L'ours à Avignon

écrit par jcblaise
le 17/07/2012
ours Avignon de Anton Tchekhov

La toute jeune compagnie "L'Aorte" nous invite à une adaptation très intéressante de la pièce d'Anton Tchekhov, "L'Ours", au festival Off d'Avignon. C'est aussi pour celle-ci leur premier grand investissement financier qu'il convient d'encourager.
Une musique créée pour ce classique du théâtre russe apporte beaucoup de fraîcheur et de spontanéité. Ce sont trois musiciennes, en l'occurrence très avenantes, qui en sont les interprètes.
Pour rappel le canevas de la pièce. Une jeune veuve n'en finit pas de faire le deuil de son mari. Plus de six mois se sont écoulés et elle reste enfermée dans sa douleur. C'est alors qu'un bel officier, Smirnov, vient lui réclamer l'argent qu'il avait prêté à son mari. Sa manière rustre et indélicate fera qu' Ivanovna le qualifiera d'ours. Bien vite cependant il tombe amoureux de la veuve malgré les tentatives de séduction de sa confidente. La veuve partage alors aussi les mêmes sentiments.
Gardons nous des jugements hâtifs, des aprioris, des idées toutes faites, forgeons nous notre propre opinion grâce à notre analyse. C'est sans doute une des leçons que l'on peut retirer de ce spectacle qui reste bien actuel.
Sebastien Lelaire campe l'officier avec une énergie débordante. En effet, il casse trois chaises sur la durée du spectacle. Souhaitons que les stocks suivent!
Sarah Klein tient le rôle de la veuve et Pénélope Avril celui de la confidente. On est séduit par leurs interprétations subtiles et candides à la fois des personnages.

Jean-Claude Blaise.

  • ours Avignon de Anton Tchekhov
  • ours Avignon de Anton Tchekhov
  • ours Avignon de Anton Tchekhov
1236 lectures
Portrait de jcblaise
Jean-Claude Blaise