1er artiste congolais contemporain en Belgique "BersGrandsinge and Friends. Avis de recherche"

écrit par admin
le 05/03/2022
Oeuvre Micheline . La fin tragique d'une dictature - 1987 -

Nouvelle exposition à Bruxelles . "BERS GRANDSINGE AND FRIENDS. AVIS DE RECHERCHE" du 31 mars au 20 mai 2022 à la Maison Commune à Ixelles  & 20 artistes réunis autour de Bers Grandsinge pour oser sortir de soi à la rencontre de tous les possibles…

Trois événements pour fêter 37 ans d'une carrière artistique exceptionnelle du 1er artiste congolais contemporain en Belgique.
Les 31 mars, 21 avril et 20 mai.

L’exposition "BersGrandsinge and Friends. Avis de recherche", ou la jonction de trois générations d’artistes rassemblés pour célébrer un parcours d’humanité tout en couleurs.

Trois soirées qui ne seront pas des vernissages, mais bien des célébrations de vie animées par des performeurs, des musiciens et des artistes.

Le programme officiel est à découvrir à partir du 15 mars sur www.culturesetpublics/BFRIENDS.

Le parcours de Bers Grandsinge 
D'abord son nom qu'il doit à Jean-Michel Basquiat qu'il rencontre à New York et qui lui donne le surnom de Grandsinge d'Afrique.
De Mangai au Congo à Lagos au Nigéria jusqu’à Bruxelles, en passant par New-York, Paris et Londres, ce globe-trotter a transposé dans ses oeuvres ses expériences de vie, ses rencontres, sa sagesse, ses interrogations inachevées.

 Au centre de ses créations : l’Homme.
Dans tout ce qu’il a de bon, mais aussi de trouble.

Très jeune, Bers est confronté à la nature humaine et découvre
qu’elle peut être belle et/ou destructrice. 
À la fin des années 1980, Bers avait ouvert la voie de l'art africain contemporain avec ses techniques personnelles et identifiables entre mille, comme l’avait écrit  Marc Metdepennigen dans Le Soir dans son article intitulé «Avis de recherche et découverte d’un scrutateur de l’âme africaine. » 
Un avis de recherche d’un peintre zaïrois lancé le jour même de son entrée dans l’arène artistique bruxelloise par les autorités belges sous la forme d’un "ordre de quitter le territoire" (voir Le Soir du jeudi 9 juin 1988.)

À Bruxelles, Bers fut découvert par Louis Hutse, le directeur de la galerie Hutse,
21 rue Uyttenhove à Jette. Et son exposition de 1988 restera
comme la toute première exposition solo d’un artiste congolais dans une galerie bruxelloise.  Le premier atelier de Bers se trouvait alors au numéro 57 de la Rue de la Longue Haie à Bruxelles... à quelques mètres seulement de l’exposition
présentée aujourd’hui à Ixelles.

Oeuvre Micheline 

Oeuvre Le sens de la créativité - 2022

OeuvreLa fin tragique d'une dictature - 1987 -

Quelques unes des oeuvres des 20 artistes réunis autour de Bers... Chanterax, Anthea Missy, Marie Thuillier Orkez, John Bulteel, Véronique Hidalgo, Mufuki Mukuna, Damien Paul Gal, France De Griessen, Odette Messager, Véronique Sabban, John Mutanda, Ney Azezvedo, ...

Qui est Bers Grandsinge ?
Bers Grandsinge, né Jean-Pierre Bers Mbalaka a lpamu le 16 août 1955 (dans le Bandundu, République démocratique du Congo) est le premier artiste congolais à s'installer en Belgique en 1985 pour défendre l'art contemporain congolais, sous les conseils de Jean Michel Basquiat.

Bers "Grandsinge", suit les cours de l'Académie des Beaux-Arts de Kinshasa avant de se lancer a la découverte de nouveaux horizons, d'abord des pays africains puis New-York. En 1985, lors d'une exposition consacrée à Andy Warhol, il rencontre Jean-Michel Basquiat et les autres peintres de la scène new-yorkaise. Un rencontre qui sera déterminante dans l'orientation de son travail. 

C'est Jean­ Michel Basquiat qui lui donnera d'ailleurs le surnom de Bers Grandsinge, après une longue discussion sur l'être humain et l'homme noir. Visionnaire, il compare son voyage à New York à une prospection éclairante pour annoncer l'épanouissement futur de l'art du Continent africain.
À son retour, Bers pose ses valises a Bruxelles. Il est le premier artiste congolais représentatif des courants artistiques contemporains à s'installer en Europe. Il est rapidement découvert par la Galerie Hutse où il travaillera jusqu'au décès de Louis Hutse, le président de la galerie. Bers explore différents domaines tels que la peinture, le design textile, la photographie, l'art numérique, la musique et témoigne d'une créativité débordante.

 

La technique d'un peintre de la débrouille 

Son travail artistique trouve immédiatement écho par son talent et par une technique originale nommée "polyuréthane" issue d'une réaction chimique qui produit une surface parsemée de ridules et gerçures comme un vieux cuir. Une de ses oeuvres les plus emblématiques témoigne de cette technique, "Oeuvre Micheline". Ella a été acquise par Joseph Cornet et demeure une oeuvre emblématique qui sera montrée pour la première fois à Kinshasa à l'exposition "Art Partout" en 1978 .

Son œuvre traduit une vision toute singulière de l'humanité où l'Homme est en mouvance perpétuelle, vit une mutation constante dans un univers en changement. Bers est un peintre de la débrouille, comme il se décrit lui-même. "La philosophie de la débrouille est basée sur l'utilisation des moyens du bord - matériaux de récupération et technologie de nos jours notamment - afin d'obtenir un résultat positif. C'est l'art d'extérioriser nos qualités potentielles en cultivant l'esprit de la créativité et en défiant les repères établis".

L'artiste se place délibérément dans le Temps et l'Espace, empreint d'une vision cosmique. Cette vision se reflète par la fluidité dynamique de son style. Les thèmes de Bers tournent autour de la personne humaine, de son mystère, et de sa destinée. Bers travaille aussi sur des thèmes tels que l'environnement, l'actualité et l'avenir de l'humanité.

  • Oeuvre Micheline . La fin tragique d'une dictature - 1987 -
  • Oeuvre Micheline . Oeuvre Le sens de la créativité - 2022
  • Bers Grandsinge
  • Oeuvre Micheline
151 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.