Pour découvrir Liège, la BD "Le Trésor de Saint-Lambert" (Stéphane Ficher)

écrit par YvesCalbert
le 01/08/2020

Nul ne peut nier l’importance de la bande dessinée en Belgique, avec ses deux grandes écoles, celle de la « ligne  claire »,  chère à« Hergé » (Georges Remi/1907-1983) et celle de Marcinelle.

Aussi, les « Editions de la Province de Liège »  viennent de publier, le 14 juillet 2020, en partenariat avec l’« Office du Tourisme de la Ville de Liège », une BD qui entraîne ses jeunes (et moins jeunes) lecteurs dans un véritable jeu de piste à travers le centre historique de Liège, cet ouvrage étant intitulé « Le Trésor de Saint-Lambert ».

Ayant terminé des études en publicité à l’ « Académie Royale des Beaux-Arts », à Liège, Stéphane Ficher (°Liège/ 1969), aussi appelé« Fich », en est l’auteur, lui qui dessina une série de 4 alums, publiés aux « Editions Delcourt »,  « Les Blagues corses », sur un scénario du Laurent Panetier (°Isle Adam/1973). En 2010, pour la société  « European Treasure », il signe « À la Découverte des Secrets de Megève », Benoît Despas (°1963) en rédigeant le scénario. Avec« Zoïc », comme scénariste, dès 2013, pour les« Editions Jungle », il dessine plusieurs albums  illustrant la série française de télévision « Nos chers Voisins ».

Tout au long de ces 54 pages, ses illustrations dépeignent fidèlement la Ville de Liège, ses célébrités, son histoire,  sa « Montagne de Bueren » (qui, avec un dénivelé de près de 30% et pas moins de 374 marches, furent élus  « escaliers les plus extrêmes du monde », par le média web américain « Huffington Post »), ses monuments,  ses ruelles, ainsi que ses habitants, avec leurs expressions typiques et leurs traditions locales.

Pour se faire, Stéphane Ficher a créé quatre personnages qui doivent résoudre des énigmes, disséminées au sein de la Ville du Perron – ce dernier étant classé comme « Patrimoine exceptionnel de Wallonie » -, afin de pouvoir mettre la main sur le trésor de Saint-Lambert.

Si cet album peut être lu, confortablement assis dans son salon, il peut, aussi, constituer un authentique guide dessiné, que nous pouvons compulser en sillonant le Centre de la Ville, empruntant deux circuits de moins de deux kilomètres, à la recherche de ses trésors connus et méconnus.

Ainsi le premier circuit, intitulé « Autour de Hors-Château », couvre la Halle aux Viandes, la fontaine Montéfiore, le Palais Curtius, la Collégiale Saint-Barthélemy, la cour Saint-Antoine, l’impasse de l’Ange, la Montagne de Bueren, le Musée de la Vie wallonne et le Perrron, sur la place du Marché. Quant au deuxième parcours, nommé « D’une Cathédrale à l’autre », il nous emmène à la découverte de la place Saint-Lambert, du Palais des Princes-Evêques, de l’Opéra, des places Xavier-Neujean et de la Cathédrale, de la Grand’ Poste et de la collégiale Saint-Denis. Voici, assurément, par la BD, une façon ludique de découvrir le chef lieu de la Province de Liège.

N’hésitons pas à découvrir « Le Trésor de Saint-Lambert » (Stéphane Ficher/« Ed. de la Province de Liège » /2020/ broché/54 pages/20 x 26 cm/12€.

En ce qui concerne les BD liégeoises, n’oublions pas de mentionner « Tchantchès », signé François Walthéry  (°Argenteau/1946), édité, en 1988, par « Khani », ainsi que « Tchantchès a disparu », édité en 2016, par « Noir Dessin Production », rédigé en français et en wallon, par un collectif, avec la participation de l’un de nos plus réputés dessinateurs contemporains, François Walthéry, créateur de la série « Natacha » (Ed. « Dupuis »), fait  « Officier du Mérite wallon« , en 2013, lauréat, pour l’ensemble de son oeuvre, en 2015, à Bruxelles, du « Grand -Prix Saint-Michel » et, en 2016, à Louvain-la-Neuve, du « Grand-Prix Diagonale du Jury ».

Ce dernier ouvrage ,ous offrant l’occasion de vivre, par l’image, au sein du célèbre « Village de Noël », organisé par l’asbl « Enjeu », la « Cité Ardente » ayant été désignée, en 2018, comme « Capitale européenne de Noël ».

Yves Calbert.

 

 

 

36 lectures
Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert