CHYPRE Chypre, l’ île coupée en deux

écrit par francois.detry
le 08/01/2012
Remparts construits par les Venitiens au 15eme siecle entourant la vieille ville .

Dernière terre européenne et île de la Méditerranée orientale, Chypre occupe une position stratégique à proximité des côtes turques, syriennes et libanaises. Grecs, Assyriens, Perses, Phéniciens, Romains, Byzantins, Français, Vénitiens, Turcs, Anglais, … s’illustrèrent sur son territoire durant près de 7000 ans de civilisation. Au terme d’une guerre d’indépendance de 4 années contre les Anglais, elle devient République de Chypre en 1960 avec Monseigneur Makarios comme Président et compte deux communautés : la grecque ( 80 % de la population ) et la turque. Mais bientôt, les troubles entre celles-ci ensanglantent la vie quotidienne. Les Casques bleus débarquent sur l’île et s’interposent. Mais la Turquie, favorable à la partition du territoire et sous prétexte de protéger sa communauté présente à Chypre, envahit le territoire en 1974 et en occupe 37%, chassant ainsi 200000 Grecs chypriotes de leurs villages qui deviendront ainsi des réfugiés dans leur propre pays. La partition est accomplie. En 1983, la « République turque de Chypre » est autoproclamée mais n’est reconnue que par la seule Turquie. Aujourd’hui, le nord de l’île abrite toujours 35000 soldats turcs. La plupart des instances internationales ont condamné les initiatives de la Turquie. A l’heure actuelle, Chypre demeure toujours coupée en deux et la partie grecque est membre de l’Union européenne depuis mai 2004 puis a adopté l’euro en janvier 2008. Alors que le mur de Berlin est tombé, celui de Nicosie, la capitale de l’île, est toujours en place sous contrôle des Casques bleus de l’ONU. Mais les Chypriotes grecs installés dans le sud ont accueilli les compatriotes réfugiés venus du nord et dépouillés de leurs biens, bâti, assaini, aménagé et ont redressé l’économie de leur pays. Dans la partie du nord, il y a eu immigration de 120000 Turcs venus d’Anatolie qui ont occupé sans les entretenir maisons, commerces et exploitations abandonnées par leurs propriétaires. Quelques points de passage très contrôlés par les autorités turques permettent la circulation de piétons et de véhicules d’une zone à l’autre pour une période déterminée. Profitant de cette opportunité ainsi offerte dans la capitale, les visiteurs peuvent ainsi visiter les quelques monuments entretenus ou non mais surtout remarquer la différence d’évolution des deux parties. Y aura-t-il un jour une solution à ce gouffre économique et social ? Une communauté grecque qui a relevé un défi énorme et l’a réussi, une communauté turque qui se voit dépeuplée par ses habitants demandant et obtenant la nationalité de la République du sud alors que son économie chancelante est soutenue à bout de bras par Ankara.

François DETRY

  • Remparts construits par les Venitiens au 15eme siecle entourant la vieille ville .
  • Les vestiges des anciens remparts sont rappeles sur le sol
  • Decorations lumineuses de Nicosie grecque
  • Decorations lumineuses de Nicosie grecque
  • Decorations lumineuses de Nicosie grecque
  • Decorations lumineuses de Nicosie grecque
  • Le passage pietionnier de la rue Ledra ( cote grec )
  • Le passage pietionnier de la rue Ledra ( cote turc
  • Assez explicite !!!
  • Ce meme poste en soiree ( cote turc )
  • Le No man s land occupe par des partisans de la reunification
  • Leurs revendications, leurs espoirs ....
  • La rue commercante de Nicosie turque ( directement apres le poste de controle )
  • Une habitation proche de la zone frontaliere ( cote grec )
  • Une habitation proche de la zone frontaliere ( cote grec )
  • Vestiges des combats de 1974
  • Vestiges des combats de 1974
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • De petits commerces ambulants
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • STOP  Rue fermee pour cause de frontiere
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Postes frontieres
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Postes frontieres face a face
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • STOP  Rue fermee pour cause de frontiere
  • STOP  Rue fermee pour cause de frontiere
  • Des effets de Pere Noel a vendre ( cote turc )
  • Ancienne eglise transformee en mosquee
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • De magnifiques habitations laissees sans entretien
  • De magnifiques habitations laissees sans entretien
  • Statue de Kemal Ataturk, fondateur et premier president de la Republique turque.
  • La colonne venitienne dans le square Ataturk
  • Le point Zero au centre du square Ataturk
  • Batiments officiels a Nicosie turque
  • Batiments officiels a Nicosie turque
  • De magnifiques habitations laissees sans entretien
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Batiments abandonnes a proximite de la zone frontaliere
  • Des coutumes subsistent malgre des occupations illicites
  • De magnifiques habitations laissees sans entretien
  • Tour de surveillance de l' ONU
  • Batiments occupes par les troupes de l' ONU
  • Tour de l'ONU face au secteur turc
  • Stade de football sous la tour de l' ONU
  • Batiments detruits a proximite de la zone frontaliere
  • STOP   Rue interdite de passage ( cote turc )
  • STOP   Rappel ( cote turc )
  • De magnifiques habitations laissees sans entretien
  • Ancienne eglise armenienne en restauration ( cote turc )
  • Poste de survellance de l' ONU
  • Batiments detruits a proximite de la zone frontaliere
  • Batiments detruits a proximite de la zone frontaliere
1412 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry