera" (Bruxelles).

Au sein de la section "Curated", Berry Dijkstra, collectionneur et commissaire, basé à Rotterdam, a conçu, à la manière d’un voyage utopique, avec"Escatism", qui nous emmène dans un espace très stimulant pour l’imagination. Pensée pour échapper à notre réalité quotidienne, son exposition invite à découvrir l’univers de designers, qui explorent sans cesse formes et matériaux, à travers des objets singuliers, des perspectives originales et des idées nouvelles. Parmi les designers et studios de design, émergents ou établis, citons la présence d' "Amber Dewaele" (Belgique),"Anima Ona" (Allemagne),"Balzer-Balzer" (Allemagne),"Barry Llewellyn" (Pays-Bas),"Boldizar Senteski" (Hongrie),"Célestine Peuchot" (France), "Corpus Studio" (France),"Coseincorso" (Belgique), "Elisabeth Baeza" (Belgique), "Johanna Seelemann" (Allemagne), "Johanna Ulfsak" (Estonie), "Kajsa Willner" (Suède), "Lucas Huillet" (France) ,"Manifold Studio" (États-Unis), "Nortstudio" (Belgique), "Panorammma" (Mexique), "Pieterjan" (Belgique), Rahee Yoon (Corée du Sud),"Sebastian Kommer" (Allemagne), "Studio Eidola" (Suisse), "Studio Joachim-Morineau" (Pays-Bas) & "Waiting for Ideas" (France).

Dans cette même section, un deuxième espace d'exposition nous est présenté - par la commissaire, auteure et entrepreneuse, Julia Haney Montañez, basée à New York -, sur le thème "Tension", s’intéressant à la façon dont nous apprenons à surmonter les tensions dans notre environnement en perpétuel changement. Partant des décalages sociétaux permanents et de la contrainte d’adaptation imposée à la communauté mondiale, cette exposition entreprend d’explorer l’influence qu’a sur le travail de designers dans le monde l’impact universel de ce changement
omniprésent dans les conversations et les débats. Cet espace inclut des œuvres de designers et studios de design
indépendants, comme "Aaron Blendowski" (Detroit), "Aufgabe Null" (Berlin), "Freia Achenbach" (Stuttgart),"IAAI Studio" (Berlin), "Orson Oxo Van Beek" (Anvers), "Pierre De Valck" (Gand) "Polina Miliou" (Los Angeles),"Riwan Coëffic" (Paris), Sabourin Costes (Paris). Les pièces sont présentées dans une scénographie conçue par le designer belge Bram Vanderbeke, entièrement inspirée par l’architecture structuraliste du maître néerlandais Aldo van Eyck.

Enfin, avec la section "Special Projects", sur le stand de "Campari" - où de délicieux cocktails nous sont proposés -, nous découvrons les créations de 5 jeunes designers belges : Pierre de Valck, Daan de Wit, Arnaud Eubelen, Roxane Lahidji et Orson Oxo Van Beek, qui questionnent la fabrication des meubles d’aujourd'hui. Animés par la volonté de concevoir des objets allant au-delà de leur fonctionnalité, ces objets sont faits pour être collectionnés et transmis à travers les générations, tout en étant singuliers et porteurs du récit propre à leur auteur.

Quant à notre coup de coeur subjectif, nous le décernons à "French Cliché" (Paris), avec ses miroirs, présentés comme d'authentiques tableaux, créés par Manon Davied ; son mobilier en verre de vitrail, d'Arthur Ristor, diplômé de "L'École nationale supérieure des Arts décoratifs", à Paris ; ou encore son vase "Lotus Bleu", réalisé en "Emaux de Longwy", par Antoine Carbonne, diplômé de l’ "École Nationale des Beaux-Arts", à Paris.

Yves Calbert.

 

Portrait de YvesCalbert
Yves Calbert