Prix des Musées 2009

écrit par admin
le 15/05/2009
Facade du musee-Jacques Vandenberg

Chaque année, le Prix des Musées gratifie un musée flamand, un musée bruxellois et un musée wallon d’une somme respective de 10 000 euros.
Le renouvellement et l’implication du public constituent les éléments clés de ce prix, une initiative de la revue Openbaar Kunstbezit in Vlaanderen et du cabinet d’avocats Linklaters. Nous connaissons le gagnant de chacune des trois régions. La remise des prix s'est faite au Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles.
www.prixdesmusees.be

Les gagnants de Prix des Musées, les lauréats du Prix public des Musées, Prix Jury des Enfants 2009

Bruxelles: Musée BELvue
La Flandre: Museum voor Schone Kunsten, Gand
La Wallonie: Musée de la Photographie, Charleroi

Prix public des Musées
Bruxelles: Maison d’Erasme, Anderlecht
La Flandre: Gasthuismuseum Sint-Dimpna, Geel
La Wallonie: Prehistosite de Ramioul – Musée de la prehistoire, Flemalle

Prix Jury de Enfants
Bruxelles: Centre Belge de la Bande Dessinée
La Flandre: MoMu, Anvers
La Wallonie: Prehistosite de Ramioul – Musée de la prehistoire, Flemalle
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bruxelles

Musée BELvue
Au Musée BELvue, les visiteurs découvrent à travers de nombreux documents choisis les grandes périodes de l'histoire du pays. Trois niveaux de lecture permettent d'aller du contexte général à l'évocation des faits les plus marquants, en passant par l'étude de quelques points de repère déterminants pour la compréhension de la Belgique d'aujourd'hui, tels que la lutte pour le suffrage universel, les guerres mondiales et la question royale, les "golden sixties" ou les récentes réformes de l'Etat.
Reliant ces espaces d'exposition, un parcours continu présentera aussi le règne de chaque roi des Belges à travers une sélection d'œuvres et de portraits caractéristiques de la personnalité des souverains et de l'image de la famille royale auprès de la population.

Rapport du jury
Le jury apprécie l’approche intégrale des dans leurs relations avec le public. Le jury songe dans ce cadre à l’exposition Rubens organisée l’an dernier, où les résultats des études scientifiques ont été traduits de façon conviviale, passionnante et intrigante pour le public. Depuis des dizaines d’années déjà, le service éducatif développe des projets destinés à des groupes cibles spécifiques. C’est ainsi qu’une méthode baptisée Equinoxe, qui permet de rendre les peintures du musée également accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes, a vu le jour en collaboration avec le centre de recherche de la Ligue Braille. Le principe consiste à permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de découvrir la collection à l’aide de supports analogiques tels que des dessins en relief et des fragments de musique, le tout complété de discussions menées avec un guide. Ajoutons que depuis plus de dix ans, les musées accueillent également les personnes sourdes ou malentendantes. Sans oublier le projet Comète, qui s’adresse aux personnes, adultes et mineurs d’âge, vivant en institution pour handicapés physiques et mentaux. Ces personnes sont issues d’établissements psychiatriques, d’hôpitaux et de centres de jour ou font partie de groupes thérapeutiques. Quant au programme Sésame, Musée ouvre-toi, il permet d’ouvrir les portes des musées à toutes les personnes qui, pour des raisons sociales, économiques ou culturelles, n’y ont pas accès. Le programme fonctionne en collaboration avec des associations sociales et socioculturelles. En outre, le jury apprécie énormément le projet Extra Muros, dans le cadre duquel les guides des musées se rendent eux-mêmes avec du matériel dans différentes associations à caractère social.
En 2007, les musées ont reçu pas moins de 3 580 groupes, mais malgré cette affluence, ils continuent à accorder une attention toute particulière à certains groupes cibles spécifiques.
Le jury admire aussi le rôle de pionnier que les musées souhaitent jouer dans ce domaine ainsi que la volonté de partager leurs connaissances et leur expérience avec d’autres acteurs du terrain. La future publication d’un vade-mecum évoquant expériences et réflexions sur les possibilités d’amélioration de l’accessibilité des musées aux personnes aveugles et malvoyantes illustre à merveille cette volonté.
Enfin, la fusion des Services éducatifs francophone et néerlandophone opérée l’an dernier illustre une fois encore ce choix d’une approche intégrale que le jury ne peut que saluer.

Contact: An Lavens
Place des Palais, 7
1000 Bruxelles
070 22 04 92

Flandre

Museum voor Schone Kunsten, Gand
Après avoir bénificié d'une rénovation et d'une restauration complètes, le Musée des Beaux-Arts de Gand rouvrit ses portes en 2007. Le splendide bâtiment a été créé en 1898 par l'architecte Charles van Rysselberghe, qui l'a conçu comme un temple classique dédié à l'art.
La collection présente une image variée de l'art flamand, du Moyen Âge à la première moitié du XXe siècle. Parmi les oeuvres incontournables de l'art ancien, citons deux chefs- d'oe uvre de Jérôme Bosch. Mais l'accent est surtout placé sur les oe uvres des XIXe et XXe siècles. Une vaste collection de tableaux, de sculptures et de dessins familiarise le visiteur avec les courants artistiques du XIXe siècle, du réalisme et du romantisme à l'expressionnisme et au surréalisme du XXe siècle, en passant par l'impressionnisme et le symbolisme.

Rapport du jury
Le jury apprécie les efforts soutenus fournis par le Musée d’Art contemporain d’Anvers dans le domaine éducatif. Cela fait vingt ans déjà que le musée entretient des relations privilégiées avec son public. Sans compter que ces dernières années, le MuHKA démontre qu’il ose prendre à bras le corps des thèmes plus délicats. Les relations du musée avec le public sont bien intégrées dans le réseau culturel anversois et témoignent d’engagements clairs. Le jury songe à cet égard aux expositions faisant la part belle à certaines parties du monde telles que Alles onder hemel (Tout sous le ciel) en 2004 sur la Chine, Intertidal en 2005 sur Vancouver et Moussem l’an dernier sur le Maroc, autant d’expositions pour lesquelles le musée a même créé des sites Internet distincts en vue de mieux toucher les différents groupes cibles.
Et ces efforts ont porté leurs fruits : ces dernières années, le musée a en effet attiré et accueilli davantage de visiteurs, une situation dont le jury ne peut que se réjouir ! Les membres du jury sont par ailleurs agréablement surpris par la présence d’un public très jeune et diversifié aux vernissages. Il ne fait aucun doute que le MuHKA attire un public alternatif spécifique assez difficile à atteindre.
L’intervention et la présentation occupent une place importante dans les relations du musée avec le public. La constante remise en question du rôle et de la fonction de l’équipe des guides illustre à merveille le souci permanent du musée de ne jamais perdre de vue le message éducatif qu’il souhaite faire passer au public.
Par ailleurs, le musée renforce l’attention accordée aux enfants et aux parents. L’apprentissage de l’observation et l’initiation à la critique artistique comptent parmi les principales valeurs du musée dans le cadre de son rôle éducatif. Le jury fait en outre l’éloge non seulement de la collaboration existant entre les différents médias MuHKA, ce qui permet de faire un lien avec le cinéma et les images animées, mais aussi de l’intense collaboration mise en place avec l’enseignement et le corps professoral.
Ajoutons que toute cette expertise en matière de relations avec le public n’est pas jalousement gardée entre les murs du MuHKA, mais qu’elle est partagée et transmise avec enthousiasme à d’autres acteurs du terrain.
Le musée prévoit également des visites guidées à l’intention des personnes présentant un handicap mental.
Vu les nombreux projets à venir en matière d’accessibilité et de relations avec le public, le jury est convaincu que le prix de € 10 000 sera utilisé à bon escient.

Contact: Corinne Trop
Fernand Scribedreef 1
Citadelpark
9000 Gand
09 240 07 00

Wallonie

Musée de la Photographie, Charleroi
Le Musée de la Photographie propose aux visiteurs plus de 2.000 m² d’exposition organisés en 3 axes principaux. Les collections permanentes présentent 450 images extraites des 80.000 que recèle la salle d’archivage. Toute l’histoire de la photographie y est envisagée, des pionniers aux créations contemporaines, en passant par tous les courants et toutes les pratiques qui ont jalonnés les années d’existence de la photographie, et ce de façon internationale. Les expositions temporaires sont renouvelées tous les trois mois et se penchent sur les innombrables pistes qu’emprunte la photographie depuis son invention.
Quant à l’Espace de Découverte, il plonge les jeunes et les moins jeunes dans l’aventure de la photographie, en abordant les phénomènes de la camera obscura et des illusions d’optiques, le langage photographique ainsi que les utilisations et les manipulations de la photographie. Le Musée de la Photographie est installé depuis 1987 dans un ancien carmel néogothique de la fin du 19ème siècle. Rénové en 1995, ce couvent offre un écrin particulièrement bien adapté aux collections qu’il abrite.

Rapport du jury
Le jury admire la manière dont ce musée monographique d’importance somme toute relative parvient à se positionner et à évoluer dans le paysage muséal et artistique, donnant - sans peur ni hésitation - à l’œuvre pas toujours évidente de l’artiste belge une place importante dans les relations avec le public. En outre, le jury félicite le musée pour sa collaboration avec d’autres acteurs culturels et son ouverture à d’autres disciplines artistiques. Malgré une équipe modeste, le musée réussit de surcroît à toucher un public aussi étendu que varié, qui a vu l’offre du musée s’étendre au fil du temps. Ainsi le musée a-t-il proposé des stages pour les jeunes en 1993 et des stages de gravure spéciaux pour les adultes l’année suivante. En 2006, le musée a commencé à ouvrir ses portes aux personnes présentant un handicap physique ou mental. L’an dernier, le musée a invité une série d’organisations sociales namuroises comme, par exemple, les Restos du Cœur et le CPAS de Namur, à participer à un programme éducatif totalement gratuit, le succès remporté par ce genre d’initiative - les différentes organisations ont littéralement sauté sur l’occasion - illustrant bien la nécessité de tels programmes. De toute évidence, le petit musée n’a pas peur de s’adapter en permanence à de nouveaux publics.
Ajoutons qu’en 2007, le musée a également entamé une collaboration avec l’Œuvre nationale des Aveugles pour mettre au point des visites adaptées aux personnes aveugles. Le projet utilise des modèles en trois dimensions et des citations de Rops sont lues par des acteurs. Pour 2008, le musée annonce l’organisation d’un stage résidentiel destiné aux personnes voyantes,
malvoyantes ou aveugles consacré à l’œuvre de Rops en général et à La Pornocratès en particulier. Ce stage donnera lieu à la publication d’un ouvrage et d’un DVD qui relateront l’expérience vécue par les participants et les organisateurs au cours de celui-ci.
Le jury voit donc dans l’attribution de ce prix le couronnement d’un long et courageux parcours ainsi qu’une marque d’encouragement à poursuivre le travail dans la même direction.

Contact: Cécile Druart
Avenue Paul Pasteur 11
6032 Charleroi (Mont-sur-Marchienne)
071 36 46 45

Les lauréats du Prix public des Musées

Parallèlement au Prix des Musées décernés par le jury final, un prix du public sera également octroyé dans chacune des trois régions. Linklaters propose d’octroyer à chaque lauréat de ce prix la somme de 2.500 EUR.
Le public pourra donner sa voix sur les sites internet www.prixdesmusées.be et www.museumprijs.be ou au moyen de bulletins de vote officiels originaux qui seront distribués par le biais des médias partenaires du Prix des Musées. Les votants pourront remporter de superbes prix, tels que des livres d’art ou des city trips culturels. Le site recevait un million de hits, 25.000 visites et 10.000 votes.

Bruxelles

Maison d’Erasme, Anderlecht
L'histoire du musée de la Maison d'Erasme est étroitement liée à celle du Chapitre d'Anderlecht (16è s.). Erasme Désiré de Rotterdam y séjourna en 1521. La maison a été transformée en musée en 1932. Les collections (mobiliers, oeuvres d'art, gravures, livres et archives) constituent aujourd'hui un ensemble unique qui illustre divers moments de l'histoire européenne : la Renaissance, le règne de Charles Quint, le mouvement humaniste, l'essor de l'Imprimerie et les conflits religieux naissants. Une salle de lecture, contenant l'une des plus importantes collections d'ouvrages du 16è s. au monde, est accessible sur rendez-vous.

Contact: Alexandre Vanautgaerden
Rue du Chapitre, 31
1070 Anderlecht
02 521 13 83

Flandre

Gasthuismuseum Sint-Dimpna, Geel
Durant des siècles, les soins hospitaliers ont été une affaire de « sœurs ». En effet, les augustines ont joué un rôle important dans ce domaine, également à Geel. Le musée est installé dans les bâtiments de l’ancien hôpital et du couvent dont certaines parties datent du 15e siècle. L’endroit est idéal pour partir à la découverte de la vie quotidienne dans un hôpital et de l’histoire des sœurs hospitalières qui déambulent pour ainsi dire toujours dans les couloirs. Le musée abrite en outre un trésor où sont exposées des œuvres d’art provenant d’églises et de chapelles de Geel : pièces d’orfèvrerie, sculptures, manuscrits…
Contact: Chantal Vandeplas
Gasthuisstraat 1
2440 Geel
014 59 14 43

Wallonie

Prehistosite de Ramioul – Musée de la prehistoire, Flemalle
Le Musée de la Préhistoire en Wallonie et le Village des Expériences sont situés au pied de la Grotte de Ramioul habitée il y a 70 000 ans par les hommes de Neandertal et qui renferme de belles cristallisations.
Le Musée de la Préhistoire en Wallonie nous fera remonter de 500 000 ans dans le passé. Il recèle des objets provenant des plus prestigieux sites archéologiques de Wallonie dont des silex taillés, des ossements, des poteries, des objets d’arts, etc.. Le Village des Expériences propose une série d’expériences pour comprendre : la formation des grottes, la fossilisation, la sédimentation, la dérive des continents, la formation du calcaire, la reconnaissance des principales roches.

Contact : Sebastien Votquenne
Rue de la Grotte 128
4400 Flemalle
04 275 49 75

Prix Jury des Enfants

Le Prix Jury des Enfants est une nouvelle initiative dans le Prix des Musées. Grâce au soutien de la Loterie Nationale avoir aussi des enfants und voix dans le prix des musées. Les enfants évaluer à leur façon et dans leurs critères les différents musées. Les enfants visitent les musées nominée et ensuite apporter leur vote pour leur musée préféré. Chaque musée recevra un extra de 2.500 euros.

Bruxelles

Centre Belge de la Bande Dessinée
C'est le Royaume des Schtroumpfs, Tintin, Lucky Luke, Spirou, Gaston Lagaffe, Bob et Bobette et plusieurs centaines d'autres héros de papier. Attraction majeure de Bruxelles et temple de l'Art Nouveau, le Centre Belge de la BD réunit sur plus de 4.000 m² tout ce qui traite de la BD depuis ses origines prestigieuses jusqu'à ses développements les plus récents à travers expositions permanentes et temporaires, bibliothèque, centre de documentation, librairie, brasserie...
Espace Hergé, articulé autour d'une évocation géante de la façade du château de Moulinsart doté d'agrandissements, de maquettes et de nombreux éléments interactifs qui permettent de mieux comprendre l'oeuvre d'Hergé.

Contact: Willem Degraeve
Rue des Sables 20
1000 Bruxelles
02 219 19 80

Wallonie

Prehistosite de Ramioul – Musée de la prehistoire, Flemalle
Le Musée de la Préhistoire en Wallonie et le Village des Expériences sont situés au pied de la Grotte de Ramioul habitée il y a 70 000 ans par les hommes de Neandertal et qui renferme de belles cristallisations.
Le Musée de la Préhistoire en Wallonie nous fera remonter de 500 000 ans dans le passé. Il recèle des objets provenant des plus prestigieux sites archéologiques de Wallonie dont des silex taillés, des ossements, des poteries, des objets d’arts, etc.. Le Village des Expériences propose une série d’expériences pour comprendre : la formation des grottes, la fossilisation, la sédimentation, la dérive des continents, la formation du calcaire, la reconnaissance des principales roches.

Contact : Sebastien Votquenne
Rue de la Grotte 128
4400 Flemalle
04 275 49 75

Flandre

MoMu, Anvers
Depuis son ouverture en 2002, le MoMu est devenu bien plus qu’un simple musée organisant des expositions originales et innovatrices. Situé en plein cœur d’Anvers, la capitale belge de la mode, il est aujourd’hui un lieu de rencontre pour les étudiants, les designers et les férus de mode ainsi que pour tous les passionnés de prêt-à-porter, d’art, de culture et des rapports qui existent entre ces différents univers. Mais le MoMu reste avant tout un musée dont la collection compte plus de 25 000 pièces : vêtements, chaussures, cannes, accessoires, dentelles (une collection particulièrement riche et très précieuse !)... Vous y trouverez aussi bien des costumes historiques - datant, pour les plus anciens, du 16e siècle - que des créations de Dries Van Noten, Véronique Branquinho, Ann Demeulemeester et beaucoup d’autres.
Le Musée de la Mode est installé dans le ModeNatie, qui abrite également le Flanders Fashion Institute et la section mode de la Hogeschool Antwerpen.
Fin avril, le MoMu présentera l’une de ses expositions - A Story of the Image. Old and new masters from Antwerp - en Asie, au Shanghai Art Museum.

Contact: David Flamé
Nationalestraat 28
2000 Antwerpen
03 470 27 70

  • Facade du musee-Jacques Vandenberg
2258 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.